Liste des loups tués en France de juillet 2014 à juin 2015

Cas de mortalité du loup en France, après l'arrêté du 30 juin 2014 qui couvre la période du 1er juillet 2014 au 30 juin 2015 (plafond de 24 loups + 12 spécimens supplémentaires éventuels)

  1. 29 août 2014 - Guillaumes (Alpes-Maritimes 06), une jeune louve, Tir de prélèvement => Décompté n° 1.
  2. 22 septembre 2014 - Aiguines (Var), un jeune loup, Tir de prélèvement par un chasseur => Décompté n° 2.
  3. 29 septembre 2014 - Valmeinier, vallée de la Maurienne (Savoie), une louvette de 5 mois, Tir de défense => Décompté n° 3
  4. 7 octobre 2014 - Entragues (Alpes-de-Haute-Provence), une louve d'un an, Tir de défense => décompté n°4
  5. 10 octobre 2014 - Larche (Alpes de Haute-Provence), (infos à venir...), Tir de défense => décompté n°5
  6. 12 octobre 2014 - Dévoluy (Hautes-Alpes), Tir de prélèvement par un chasseur => décompté n° 6
  7. 18 octobre 2014 - Beuil (Alpes-Maritimes), un mâle de 36 kg, Tir de prélèvement par un chasseur => décompté n° 7
  8. 22 octobre 2014 - ? (Alpes de Haute Provence), un loup (infos à venir...), Tir de prélèvement par un chasseur à l'approche => décompté n° 8
  9. 25 octobre 2014 - Roubion (Alpes-Maritimes), une louve de 31 kg, Tir de prélèvement par un chasseur => décompté n° 9
  10. 12 novembre 2014 - Aiguines (Var) Trois loups tués à Canjuers, par des chasseurs => décompté n° 10, 11, 12
  11. 16 novembre 2014 - Hautes-Duyes (Alpes de Haute-provence), un loup, Tir de prélèvement par un chasseur à l'approche => décompté n° 13.
  12. 19 novembre : Un loup mâle de 25 kilos a été abattu le 19 novembre dernier à Caussols (Alpes-Maritimes), tir de défense renforcé => décompté n° 14.
  13. 20 novembre 2014 - Un loup a été tué, percuté par une voiture à Tanneron, sur l'autoroute A8 dans le Var.
  14. 22 décembre 2014: Un loup a été abattu par un éleveur à Thoar (Alpes de Haute-Provence), tir de défense => décompté n° 15.
  15. 21 janvier 2015 : une louve a été percutée mortellement par une voiture sur la RD1091, entre Livet-et-Gavet et Le Bourg d’Oisans, non loin de l’Alpe d’Huez, en Isère.
  • Mort naturelle : 0
  • Collision routière/ferrovière : 2
  • Non décomptés car en attente des résultats toxicologiques :
  • Empoisonnement : 0
  • Tir illégal/braconnage : 1
  • Tir de prélèvement (officiel) : 9
  • Tir de défense (officiel) : 5

Total : 17 loups morts
Total décompté actuellement du
plafond
: 15 (en attendant le résultat des analyses toxicologiques éventuelles).

Dernière mise à jour : 22 décembre 2014

Liste des loups tués en : 2014 - 2013 - 2012

Télécharger le dernier communiqué officiel de la DREAl Rhône-ALpes du 30 novembre 2014

Décompte des loups tués (tirs de défenses, de prélèvements, braconnage etc...)

Loups tuesLes préfectures publient des communiqués de plus en plus imprécis et lapidaires. C'est probablement voulu : "Circulez, y a rien a contester..."

 

Décembre 2014 : 1

15) 22 décembre : Un loup a été abattu par un éleveur à Thoard (Alpes de Haute-Provence) à l'occasion d'un tir de défense.

Novembre 2014 : 5

14) 19 novembre : Un loup mâle de 25 kilos a été abattu à Caussols (Alpes-Maritimes) lors d'un tir de défense renforcé. L'administration n'a pas publié de communiqué. FERUS demande des précisions au préfet.

13) 16 novembre 2014 Hautes-Duyes (Alpes-de-Haute-Provence).  La préfecture des Alpes de Haute-Provence a annoncé, le lundi 17 novembre, qu’un loup avait été prélevé la veille sur la commune de Hautes-Duyes, près de Digne-les-Bains.

10 à 12) 12 novembre 2014 - Canjuers (Var)
- "Les conditions de ces derniers tirs de prélèvement n'ont pas permis de respecter le quota fixé par arrêté préfectoral, indique la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM). Les trois loups, qui évoluaient au sein d'une même meute, ont été tués quasi simultanément. C'est un fait tout à fait rare."

Octobre 2014 : 6

9 ) 25 octobre 2014 : Roubion (Alpes-Maritimes) Un louve de 31 kilos a été tuée lors d’une battue autorisée (un tir de prélèvement donc) samedi à Roubion. L'arrêté, pris le 11 septembre, fixe à 24 le quota de loups pouvant être prélevés sur les communes de Auvare, Beuil, Daluis, Guillaumes, Ilonse, Pierlas, Puget-Rostang et Roubion.

8) 22 octobre 2014 : Authon, Auzet, Barles, Hautes-Duyes ou La Robine-sur-Galabre (Alpes-de-Haute-Provence) - Afin de réduire l'exposition des troupeaux à la prédation, le préfet des Alpes de Haute-Provence a autorisé, le 24 septembre 2014, et pour une durée de 2 mois, une opération de tir de prélèvement de 2 loups dans les communes d’Authon, Auzet, Barles, Hautes-Duyes et La Robine-sur-Galabre. C’est dans ce cadre qu’un loup a été tiré le 22 octobre 2014. (Source

7) 18 octobre 2014 : Beuil (Alpes Maritimes) : Un loup mâle de 36 kilos a été tué lors d’une battue au grand gibier le samedi 18 octobre, dans le cadre d'un tir de prélèvement. Cet arrêté, pris le 11 septembre, fixe à 24 le quota de loups pouvant être prélevés sur les communes de Auvare, Beuil, Daluis, Guillaumes, Ilonse, Pierlas, Puget-Rostang et Roubion. (Source)

6) 12 octobre 2014 : Dévoluy (Hautes-Alpes) -Une jeune louve a été abattue par un chasseur lors d’une battue près du col de Rioupe, sur la commune du Dévoluy, dans le cadre d'un tir de prélèvement.

5) 10 octobre 2014 : Larche (Alpes-de-Haute-Provence) - Dans le cadre d'un tir de défense, un loup a été abattu par un éleveur.

4) 7 octobre 2014 : Entragues (Alpes-de-Haute-Provence) - Un éleveur "venge son troupeau" et tue à l'aube une louve à 200 mètres de sa bergerie située à 12 km de Digne, dans le cadre d'un tir de défense. Il pose longuement devant les photographes.

Septembre 2014 : 2

3) 29 septembre 2014 : Valmeinier (Savoie) - Un loup a été abattu par des lieutenants de louveterie dans la vallée de la Maurienne, en Savoie dans le cadre d'un tir de défense octroyé il y a un mois à un éleveur touché par plusieurs attaques. Deux louvetiers ainsi que le gardien du troupeau ont veillé durant deux nuits, avant de tirer sur un loup. 
Selon Thierry Dacko: "Cet éleveur n'a été touché que par une seule attaque en août. Son troupeau n'était pas protégé et était situé à une heure de marche de la bergerie. Le second troupeau sans aucune protection est resté également sans protection au pied du Thabor à deux heures de marche de la bergerie. Chercher l'erreur dans une ZPP déclarée depuis 10 ans!!! Je parle en connaissance de cause! L'arrêté a été pris en catimini et était illégal! Le loup tué était âgé de 5 mois (une femelle)."

2) 22 septembre 2014 : Aiguines (Var) - Un jeune loup a été tué le mercredi 24 septembre sur la commune d’Aiguines au cours d’une battue aux sangliers. Quatre loups ont été observés ensemble: une louve accompagnée de trois louveteaux, dont le jeune loup mâle d'une quinzaine de kilos (de l'année) qui a été abattu. La mère a essuyé un autre tir mais n’a pas été blessée.

Août 2014 : 1

1) 29 août 2014 : Guillaumes (Alpes-Maritimes) - Une jeune louve d'environ 12 kg a été tuée dans le cadre d'un tir de prélèvement prévu par arrêté préfectoral sur la moyenne vallée du Var (communes de Beuil, Pierlas, Guillaumes, Ilonse et Puget-Rostang). La chasse était supervisée par l'office national de la chasse et de la faune sauvage, selon un communiqué de la  préfecture des Alpes-Maritimes. La louve a été prélevée le vendredi 29 août en début de soirée sur le territoire de la commune de Guillaumes, dans le haut pays niçois, au lieu-dit « Barzes ».  Il s’agit, vu son poids, d’une louvette née cette année, probablement âgée d’environ 3-4 mois, un âge ou les louveteaux ne chassent pas encore...

oOo

Loups détruits durant une période donnée
L'administration effectue le suivi du nombre de loups détruits sur la période de validité des arrêtés fixant le nombre total maximum de spécimens de loups dont la destruction pourra être autorisée.
Si on prend par exemple l'arrêté du 30 juin 2014 fixant le nombre maximum de spécimens de loups (Canis lupus) dont la destruction pourra être autorisée pour la période 2014-2015 : il fixe à 24 le nombre de loups qui peuvent être détruit entre sa date de publication et le 30 juin 2015. Le nombre fixé pourra être révisé après avis du Conseil national de la protection de la nature, dans la limite de 12 spécimens supplémentaires, à compter de la date éventuelle à laquelle vingt loups auront été détruits. Le suivi se fait donc sur la période 1 juillet 2014 au 30 juin 2015.

Empoisonnements 
S'agissant des cas de mortalité par empoisonnement, ils sont indiqués sur le site officiel du loup. L'ensemble des loups retrouvés morts font l'objet d'une autopsie pour connaître l'état sanitaire du loup et identifier les cause de la mort (vieillesse, maladie, accident, tir illégal, empoisonnement...). Un empoisonnement peut expliquer directement la mort ou peut provoquer une diminution de la vigilance du loup et le prédisposer à un accident dont il n'aurait pas été victime dans un état normal. Dans les 2 cas, le loup retrouvé mort est décompté.


Mortalité accidentelle : Les loups morts, accidentellement (sans preuve d'empoisonnement) ou naturellement, ne sont pas décomptés.

Plafond : Le nombre maximum de spécimens de loups dont la destruction peut être autorisée est déterminé, entre autre, au regard de l'évolution de la population des années précédentes.

Commentaires