Ours des Pyrénées - 2005 Boycott de la concertation

Eloge de la complexité

On assiste à un tournant dans la politique de "protection" et de "gestion" du loup en France. Petit rappel historique

6 loups ont été prélevés dans le cadre 
des premiers Plans loups:

  • une louve dans le Vercors en 2004 ;
  • un loup dans le Taillefer en 2004 ;
  • un loup en Valdaine en 2005 ;
  • un loup et une louve en Belledonne en 2006 ;

SNB : Agir ensemble (4)

Stratégie Nationale de la biodiversité côté discours et sur le terrain, du côté de l’ours (IV)1) 2) 3) 4) Agir ensemble5) 4 ème partie : Agir ensembleCoté discours politique

Extraits du document Stratégie Nationale pour la Biodiversité 2011-2020 (premier ministre)

« Tous les c

FNSEA - FNO : Si l'Etat ne fait pas ce que nous voulons nous retiendrons notre respiration jusqu'à ce qu'il nous arrive quelque chose!

PASTORALISME - Il y a 2 jours, j'écrivais dans : "Les opposants ont depuis toujours boycotté toutes les concertations et pratiqué avant de dénoncer le fait qu’il ne soit pas «en-ten-dus». Le refus du dialogue est devenu un mode de fonctionnement. On manifeste dans les rues. On ne négocie pas. On ne fréquente ni l’Etat, ni les écologistes qu'ils haïssent au plus haut point."

Hier, confirmation ave

François Arcangeli : le bal des girouettes

Interview de François ARCANGELI par Gérard LARREY du Petit Journal.

29/05/06

G. L. : François Arcangeli, vous êtes Président de « Pays de l'Ours - Adet » et Maire d'Arbas. Trois ourses ont été relâchées ces dernières semaines, quel est votre sentiment ?François Arcangeli : Ce plan de renforcement est mesuré : 5 ours apr

Une plainte du SEPANSO Béarn contre l'Etat et l'IPHB

la termine une plainte européenne contre l'Etat français et le Syndicat Mixte du Haut-Béarn (IPHB) pour extermination de l'ours brun des Pyrénées. (En gros, l'Etat n'a pas pris les mesures nécessaires pour protéger les derniers ours du Haut-Béarn et il n'a pas non plus procédé au renforcement qui aurait pu permettre de restaurer la population des Pyrénées occidentales.

Vite vite avant que l'IPHB soit dissous !

l'ADET, FERUS et la Buvette appellent à manifester à Arbas le 24 septembre

Le 19 juillet dernier, Nelly OLIN, ministre de l’Ecologie, nous a annoncé sa décision de reporter la restauration d’une population d’ours dans les Pyrénées au printemps 2006.

Malgré notre mécontentement et nos arguments prouvant qu’au moins un ours aurait pu être lâché dès cet automne, Madame OLIN a souhaité se donner un peu plus de temps pour aller jusqu’au bout de la concertation et pour finaliser un protocole

Concertation : Non disent 5 élus de l'ANEM

Cinq élus socialistes de Haute-Garonne, membres du des Pyrénées, ont annoncé mardi prévues par l'Etat au sujet de la réintroduction d'ours dans les Pyrénées avant que l'Association Nationale des Elus de la Montagne (ANEM) ait rencontré le gouvernement.

Créé par la loi Montagne du 9 janvier 1985,le comité de Massif des Pyrénées, présidé par le préfet de région, préfet coordonnateur de Massif, est une instance de co

Ours dans les Pyrénées: la FRSEA claque la porte

La Fédération régionale des syndicats d'exploitants agricoles de Midi-Pyrénées (FRSEA) a quitté le 15 février 2005 une réunion de concertation sur la réintroduction d'ours.

Les représentants agricoles du massif des Pyrénées étaient conviés mardi à une réunion avec les services de l'Etat, mais ils ont quitté la salle après avoir lu un texte au préfet, a expliqué le secrétaire général de la FRSEA,

Ours : L'Institution patrimoniale du Haut-Béarn de Jean Lassalle claque la porte

Réactions, suite : l'IPHB décide de se désolidariser totalement du programme gouvernemental de réintroduction des ours dans les Pyrénées

La réaction de l’IPHB (Institution Patrimoniale du Haut Béarn), ne s’est pas attendre très longtemps: Après, je cite « l'annonce unilatérale » de Serge Lepeltier, Ministre de l'Ecologie , le 13 janvier de doubler la population ours dans les Pyrénées en

Serge Lepeltier annonce 15 nouveaux ours pour les Pyrénées

Le ministre de l'Ecologie, Serge Lepeltier, a annoncé aujourd'hui la réintroduction d'une quinzaine d'ours sur 3 ans dans les Pyrénées.

Cinq femelles seront introduites en 2005. Cinq autres seront arriveront en 2006 et 2007, moins en cas de naissances de petits. «J'espère que d'ici là nous aurons des naissances d'oursons», a déclaré Serge Lepeltier.

La provenance des ours qui rejoindront l