Pastoralisme - Stratégie - Opposer ville et campagne

ADHIP Association pour le Developpement Harmonieux et Intelligent du Pastoralisme

L'Association pour le Développement Harmonieux et Intelligent du Pastoralisme (ADHIP) communique Après réflexion et consultation interne, nous, adhipeux, prenons acte :

  • Des engagements internationaux (directives, conventions…) pris par la France lui imposant d’assurer la préservation des espèces et des espaces sauvages.
  • Des aspirations de la grande majorité de la société de continue

Ensauvagement, cohabitation, signes prémonitoires du déclin montagnard ou révélation de nouvelles valeurs sociétales?

Avec la crise pastorale, le vieillissement des éleveurs et l’exode rural, certains paysages montagnards ont tendance à se refermer. Les environnementalistes sont accusés de vouloir "ensauvager la montagne", d’encourager le retour de la forêt et de son corollaire, la faune sauvage. L’Etat est mis en cause par l'ASPAP parce que l’ours se « regroupe en pépinière ». L'associatio pastorale ariègeoise dé

Bioadversité : de la peur à la haine de la nature, et ses conséquences

La Buvette : Les ours, les loups, les vautours, les grands corbeaux, les animaux "nuisibles", les "mauvaises herbes"... La bioadversité ne cesse de croître pour certains. En septembre, François Hollande disait aux extrémistes de l'ASPAP en Ariège "Vous êtes les premiers écologistes ici, vous êtes les premiers à faire vivre nature et biodiversité (...) Il y a toujours eu des prédateurs.

Quelles ressemblances entre la crise agricole et la crise arabe

"Si on veut que le monde change, c’est nous qui allons le changer."

Interview de YAB par Direct 8 : « Pensez-vous pouvoir être influent sans vous engager politiquement ? »Yann Arthus Bertrand : « Je suis un activiste et non un homme politique. Le pouvoir, c’est le peuple qui l’a. Les hommes politiques d’aujourd’hui, ce ne sont pas de grands leade

Jean-Claude Génot - Les grands prédateurs : pourquoi tant de haine ?

La Buvette : Dans un communiqué de l'ADDIP de février 2010 (« »), on peut lire : "La France a abusivement classé l'ours dans la liste rouge des espèces menacées : Le manuel de l’UICN Lignes Directrices pour l’Application, au Niveau Régional, des Critères de l’UICN pour la Liste Rouge demande aux pays de préciser, chez eux, la situation des espèces mondialement menacées et non pas de toutes celles présentes sur

Ariège Ruralité

Ariège-Ruralité, quelques propos...

Ariège ruralité : «Nous sommes très fiers d’être des ruraux !» C’est en ces termes que , président de la fédération des chasseurs de l’Ariège, vient de porter sur les fonds baptismaux avec huit autres personnalités ariégeoises, une nouvelle association visant à défendre les intérêts de la ruralité : “Ariège ruralité

Que la montagne est belle... sans ours !

La science est trop sérieuse pour ne pas être prise avec le sourire. La chronique de Frédéric Lewino, journaliste au Point.Depuis le 27 décembre, et jusqu'au 4 février, le préfet des Pyrénées-Atlantiques consulte les citoyens des Pyrénées sur le prochain lâcher d'une nouvelle ourse slovène pour remplacer Franska, tuée en 2007, lors d'un accident de la route. D'habitude, quand je m

"L'élevage ovin est en phase avec les attentes de la société"

"Les moutons préservent l'environnement"

Sur le site «Campagne et environnement.fr, l'agriculture et l'environnement en bonne intelligence», j’ai trouvé cet intitulé « Les moutons préservent l'environnement » signé G.P.«L'élevage ovin participe à la prévention des risques naturels, façonne les paysages et favorise la biodiversité.» Tel es

Gérard Bozzolo : opinion ours-éleveurs-chasseurs

Coup de gueule, par Gérard Bozzolo

En parcourant les notes et prises de position sur "La buvette", site bouillonnant dédié aux relations élevage-montagnes-espèces sauvages-biodiversité, chacun peut s’imprégner du vif de l’actualité, commenté en flux tendu. En particulier, les manifestations organisées par les collectifs anti-ours locaux sont stigmatisées à bon

La cohabitation Homme-Loup est possible

Communiqué de presse - FRAPNA

En ce samedi 18 avril 2009, nous avons assisté à Thônes au défilé d'opposants à la présence du loup, qu'une “vision urbaine” de l'écologie imposerait au monde rural. La FRAPNA et FNE apportent quelques éléments au débat.

Nos organisations reconnaissent pleinement que le retour naturel du loup crée des contraintes importantes pour les éleveurs de montagne. C

Coralie Mounet : Le monde agricole confronté au loup, au sanglier et à leurs partisans : un conflit d’usage et de représentation

Article de Chercheur Associé, Institut de Géographie Alpine, GrenoblePublié dans "Revue de Géographie Alpine" n°4 (2006), pp. 89-109

Résumé

Par leurs dégâts, le loup et le sanglier exaspèrent le monde agricole. La perception paysanne de l’évolution de ces animaux diverge de celle de leurs partisans, naturalistes ou chasseurs. La grille

Opposition ville /campagne

vient d'être élu à Saint-Flour à la tête de l'Association nationale des élus de la montagne (ANEM) en remplacement de Martial Saddier.

Pensée urbaine dominante

et Nathalie Kosciusko-Morizet ayant été retenus à Paris, Henri Nayrou est allé à la rencontre d'agriculteurs auvergnats qui manifestaient contre le fièvre catarrhale ovine. Il a «lancé un avis de gro

Jean Bonnard, quel bon celui-là !

Jean Bonnard reconnait que «Le titre "" était certes provocateur» La buvette avait apporté une à ce journaliste suisse du Nouvelliste qui avait publié un communiqué de l'ASPAP sur "l'Ariège malade" de la fièvre catarrhale. La question «Jusqu’à quand les contribuables électeurs accepteront que leurs impôts soient consacrés aux ours importés de Slovénie ?» terminait son ôde aux op

La tute de l’ours : chaudron pro-ours anti-ours

Ce texte daté de juin 2006 est parfaitement d'actualité. "La Tute de l'ours : chaudron pro-ours anti-ours" est de Gérard Bozzolo, Ingénieur agronome, professeur de Zootechnie à l'Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse (ENSAT). Les intertitres en noir sont de la Buvette.

par Gérard Bozzolo (juin 2006)

Les idées et constats introd

Marc LAFFONT : Bilan et perspectives pastoralo-ursines

Par Marc LAFFONT, titulaire d'une maîtrise en écologie des organismes et populationsCitoyen favorable à la cohabitation

Le front du refus pur et simple de cohabitation avec l'ours dans les Pyrénées s'articule essentiellement autour du microcosme des éleveurs ovins allaitants.

Or, lorsqu'on s'intéresse aux critères subjectifs susceptibles de justifier ce positionnement, on s'aperçoit que

Ultrapastoralisme violent ou pastoralisme du XXIème siècle ?

Texte d'Abdesselam Lagrissy, envoyé à la Buvette des Alpages par Patrick Pappola (Papours)

Abddesselam Lagrissy, président de , association d'éleveurs, de bergers et d'apiculteurs pyrénéens, analyse et trace le sillon d'un avenir apaisé, loin des positions artificielles et surfaites d'un ultrapastoralisme (1) violent et rigide incarné par l' ou l'ADIP. Pour y vo

Michel Chansiaux : Ours ou pas ours, le paysan est anti nature

Michel Chansiaux est Ingénieur agronome, issu d'une famille d'agriculteur en Bourgogne et journaliste dans la presse agricole depuis plusieurs années. Sur son blog "Le cri de l'échalotte", il publie une note "Ours ou pas ours".

Ours ou pas ours

Dans la polémique qui opposent les partisans de l’ours et les bergers, les arguments rationnels des uns et des autres n