Ours des Pyrénées - Histoire - Braconnage - Accidents de chasse

Un si bel automne

par

C’est la première réflexion que je me suis faite ce matin en quittant ma tanière, cachée dans une combe profonde, protégée par une sorte de chaos rocheux au milieu duquel sont venues s’insinuer quelques broussailles. Il fait encore très doux alors que novembre approche, un vent tiède fait danser les feuillages qui flamboient sous la lumière du Soleil, et seuls quelques nuages s’effilochent dans un ciel

Chasse en Ariège: L'alzheimer de Jean-Luc Fernandez

Aujourd'hui, une Jean-Luc Fernandez, le président des chasseurs d'Ariège dans la DDM.

"DDM : Que prévoit le nouvel arrêté préfectoral sur la chasse ?Jean-Luc Fernandez : Il y a deux cas :

DDM : Inacceptable ? L'ours est là et ça s'est toujours très bien passé. Il n'y a jamais eu de problèmes. L'

L’ours des Pyrénées, une histoire mouvementée (de 1950 à 2001)

Petit retour en arrière avec un article de Roland Guichard paru dans la Gazette des grands prédateurs n°1, en septembre 2001.Béarn : Des animaux en déclinsDans le Béarn vivent 5 ou 6 ours dont une seule femelle appelée Cannelle. En 1950, ils étaient estimés à 70 individus, en 1980 on en comptait plus qu’une vingtaine… Compte tenu des naissances intervenues depuis cette

Gérard Bozzolo : Un enterrement de première classe pour la cause de l'Ours

De l’écobuage dans l’espace "pacifié" de la problématique ours après l’intervention phare de Madame la secrétaire d’État à l’Écologie par Gérard Bozzolo,

A l’occasion de cet entretien, plusieurs personnes se sont exprimées sur les ondes, notamment madame . J’ai écouté ses propos sur l’histoire de l’Ours dans les Pyrénées et son rapport avec la population

Ourse Cannelle : René Marquèze paiera 10.000 euros

Relaxé pénalement pour avoir tué Cannelle la dernière ourse pyrénéenne le 1er novembre 2004 mais condamné au civil à verser 11 000 € de dommages et intérêts à des associations environnementales, René Marquèze espérait en avoir fini avec la justice. Il n'en est rien, Marquèze paiera 10000 euros.

Le 1er juin, la cour de cassation a examiné son pourvoi. La Dépêche du Midi dans un article qui soutient l

La mort de l'ourse Claude

C'est le 21 février 1997 qu'on appris la mort de , tuée courant octobre ou novembre 1994 sur les hauteurs de Borce, en vallée d'Aspe. raconte dans "Le Pays des forêts sans ours" :

"L'affaire était exemplaire. l'ourse Claude était l'avant dernière femelle de la lignée européenne; elle avait été tuée au cours d'une battue aux sangliers - un grand classique - , par deux chasseurs qui avaient été dénoncés

Philippe Lacube : pressions, soutien et détricotage

Ours disparus : l'omerta des montagnes

L'enquête judiciaire se poursuit aujourd'hui au sujet de la mort éventuelle d'un ou deux plantigrades. Producteur et éleveur aux Cabannes, en Haute-Ariège, Philippe Lacube, par ailleurs membre fondateur de l'ASPAP (Association pour la défense du patrimoine d'Ariège-Pyrénées), est convoqué aujourd'hui, à 9 heures, chez les gendarmes de Foix. Objet d

Quelques ours disparus

L'ours

Olivier de Marliave a écrit dans son "Trésor de la mythologie pyrénéenne" : "…en Béarn, l'ours Dominique a été chanté dans un véritable récit épique après que cette bête de 350 kilos ait été tuée en juin 1844 par un chasseur de Bielle-en-Ossau. L'animal fut conduit jusqu'à Pau, attaché debout dans un charrette, un tricorne sur la tête et un sac de soldat passé en bandoulière

Cannelle : le WWF réclame 800000 euros a l'association de chasse

15/09/2009

Communiqué de presse du WWF

Ours Cannelle : victoire judiciaire !

Le chasseur qui avait tué l’ourse Cannelle en 2004 vient d’être condamné, en appel, à payer 11.000 euros de dommages et intérêts à sept associations.

Le coût d'un trophée d'ours : les Pyrénées compétitives !

René Marquèze, le chasseur qui a tué Cannelle, la dernière ourse brun d'origine pyrénéenne vient d'être condamné à une amende de 11.000€. Petite question : que coute, pour un chasseur, l'envie d'aller tuer un ours ? En Sibérie par exemple. Une simple recherche sur le web montre que la sanction pour tuer en France un ours pyrénéen, théoriquement protégé, est très proche du coût d'un voyage organisé, quoi que moins discrète. Un

Philippe Lacube affirme que 2 ours ont été abattus en Haute-Ariège en juin

, celui qui avait déboulé à Arbas devant la cage qui allait libérer l'ourse Palouma, a affirmé à une équipe de France 3 Sud que deux ours ont été abattus au début de l'été en Haute-Ariège. Il explique ainsi la fin des attaques de troupeaux dans la Haute-Ariège.

Dans son , Philippe Lacube déclare : " Parce qu'ici en Haute-Ariège, il y a des gens qui ont fait le ménage. Voilà

La mort des derniers ours des Pyrénées

par Stéphan Carbonnaux, Extrait du "" commandé par FERUS.

On ne dit jamais assez comment sont morts les derniers ours des Pyrénées, pour ce qu’on en sait bien évidemment. Ceci n’a pas qu’un intérêt historique, car on verra malheureusement que la société française - ses responsables politiques et sa justice - a bien peu évolué au s

Chronique des mesures de protections de l'ours dans les Pyrénées (de 1915 à 2008)

Chronique des mesures de protections de l'ours dans les Pyrénées

par Stéphan Carbonnaux, Extrait du "" commandé par FERUS.

La plus grande histoire

La volonté de protection de l’ours est très moderne. Si on peut la dater aux cinquante dernières

Listes des derniers "accidents de chasse" pour les ours

  • Tous les à la buvette

7 septembre 2008 : le chasseur Thierry Bergeaud tire "à l'instinct" et blesse l'ours Balou qui s'enfuit.

1er novembre 2004 : René Marquèze, ex président de l'ACCA d'Urdos, intimidé par une charge de l'ourse Cannelle, la dernière ourse de souche pyrénéenne, tire et la tue dans le secteur du Rouglan (dans une réserve "Lalo

L’Ours et la Chasse

Dessin de F'Murrr dans "Eloge de la Pentitude."

Stéphan Carbonnaux aborde un sujet de saison : la chasse ; mais plus particulièrement "La chasse et l'ours", un sujet primordial qu'en on évoque la sauvegarde de la population d'ours dans les Pyrénées.

  • Extrait du "" commandé par FERUS à Stéphan Carbonnaux.

Génération écologie et AVES France : Le « non lieu » pour l’assassin de l’Ourse Canelle est inacceptable !

Réaction de Génération écologie au non lieu "Cannelle"

Le « non lieu » prononcé par la justice en faveur du tueur de l’ourse Canelle est incompréhensible et inacceptable. Que le chasseur qui a œuvré pour l’extinction d’une espèce protégée n’ait pas été condamné, même pas à une peine symbolique, est déroutant.

À quoi peut-il bien servir d’avoir joint une Charte

Réaction de FERUS : le témoignage du chasseur est-il crédible ?

: « Ordonnance de non-lieu pour le tir de l’ourse Cannelle : la honte ou un nouveau départ pour une politique de protection de l’ours?»

FERUS, une des associations qui s’était portée partie civile suite à la mort de l'ourse Cannelle réagit et déclare que maintenant que les ours sont suivis de près par l’ONCFS, les braconniers qui partent pour tuer des ours s’arrangent pour organiser des situations de légitim