Acteur - LASSALLE Jean contre les associations

L'Etat et l'IPHB vont-ils payer pour la disparition de l'ours en Béarn ?

La SEPANSO Béarn réclame 300.000 euros à l’IPHB (Institution patrimoniale du Haut-Béarn) et 1 million à l'État au titre de dommages et intérêts après la disparition définitive de l'espèce ursine de souche pyrénéenne.

Cette demande s'appuie sur les morts successives de Claude en 1994 et de Cannelle en 2004 et sur l'échec des mesures de sauvegarde mises en place par l'État soit directe

Rapport d'information sur les modes de financement et de gouvernance des associations de protection de la nature et de l'environnement

Retour sur ce rapport que je n'avais pas commenté à l'époque. Pour , encore une fois parano, il s’agit d’un « rapport inutile qui a le mérite de nous montrer le niveau de naïveté de ses auteurs. (…) Naïveté grave lorsqu’il s’agit d’un député. A moins que ce ne soit de la manipulation habituelle ou du militantisme complice”.

Ah, la théorie du complot permanent ! A la lecture des extraits çi

Gouvernance et transparence des associations environnementales

Des recommandations pour mieux encadrer, mais une utilité et une indépendance reconnues.

Les députés Geneviève GAILLARD (PS) et Jean Marie SERMIER (UMP) ont récemment présenté leur rapport d’information relatif aux « modes de financement et de gouvernance des associations de protection de la nature et de l’environnement ».

(Voir sur le .) Voilà donc u

Jean Lassalle s'en prend aux financement des associations

IPHB- L'élu aspois de la quatrième circonscription demande des comptes au ministère de l'écologie. Il dépose une question écrite à l'Assemblée nationale

Il fallait s'y attendre. Le montagnard Jean Lassalle n'a pas l'habitude de rester immobile quand le vent se renforce au détour d'un col. Alors que la ministre de l'écologie, Nelly Olin, vient de suspendre les financements de l'Etat attribués depuis

Grandes manoeuvres autour de Nelly Olin

Une commission d'enquête sur la réintroduction d'ours dans les Pyrénées. Lasalle et Bonrepaux fourbissent leurs armes. La cible est clairement Nelly Olin.

Les grandes manoeuvres sont commencées

Il y a presque un mois, l'Institution Patrimoniale du Haut Béarn () recevait une lettre recommandée de Nelly Olin. L'heure des comptes pour l'IPHB est arrivé