Faune - Ongulés sauvages

A propos de la surdensité d'ongulés sauvages

L'ASBL belge Solon nous fait remarquer qu'une autre Asbl, Forêt wallonne publie, dans sa dernière édition papier, deux articles très intéressants sur les questions relatives aux surdensités de cervidés.

Le premier article " Les revenus des loyers de chasse sont-ils réellement bénéficiaire pour les propriétaires en cas de surdensité de gibier ? " montre que l

Evolution des populations d’ongulés sauvages en Wallonie

L’augmentation des populations d’ongulés sauvages (chevreuils, sangliers, cerfs) a des conséquences tant environnementales (appauvrissement de la biodiversité) qu’économiques (dégâts aux forêts et cultures, perte de rendements agricoles…).

Les populations d’ongulés sauvages ont plus que doublé ces 30 dernières années en Wallonie. Malgré le nombre croissant d’animaux abattus,

Malfaisants et nuisibles

Nos bêtes sauvages sont-elles des envahisseurs ?La loi et la rumeur les disent nuisibles. Scientifiques, agriculteurs, chasseurs et citadins s’écharpent pour savoir s’ils le sont vraiment. Qu'en est-il des sangliers, renards et lapins ?

Ils sont partout ! Jusque dans nos potagers de banlieue ! Alors que la polémique fait rage dans le département du Nord où auront lieu les 22 et 23 fév

Suisse : Les loups jouent bien leur rôle de prédateurs

Grâce aux loups, pas de chasse spéciale

La meute installée dans le Val Calanda aide à réguler la population de cerfs. Ainsi, la région a évité d'organiser une campagne de tirs hors saison, décriés en Valais notamment.

Au départ, les autorités avaient prévu de faire chasser 32 cerfs dans le Val Calanda. Les quotas de chasse automnale n'ayant pas été attein

Le lynx ne chasse pas de la même manière que l’homme

La chasse est la principale cause de mortalité dans les populations d’ongulés sauvages en Europe. Elle a donc sans conteste des conséquences sur la biologie des espèces. Par ailleurs, la communauté scientifique s’interroge de plus en plus sur les possibles effets secondaires engendrés par les prélèvements artificiels. Afin de comparer ceux-ci avec la mortalité naturelle, une étude a mis en évidence les différences en terme d’é

Impact du loup sur les ongulés sauvages : premiers résultats

L’incidence de la prédation du loup sur la dynamique, le comportement et la répartition spatiale des populations de quatre espèces d’ongulés sauvages connues pour être des proies du loup (cerf, chevreuil, chamois et mouflon) fait l’objet d’un important programme de recherche initié en 2004 par l’ONCFS en partenariat avec le CNRS, la FDC des Alpes-Maritimes et le parc national du Mercantour.

L’équilibre naturel n’existe plus dans les forêts de l’Oise

La Société des Amis des Forêts de Halatte, Ermenonville et Chantilly (SAFHEC) défend la forêt contre de multiples menaces. Elle milite pour une restauration des équilibres faunistiques naturels (principalement pour le cerf et le sanglier), en ajustant le nombre d’animaux tués au plus près de leur situation écologique. Elle lutte contre la fragmentation écologique des massifs forestiers par les grillages et

La superposition des grands ongulés en France

Quand on parle de populations de grand gibier en Europe occidentale, on dénonce souvent l’augmentation des populations sur de grandes zones et plus rarement la superposition de plus en plus importante des aires de répartition de ces espèces d’ongulés. Or, cela aggrave fortement la pression sur le milieu naturel quand plusieurs de ces espèces cohabitent. Il ressort d’une récente analyse française qu’il y a une tendance glob

Tuberculose bovine et faune sauvage

Cerf, sanglier et blaireau sont des espèces sensibles sur tous les continents et constituent donc des témoins privilégiés de la tuberculose d'origine domestique encore présente dans les régions d’élévage et créent en permanence un réservoir sauvage susceptible d’accueillir les germes de la maladie.

, directeur du laboratoire départemental travaille actuellement en relation avec la fé

Sécurité routière : 25000 accidents avec des animaux en 2008

Sangliers, cerfs, chevreuils, renards… rares sont les automobilistes qui n’ont pas croisé au moins une fois sur leur route ces animaux "sauvages". Et si ce n’est pas déjà fait, le risque que cela arrive est de plus en plus sérieux. Au moins 25.000 accidents de la route ont été causés l’an dernier par ces rencontres fortuites. Un chiffre qui a plus que doublé par rapport à 2007.

Le Fonds de garantie automob

Québec : Les cerfs se font plus rares

L'excès de chasse, le braconnage et un hiver très rude causant une mortalité élevée chez les cervidés et donc une alimentation riche pour les prédateurs ont fait diminuer la population de grands cervidés au Québec.

Canada, province du Québecpar Louis-Gilles Francoeur

Bon an, mal an, notre groupe de chasseurs voit cumulativement une vingtain

Quelle place pour les ongulés sauvages ?

Par

Les ongulés sauvages, par leur biomasse, leur impact sur les milieux naturels, leur rôle primordial comme proie pour les grands prédateurs et comme nécromasse pour les nécrophages, occupent une place de premier plan dans le fonctionnement des écosystèmes. Malgré une situation qui s’est globalement améliorée, leurs effectifs, en France, sont très loin des potentialités naturelles, même dans

Ecosse : la réhabilitation du grand méchant loup

Loups en Ecosse - Les loups ont disparu d’Écosse depuis longtemps. Le dernier a été vu, il y a plus de 240 années. Ils ont été chassés par les éleveurs de moutons et les fermiers venus coloniser les Highlands. Il est maintenant temps, disent les écologistes, de les réintroduire.

Une nouvelle étude récemment publiée par la Royal Society de Londres, affirme que le loup, le mammifère le plus craint p

QUEBEC : Cerf de Virginie contre Ours Noir

Le cerf de Virginie aurait mis K-O l'ours noir de l'île d'Anticosti

Le ring: Anticosti.Dans le coin gauche: un omnivore indigène, l'ours d'Amérique. Dans le coin droit: un herbivore introduit, le cerf de Virginie. L'enjeu: survivre. Début du combat: 1896, alors que 220 cerfs provenant du continent sont relâchés sur l'île.

Dès le début de l'affrontement, le cerf bondit. Sa popul

Un programme de recherche de l’impact du loup sur les populations d’ongulés sauvages

Programme Proies Prédateurs

Depuis 2002, un programme d’étude de l’impact de la prédation du loup sur les ongulés sauvages a été élaboré en partenariat entre l’ONCFS, le CNRS Lyon, le Parc National du Mercantour et la Fédération départementale des Chasseurs des Alpes-maritimes.

Mesurer l’impact du loup sur population d'ongulés sauvages

Emmanuelle PERRET : Impact de la prédation des grands carnivores, loup et lynx sur les populations d’ongulés sauvages

par

Les interactions entre membres d’une communauté sont si complexes qu’un changement à n’importe quel niveau du système peut entraîner de profonds effets sur toute la communauté. Il en découle le fait que tout animal qui en mange un autre apporte des changements. Comme le loup est le prédateur non humain principal des grands animaux de l’hémisphère Nord, on peut s’atten