Loup - Recherches scientifiques

La réponse des naturalistes à la bergère

Le journal Le Monde vient de publier une tribune cosignée par un groupe de scientifiques spécialistes en biologie, accompagnés de naturalistes et de protecteurs de la nature. Certains d’entre eux représentent des associations faisant partie de CAP Loup. Cette tribune est une réponse à celle publiée le 13 octobre dernier dans le journal Libération, qui était complètement à charge contre le loup.

<

Le lobby pastoral fait feu de tout bois

Le loup serait biodiverticide car consommateurs opportuniste de brebis ? Singulière biodiversité où l’état de « sauvage » du loup serait opposé à celui de « domestique » du mouton dans une échelle d’appréciation sur les retours attendus de l’explosion de biodiversité.

Une réaction à l'article de Libération :"Rebonds- Plaidoyer pour des écosystème

Le retour du loup en Wallonie est pour bientôt

L’hostilité des populations rurales, encore nombreuses au XIXe siècle, et la destruction de ses habitats ont fait disparaître le loup d’Europe de l’Ouest. En raison de la déprise agricole, de nombreux milieux convenant au loup se recréent et le font revenir. Sa mauvaise image ayant cédé la place à une vision positive de son rôle dans la nature, le loup est désormais protégé. Toutefois, une partie du monde r

Qu'est ce qu'une espèce?

La classification des loups illustre les difficultés de distinguer les espèces. Un loup du Canada a ainsi été reclassé trois fois : sous le nom de Canis lycaon au XVIIIe siècle, puis de Canis lupus au début des années 1900, puis à nouveau de Canis lycaon ces dernières années. Certains experts le considèrent aujourd’hui comme un mélange de plusieurs espèces, nottamment de coyote (

Le retour du loup en Europe occidentale

Éliminé au xxe siècle de l'Europe de l'Ouest, le loup revient aujourd'hui, et avec lui l'hostilité des éleveurs et des chasseurs. Un conflit qu'il importe de bien gérer afin d'assurer à cette espèce une place dans la nature.

par Farid Benhammou Après y avoir été éradiqué au xxe siècle, le loup, Canis lupus, réinvestit l'Europe de l'Ouest. Déjà de retou

Les loups meilleurs imitateurs que les chiens

L’évolution a poussé les chiens à considérer l’humain comme un partenaire, un référent qu’ils observent plus volontiers que leurs congénères afin d’apprendre, contrairement aux loups qui continuent à imiter leurs comportements.

Une nouvelle étude de l’école vétérinaire de Vienne affirme que la domestication a largement ôté aux chiens leur capacité à apprendre les uns des autres, du m

La conservation des Carnivores: plus qu'une question de quantité

La conservation des Carnivores: plus qu’une question de quantité

La conservation des carnivores n'est pas seulement une question de quantité. Les stratégies d’histoire de vie ainsi que l'écologie comportementale de l'espèce doivent également guider les politiques de gestion des populations

Un article paru dans "Science" le 14 mars 2014.

par Kathleen A. ALEXAN

Conservation des grands carnivores: quand la politique entre en jeu

"Les prédateurs sont utilisés comme un symbole puissant pour communiquer des difficultés (qu’ils n’ont souvent que révélées et pas créées) et pour influencer les politiques. S'opposer au retour des grands carnivores ou vouloir limiter leurs populations est donc devenu un moyen peu coûteux pour les politiciens de se présenter comme les défenseurs de groupes d'intérêts particuliers qu'ils auraient autrement

Comment le loups changent les rivières

"Certains détracteurs de la conservation du loup vont également fabriquer un discours au centre duquel se retrouve la biodiversité... Le syllogisme est simple :

Ce raisonnement est activement porté par certains représentants professionnels agricoles et élus, relayés par les médias et certains chercheurs." Voir ci-dessous...(Farid Benhammou dans " )

Comment le loups changent les

Un programme LIFE pour réduire l’hybridation loup-chien en Italie

En Toscane (Italie), l’hybridation du loup sauvage avec le chien domestique est avérée et constitue une menace relativement récente pour la variabilité génétique du loup.

Bien que l’hybridation entre les loups et les chiens ait été enregistrée pendant des siècles, plusieurs facteurs aujourd’hui, dont la présence généralisée des chiens et le manque de contrôle des hybrides, représente

Le monde débarrassé des prédateurs est en fait le monde utopique par excellence

Pierre et le loup

par Raphaël Arlettaz (*)

Un monde débarrassé des prédateurs que sont le loup, le lynx et l’ours, est utopique. La prédation est en effet un des principaux moteurs de l’évolution

Dans sa tribune (), l’ancien constituant genevois M. Pierre Kunz s’en prend au lynx, au loup et à l’ours, accusant les médias de tr

Loups et élevages : une coexistence «compromettante»

par Antoine Doré

L'année 2012 marque les vingt ans du retour officiel des loups en France. Et pourtant, aucune mesure n'est à ce jour parvenue à créer les conditions d'une coexistence parfaitement pacifique entre les loups, les moutons, et les humains. L'existence des uns semble toujours, par endroits et par moments, compromise par la présence des autres. Les situations de calme relatif rendues

Prévisions de l'ONCFS : probablement 300 loups en 2013 (avant prélèvements)

Dans le "Bulletin loup du réseau // N°29 - Juillet 2013" , une étude publiée par l'ONCFS explique pourquoi le nombre des "prélèvements dérogatoire au statut d’espèce protégée du loup" a augmenté et explique également le changement de démarche associant prévisions et estimation des risques d’une décision politique de gestion de la population de loups.

Commentair

Décrire le cycle biologique d’une espèce sociale comme le loup : trop ou pas assez de mathématiques ?

Les modèles matriciels sont des outils pertinents pour décrire la dynamique et la structure des populations, et simuler l’effet de différentes stratégies de gestion, en particulier lorsque le cycle de vie d’une espèce peut se structurer en classes (âge, taille, stade de développement, sexe, statut social). La formalisation de ce cycle permet d’obtenir des modèles qui décrivent les flux démographiques en reliant les estimati

Analyser l’évolution des populations de grands carnivores et leurs impacts sur les territoires

Suite à l’audit du plan loup, des amendements aux protocoles de suivi du loup ont été définis en se focalisant surtout sur les analyses génétiques afin de développer une nouvelle méthode de typage individuel plus résolutive que l’ancienne basée sur les ADN microsatellites classiques.

Pour le lynx, une importante collaboration a été mise en place avec nos partenaires chasseurs, au n

Impact du loup sur les ongulés sauvages : premiers résultats

L’incidence de la prédation du loup sur la dynamique, le comportement et la répartition spatiale des populations de quatre espèces d’ongulés sauvages connues pour être des proies du loup (cerf, chevreuil, chamois et mouflon) fait l’objet d’un important programme de recherche initié en 2004 par l’ONCFS en partenariat avec le CNRS, la FDC des Alpes-Maritimes et le parc national du Mercantour.

Impact du loup sur les ongulés sauvages et domestiques dans le massif du Mercantour

"Suite au retour du loup, les chamois et les mouflons sont devenus plus vigilants, et la proportion de troupeaux domestiques bénéficiant de mesures de protection s’est accrue. L’utilisation conjointe de chiens de protection et d’un parcage ou regroupement nocturne des troupeaux a été très efficace pour la majorité des troupeaux."

Thèse de Nathalie ESPUNO pour obtenir le grad