Acteur - LAFFONT Marc

Un point sur la filière ovine automne 2015

Le contrat sans la contrainte. De toutes façons, ce sont majoritairement les « bobos parisiens » qui payent

Préambule

Chaque année, le Service de la Statistique et de la Prospective (SSP) effectue une enquête cheptel destinée à déterminer les évolutions d’effectif concernant les différentes filières d’élevage. Cette étude représente l’o

Le prétexte de l'ours

Le musée grison de Poschiavino pourra présenter la version empaillée de l'ours M13, abattu en février dernier “pour protéger la population”. Et voilà qu'un autre ours a la mauvaise idée d'émigrer en Suisse...

" Des éleveurs abandonnent leur alpage à cause de l’ours ! "

SUISSE - Pour la première fois, aucun mouton ne paît sur

Productivité dans les élevages allaitants

Préambule

Cette note constitue une « synthèse de la synthèse » (sauf l’addendum, et sans reformulation, sauf mention NB) d’un document de FranceAgriMer, incluant plusieurs tableaux et graphiques disponible en .

IntroductionDepuis 2000, le cheptel de brebis français a diminué de 24 %. Sur la même période, la production française d’agneaux issus des filières laitière

Exercice de prospective absurde

Un concert de vociférations moyenâgeuses ! Ce qui est effrayant, c'est l'extraordinaire médiocrité du personnel politique dans certains pays, qui dans son intégralité semble disposé à s'aligner sur les délires minoritaires des anti-nature les plus sectaires.

par Marc Laffont

La 34ème réunion du Comité permanent de la Convention de Berne se déroule du 2 a

Le point sur la filière ovine Octobre 2014

C’est parmi les régions où vivent les grands prédateurs que les effectifs ovins résistent le mieux. Signe que déclin avéré ou reprise hypothétique de l’élevage ovin dépendent de bien d’autres paramètres que l’absence ou la présence de quelques loups, lynx ou vautours fauves. Ces autres paramètres sont juste un peu moins médiatisés, c’est tout…

Préambule…

Cochons de payeurs

Ou pourquoi donc faire payer les bobos parisiens ?

Claude Carrière est le Président de la Fédération pastorale de l'Ariège.

Aujourd'hui, dans la Dépêche, : “Les aides de la politique agricole commune s'arrêtent en 2014. Le programme de soutien à l'économie de montagne, qui était cofinancé par l'Union européenne, permet le fonctionnement de la fédération… et à monter de

Le lobby pastoral fait feu de tout bois

Le loup serait biodiverticide car consommateurs opportuniste de brebis ? Singulière biodiversité où l’état de « sauvage » du loup serait opposé à celui de « domestique » du mouton dans une échelle d’appréciation sur les retours attendus de l’explosion de biodiversité.

Une réaction à l'article de Libération :"Rebonds- Plaidoyer pour des écosystème

Vautours: Stratégie du "changement" de comportement et conflit d'intérêts

Vautours : Tout a commencé chez Christian Derramond...

Dans son expertise du 7 et 8 juin 2014, réalisée sur l'exploitation de Christian Derramond, éleveur à Saint-Félix-de-Rieutort (Ariège), le Dr Jean-Pierre Alzieu, Directeur du Laboratoire Vétérinaire Départemental de l'Ariège écrit: “Je précise avoir agi en toute transparence, sans contrainte aucune et n’avo

Décryptage d'un argument fallacieux

« Avoir 460 brebis et ne sortir que 33 200 € en produit, mieux vaut aller à la pêche ! »

Note de la Buvette: Une note un peu "technique", par Marc Laffont

Voilà une affirmation qui fleure bon la bobo-écologie citadine ayant perdu tout libre-arbitre…D’ailleurs, seuls « ces gens là » pourraient tenir des propos aussi méprisants à l’égard de «

Fraude en Asturies : 35 pourcents des degâts de loup payés deux fois

Indemnisations d’attaques de loup : plus de 300 éleveurs des Asturies accusés de fraude

Suite à une plainte des associations Ascel (Association pour la conservation et l’étude du loup ibérique) et coordination écologique des Asturies, la Guardia Civile a débuté une enquête sur une importante arnaque à l’indemnisation dans la communauté autonome des Asturies (Espagne).

Sur 10 000 dossiers e

Si l'ours reste dans les Pyrénées, les bergers vont finir par déserter la montagne

Retenez moi où je fais un malheur…

C’est en ces termes, que l’on peut qualifier sans exagération de pré-apocalyptiques, que Rémi Denjean, président des Jeunes Agriculteurs de l’Ariège et éleveur d’ovins à Montégut-Plantaurel au micro de Francetv Info. Pour rappel ou info, « Jeunes Agriculteurs » est un terme agricole qui signifie « avoir moins

Loup du Gévaudan contre agneaux du Gévaudan

L'agneau du Gévaudan, une saveur de légende...

A Terre d'exception, Agneau d'exception" ! Je n'y ai jamais goûté donc peut être, qui sait. Mais avec un cahier des charges qui prévoit un abattage avant l'âge de 3 mois, et une carcasse plutôt légère, il doit y avoir des "IGP agneau" au goût plus prononcé parmi la bonne dizaine d'IGP agneau française. Pour l'instant, il n'y a qu'une

Quelques habitués de la Buvette des Alpages

Consultation par l'Etat sur les arrêtés "loups". La Buvette vous présente une sélection (subjective) des avis les plus intéressants.

Christian Bacqué : La cohabitation est nécessaire La présence du loup, comme de tous les grands prédateurs, est essentielle à l’intégrité de la pyramide trophique du cycle du vivant, de la matière et de l’énergie qui caractér

30 ans d'Histoire de la consommation de viande ovine en France

Le graphique ci-dessus récapitule l’historique de la consommation de viande ovine en France depuis trois grosses décennies.

Commentaires de Marc Laffont

Début des années « 80 » : une consommation d’environ 4 kg équivalent carcasse (kgec)/habitant/an, assurée approximativement par de la production indigène à 80 %.Du milie

Le marché des ovins en France : Bilan 2013 et perspectives 2014

par Marc Laffont Après la publication en décembre 2013 d’une « Réflexion stratégique sur les perspectives de la filière viande ovine à l’horizon 2025 », FranceAgriMer poursuit en ce début 2014 son analyse des filières animales françaises dans un publication intitulée « », laquelle dispose d’un volet « filière ovine ».

Cette publication fournit l’essentiel des informations ra

Bilan 2013, perspectives 2014 et solutions durables pour la filière ovins-viande française

Rétablissons la vérité !

par Marc Laffont

Bilan 2013

Essentiellement, avec quelques ajouts, d’après la publication « », de février 2014 - Ovins n°02/11

En 2013, baisse de 3% du tonnage de la production ovine

En décembre 2013, la production ovi

José Bové tête de liste: le vert est dans le gâteau

FNSEA, CONF, même combat

Marc Laffont : "Une des performances du loup à ce jour insuffisamment médiatisée, c'est d'être parvenu à fusionner la FNSEA avec la Conf '.La position de la Conf' sur le loup me fait "apprécier" avec un autre regard leur positionnement à Notre Dame des Landes. Imaginons qu'au lieu d'y avoir des zones humides et des terres agricoles, il n'y ai eu que des terres a