Loup - Autorisation de tir

Loup: l'abattage autorisé sous conditions par l'Assemblée

L'Assemblée nationale a autorisé jeudi soir les éleveurs à abattre des loups dans certaines zones du territoire et à certaines conditions, vu que la convention de Berne signée par la France les classe en espèce strictement protégée."On renforce comme jamais l'arsenal législatif qui va permettre aux éleveurs de se protéger beaucoup mieux" et c'est "d'un commun accord avec la ministre de l'Ecologie et en cohérenc

Loups: des préfêts dans l'illegalité la plus complète !

Hautes-Alpes : suspension des tirs sur le loup

Le 7 novembre dernier la préfecture des Hautes-Alpes autorisait les battues aux loups à la suite d'une attaque contre le troupeau non gardé de Roland Arnaud, sur la commune de Prunières. Or, le tribunal administratif de Marseille vient de suspendre en référé l'exécution de l'arrêté de la préfecture des Hautes-Alpes qui autorisait le p

Canjuers : la guerre a commencé dans le Var

(Var) - Créé en 1970, avec ses 35.000 ha de terrain, dont 14 hectares de camp bâti, le camp de Canjuers est le plus grand champ de tir d’Europe occidentale. Déjà partiellement utilisé entre les deux guerres, il sert actuellement à l'instruction aux unités françaises et étrangères avec 2.500 personnes permanentes et 10.000 hôtes par an. On y tire 75.000 obus, 1.000 missiles et 1.600.000 projectiles de tous calibres en 330

Canjuers, chasse au loup : jamais deux sans trois

Le préfet du Var a donné son feu vert, jeudi, à un nouveau tir de prélèvement sur le . «L’objectif reste le même : capturer un loup. Mais après trois tentatives infructueuses, le dispositif a été musclé, et élargi », annonce la préfecture.

Ce dimanche, une quarantaine de chasseurs, encadrés par des lieutenants de louveterie et des agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, ont procédé,

Var : le loup plus malin que les lieutenants de louveterie

Le préfet du Var a pris un nouvel arrêté ordonnant un tir de prélèvement de loup afin de protéger les troupeaux qui pâturent sur le secteur de Canjuers, a annoncé mardi la préfecture.

Un avait été pris le 16 août 2012 pour la période du 20 août au 19 septembre. Il avait été prolongé par , du 9 octobre au 8 novembre, mais aucun loup n’avait pu être prélevé malgré l’engagement de la ga

Ardèche : un éleveur autorisé à recourir aux tirs de défense

Le préfet de l’Ardèche vient par d’autoriser un éleveur à recourir aux tirs de défense contre le loup en cas d’attaque de son troupeau. Jusqu’à présent, seuls les tirs d’effarouchement avaient été autorisés.Ces tirs de défense pourront avoir lieu de jour comme de nuit, à proximité immédiate du troupeau de l’éleveur concerné, situé sur la commune de Cellier-du-Luc. Ils peuvent être réalisés du 19 octobre au 9 novembre. Les

Var : Nouvelle autorisation pour le tir d'un loup

Le préfet du Var vient de donner une deuxième autorisation cette année pour un tir de prélèvement dans le .

La première campagne de tir de prélèvement d'un loup dans le Var a eu lieu entre le 19 août et le 19 septembre. Elle n’a rien donné. Le préfet du Var n’a pas modifié la liste des communes où tuer un loup est autorisé : Aiguines, Châteaudouble, Comps-sur-Artuby, La Roque-Esclapon, Montferrat, M

Loup : autorisation de tir de défense dans les Vosges

Marcelle Pierrot, La préfète des Vosges a pris le 9 octobre un arrêté autorisant les tirs de défense contre le loup qui sévit dans les Hautes Vosges.

Cette décision intervient après deux agressions ces dernières semaines contre le troupeau de l’éleveur bressaud Jean-Yves Poirot.

Des tirs de défense en direction du loup sont uniquement autorisés sur les parcelles exploitées par Jean-Yves Poit

Haute-Savoie : Autorisation d'un tir de prélèvement d'un loup

La préfecture de Haute-Savoie a autorisé vendredi 7 septembre, par arrêté, un tir de prélèvement d'un Canis lupus, espèce protégée, "afin d'assurer la protection des troupeaux domestiques du massif de Bornes-Aravis-Tournette", indique-t-elle dans un communiqué.

Huit communes vont pouvoir procéder aux tirs de prélèvement du loup : Entremont, Le Grand-Bornand, Le Reposoir, Les Clefs,

Lozère : le préfet autorise le tir du loup

Le loup pourra être chassé sur le Causse Méjean

Entre les Grands Causses et les Cévennes, les loups pourront à nouveau être chassés. Les tirs seront très encadrés.

La guerre contre les loups est déclarée en Lozère. Le préfet du département vient d'autoriser les tirs contre le prédateur. Une chasse administrative "très encadrée", effectuée uniquement par les gardes de l'Office Nati

Au loup dans les Alpes-de-Haute-Provence !

La préfecture des Alpes-de-Haute-Provence autorise un tir de prélèvement d'un loup

La préfecture des Alpes-de-Haute-Provence a autorisé par arrêté un tir de prélèvement d'un loup, espèce protégée, "afin d'assurer la protection des troupeaux domestiques du massif des Monges", a-t-elle annoncé mercredi.

Début août, la Préfecture s'était dit prête à prendre une telle mesure si les attaques

Des tirs de prélèvement autorisés dans les Hautes-Alpes

Après les mesures prises dans le Var, Jacques Quastana, préfet des Hautes-Alpes a ordonné, par du 24 août, la mise en oeuvre d’une nouvelle opération de tir de prélèvement d’un loup sur trois communes des Hautes-Alpes : Agnières-en-Dévoluy, Saint-Etienne-en-Dévoluy et Saint Disdier-en-Dévoluy.

Ce tir pourra avoir se dérouler « de jour comme de nuit, entre le 27 août et le 26 septembre 2012, dans la mesure où

Les loups du Var sont ils des monstres ?

Le Var n'est pas un département comme les autres, les loups y pèsent entre 175 et 350 kg!

Pour l’association FERUS, “le contexte de qui est très particulier : les patous y sont en liberté totale et commettent des dégâts très importants sur le gibier sauvage. Et pendant qu’ils courent après les chevreuils, ils ne protègent plus les troupeaux , sans compter les très probables brebis tuées par les patous eux-mê

L'ASPAS dépose plainte auprès de la Commission Européenne



La France sacrifie ses loups

Le jour de sa démission, le gouvernement Fillon publiait une encore plus permissive en matière de destruction des loups, signée le lendemain du deuxième tour des élections présidentielles. L’empressement de nos anciens dirigeants à mettre en place cette réforme avant leur départ est révélateur de leur embarras face à l’illégalité de cette dernière.

L’Associati

Loup : les tirs de prélèvement et de défense sont suspendus

6 loups étaient prélevables en 2011En 2010, le nombre maximum de loups « prélevables » était fixé à 6. L’objectif étant de « concilier le maintien des activités d’élevage avec le développement maîtrisé de la population de loups », de «diminuer la pression sur les éleveurs».Les ministères chargés de l’écologie et de l’agriculture « mobilisent des moyens importants

Tuer des loups pour faire baisser la pression !

Le 14 août, : "L’Etat a fixé le quota de destruction 2011 à 6 loups "pour faire baisser la pression". Mais une fois que les 6 loups auront été abattus en 2011, je parie que la pression sera toujours là et portera sur le quota 2012 que les éleveurs voudont porter à un nombre plus élevé." On le sait depuis aujourd'hui : le 25 septembre, Le cadavre d’une louve a été retrouvé par des passants en cont

Loup : un tir de prélèvement ordonné dans le Var

DRAGUIGNAN (VAR) - Le Préfet du Var, M. Paul Mourier, a annoncé mardi dans un communiqué avoir pris un arrêté le 3 septembre dernier ordonnant la réalisation d'un tir de prélèvement en vue de la protection contre la prédation du loup des troupeaux domestiques sur le au nord de Draguignan.

Les parties du territoire concernées se situent sur les communes d'Aiguines, Comps-sur-Artuby, Seillans où les attaques (contre)