Acteur - MOULES Bernard

ACAP: FEDER et la Montagne

Des comportements "", c’est en ces termes que , préfète d'Ariège dénoncait le 24 septembre la sortie de personnes qui n’avaient pas à se trouver sur l’estive de Pouilh lors du constat effectué par les agents de l’ONCFS. Il me semble qu'elle vise particulièrement un des stratèges et haut responsable de l'ADDIP, "chargé de mission recherche". En tout cas, Bruno bessche-Commenge vient de réagir en annonçant une conf

Le public qui visite les Pyrénées a-t-il peur ou pas peur de l’ours ?

Que l’ours soit un produit d’appel touristique réel ou potentiel, c’est une chose. Mais qu’en pense le public visiteur ? Et n’éludons pas la question : a-t-il peur ou non de l’ours ?

Globalement, les accompagnateurs de montagne répondent que les visiteurs sont plus curieux qu’inquiets. Un constat que confirme globalement Xavier Baséras, président du Club alpin français de Toulouse. « Il ne semb

Nouvelle stratégie anti prédateurs : les loups responsablent des avalanches ! Puisqu'on vous le dit

Les responsables agricoles Alpes/Pyrénées pour une stratégie commune

Des responsables agricoles de Savoie et de Midi-Pyrénées, réunis lundi à Castanet-Tolosan, près de Toulouse, ont souhaité la mise en place «d'une stratégie commune » pour faire face aux «problèmes» liés aux «grands prédateurs» que sont l'ours, le loup, le lynx ou le vautour.«Il existe un

Bernard Moules, FRSEA Midi-Pyrénées : Ours à problèmes ? Plus de problème !

Bernard MOULESSecrétaire général FRSEA Midi-Pyrénées

Bernard MOULES - Nous apprenons la mort accidentelle de l'ourse Franska fauchée par un véhicule au lever du jour sur la quatre voies Lourdes - Argelès. Nous avions avec insistance auprès des pouvoirs publics dénoncé, au delà du ridicule de ce plan de réintroduction d'ours slovènes dans

La fin de la guerre des moutons?

Après le flop ridicule des et la tentatives des éleveurs de faire porter le chapeau à Boutxy, ceux qui désirent l'extinction de l'ours des Pyrénées continuent de vouloir la peau de l'ourse Franska. Faible mobilisation à la manifestation de Pau: 40 agriculteurs de la vallée de l'Ouzoum, ou ils organisent des .

La buvette titrait «». Depuis la mort de Palouma, la stratégie d

Après la mort de Palouma: Franska, la nouvelle cible

Par Baudouin de Menten

Après la mort de Palouma

Depuis la mort de Palouma, la stratégie des opposants se précise. Il faut éliminer l'ourse Franska. Par quel moyen? Toutes les stratégies sont possibles.

La fermeture des paysages

Il faut se rappeler que l'élevage ovin

Palouma: des coïncidences troublantes

Par Baudouin de Menten

Génération écologie demande une enquête

Le mouvement Génération Ecologie a fait part de son «inquiétude» après la mort dans les Hautes-Pyrénées de l'ourse slovène Palouma, et demandé une commission d'enquête sur ses causes.

«Soit l'ourse (...) a fait un faux mouvement en explorant une zone inconnue p

Divergences sur le chiffre des victimes causées par les ours

Dans le grand sud-ouest, les journalistes doivent avoir des sources bien différentes.

D'un côté la très pastoralement anti-ours Dépêche du Midi publie « 200 brebis victimes de l'ours » et puisse ses sources uniquement dans les déclarations des opposants issus du monde agricole ou des élus locaux. Pas un mot de l'organisme qui assure le suivi des victimes, pas de recoupement des our

Sarousse, un cheveu dans la soupe des éleveurs

par Baudouin de Menten

Le lâcher de l’ourse Sarousse en août à pris les opposants de vitesse. Sarousse serait-elle arrivée comme un cheveu dans la soupe aux épinards des éleveurs ? Les gros bras de l’ASPAP n’ont pas manqué de monter à la tribune pour montrer leur biceps.

Bernard Moules, secrétaire général de la Fédération régionale des syndicats

Procès des militants de l'ASPAP à Saint-Gaudens

Le procès de dix militants anti-ours de l'Association de sauvegarde du patrimoine Ariège-Pyrénées (ASPAP) a débuté jeudi peu après 14h devant le tribunal correctionnel de Saint-Gaudens (Haute-Garonne).

Venus en famille, des agriculteurs français et espagnols, des chasseurs, pêcheurs ainsi que des randonneurs se sont retrouvés près de la chambre d'agriculture où ils ont organisé dans une ambiance

La manifestation "pro-ours" déplacée à Toulouse "par sécurité"

Les organisateurs de la manifestation en faveur de l'ours, prévue samedi à Luchon, ont décidé vendredi de la transférer à Toulouse. La sécurité n'aurait pas pu être assurée face aux menaces des "anti-ours". René Rettig, maire de Luchon, fait part de son indignation.

"Ce devait être une fête familiale, ce n'est plus possible". Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne) devait accueillir samedi une manifestation en faveur

L'ASPAP, la loi et le conseil d'Etat. Les éleveurs sont décidés à foncer

La décision du Conseil d'Etat n'est pas encore tombée que les éleveurs anti-ours avertissent déjà qu'ils ne se rangeront pas pour autant à son avis s'il ne va pas dans leur sens. " Cause toujours tu m'intéresses! "

Les associations anti-ours, syndicats agricoles et élus pyrénéens avaient demandé aux sages du Palais Royal de se prononcer sur la légalité du plan de réintroduction de cinq ours

Pause dans les lâchers et camping sauvage

Les éleveurs pyrénéens anti-ours continuent de camper dans la montagne et de "tenir les positions", convaincus que le rythme des lâchers va s'accentuer avant la réponse du référé suspension déposé mi avril.

Jeudi, le ministère de l'Ecologie a de nouveau démenti tout nouveau lâcher, rappelant l'audience du Conseil d'Etat, prévue samedi, sur l'affaire.

La FRSEA (Fédération régionale des syndicats d'exploi

Ours dans les Pyrénées: la FRSEA claque la porte

La Fédération régionale des syndicats d'exploitants agricoles de Midi-Pyrénées (FRSEA) a quitté le 15 février 2005 une réunion de concertation sur la réintroduction d'ours.

Les représentants agricoles du massif des Pyrénées étaient conviés mardi à une réunion avec les services de l'Etat, mais ils ont quitté la salle après avoir lu un texte au préfet, a expliqué le secrétaire général de la FRSEA,