L'extrémisme pastoral en france

Le métier | La cohabitation | L'extrémisme

Le pastoralisme français « veut montrer un nouveau visage de la lutte anti-prédateurs que celui caricatural du vieux berger pyrénéen avec son béret et son air peu affable » (ici)«  Nous prônons la réflexion plus que la manifestation», a lancé Philippe Lacube en janvier 2006, avant d'emmener le 1er avril son « collectif » pour un « encerclement et un bouclage » du village d'Arbas, en Haute-Garonne.

Loin de l'image d'Epinal véhiculé par les fêtes de la transhumance traversant les petites villes ou villages entre deux haies de spectateurs ravis par l'image romantique de la tradition; loin de celle du berger appuyé sur sa houlette et surveillant son troupeau, le pastoralisme représente une "exception à la francaise": les prédateurs deviennent des boucs émissaires.

 

Ultrapastoralisme : des menaces suivies de passages à l'acte
Loup y est tu? m'entend tu? Je vais te tuer !

Enfonçé dans une crise structurelle, les acteurs du pastoralisme ont le sentiment que leur point de vue est trop minoritaire et qu’ils n’ont aucune chance de se faire entendre. Ils pensent qu’ils ont trop à perdre dans un processus de dialogue: ils ne négocient plus, ils font pression et présentent un "nouveau visage" violent et anti-nature, bien loin des attentes de la société et de leurs clients. 

Menaces et violences

Contre... (la faune) Contre... (les humains)  
Espèces Les agents de l'administration Prévisions
Loups - Ours - Lynx Les hommes et les associations Dans les statuts des associations
Vautours - Autres espèces Les bergers qui cohabitent Les affaires
Actes Le secteur culturel Pots de miels piégés avec du verre
Tags et inscriptions Les parcs naturels ou nationaux Saccage du village d'Arbas
Traques et battues   Escroquerie des veaux d'Aston 
Actes de braconnage   Dérochement de l'estive de Pouilh  
Tirs sur les prédateurs   Les suites
Disparitions d'ours   Condamnations, amendes, souscriptions 
Empoisonnements    
Loups - Ours - Lynx    
Vautours - Oiseaux    
     

Stratégies de l'extrémisme pastoral

     
Verdir le pastoralisme Nuire et charger les prédateurs Nuire à la cohabitation
La biodiversité à visage humain Tentatives d'escroquerie Nier certains interlocuteurs
L'entretien des paysages Nier le côté naturel de la prédation Nier la cohabitation
Les écobuages ou feux pastoraux Nier les difficultés structurelles Nier la concertation 
La pollution environnementale Nier les dégâts des chiens errants  Nier intérêts touristiques & économiques des prédateurs
Les risques sanitaires liés à l'élevage  Cantonner l'ours dans des réserves Pratiquer la politique de la chaise vide
Profiter des aides Les pastoralies  Opposer ville et campagne 
Multiplier les associations Boucs émissaires
Nuire aux associations environnementales 
Intégrer les organes de décision Incitation à destruction d'espèces protégées Saboter les voyages d'étude 
Fraudes économiques Eradiquer les bâtards Saboter le Groupe National Ours 
Ventes en noir   Faire pression sur les élus 
Indemnisations + assurance   L'exception francaise
    Ultrapastoralisme & ultrapastoraux 

Générer la peur

     
Généralités Peur du loup Peur de l'Ours
Générer la peur Le loup mangeur d'hommes Peur de l'ours
Peur de la Nature   "Ours en liberté = vies en danger"
Peur de l'étranger - Xénophobie Peur des vautours La radioactivité des ours slovènes
Risques d' avalanches Le vautour devenu prédateur L'ours porteur de l'encéphalite à tiques
"L'ensauvagement des territoires"   L'ours et la grippe aviaire H5N1
Peur des prédateurs     
Peur des risques sanitaires    

 

Le saccage du village d'Arbas, 1er avril 2006: un exemple de cet ultrapastoralisme à la française
Le saccage du village d'Arbas, 1er avril 2006. Dix auteurs seront condamnés.
Commentaires