Ours des Pyrénées - Recherches scientifiques

L'ours pourrait aider dans la recherche contre le diabète

par Ingrid SANCHEZL’homme n’est pas la seule espèce animale à souffrir de nombreuses maladies. Une récente étude a démontré que l’ours brun souffrait lui aussi de diabète. Sauf que pour l’ours, ce diabète est réversible et naturel. L’étude est surprenante.Une étude réalisée par Lynne NELSON et Heiko SANSEN, de l’Université de Washington, et dont les résultats ont été publiés en début du mois d’août dan

Conservation des grands carnivores: quand la politique entre en jeu

"Les prédateurs sont utilisés comme un symbole puissant pour communiquer des difficultés (qu’ils n’ont souvent que révélées et pas créées) et pour influencer les politiques. S'opposer au retour des grands carnivores ou vouloir limiter leurs populations est donc devenu un moyen peu coûteux pour les politiciens de se présenter comme les défenseurs de groupes d'intérêts particuliers qu'ils auraient autrement

Ours : Expertise collective scientifique du Muséum National d'Histoire Naturelle

Le Muséum National d’Histoire Naturelle fournit son expertise collective scientifique au gouvernement: Le renforcement des deux noyaux est de loin le meilleur plan en ce qui concerne la viabilité de l’Ours brun dans les Pyrénées ! Virtuellement éteint, le noyau occidental nécessiterait le lâcher de 10 femelles et 5 mâles, et le noyau central 5 femelles pour respecter le critère d’extinction inférie

Ours : Une montagne d'études et de rapports

Les qui travaillent et étudient l’ours brun dans les Pyrénées ont produits déjà pas mal de qui devraient permettre à l’Etat d’accoucher d’une politique de conservation de l'ours efficace, à condition d’en avoir le courage politique...

En voici quelques-unes, et quelques extraits... , ( et al, 2009)

. (Le Portal, 2007)

(, )

<

Aspects juridiques de la conservation de l'ours brun en France

S'il est un animal qui marque la culture humaine et nourrit les mythes, c'est bien l'ours brun, véritable symbole

D'espèce menaçante à espèce menacée, l'ours, en France est sujet d'études autant que de controverses.

Le travail de Philippe Landelle réalisé dans le cadre du D.E.A en "Droit de l'Environnement et de l'Urbanisme" de l'Université de Limoges, a

Prolonger l’inaction environnementale dans un monde familier : la fabrication stratégique de l’incertitude sur les ours du Béarn

Par et

  • Laurent Mermet est professeur en sciences de gestion à l’École nationale du génie rural, des eaux et des forêts (ENGREF, centre de Paris).
  • Farid Benhammou est géographe, doctorant en sciences de l’environnement à l’ENGREF et l’IRD d’Orléans. Il a notamment dirigé l’ouvrage La cohabitation homme / grands prédateurs (ours et loup) en France : enjeux didactiques pour la

Guillaume Chapron : les ours mâles manquent de femelles

Guillaume Chapron est un habitué de la Buvette. C'est le webmaster du site . Ce scientifique a travaillé avec Pierre-Yves Quenette et Jean-Jacques Camarra sur la viabilité de la population d'ours des Pyrénées (voir les liens ci-dessous). Actuellement, il est assistant au "Grimsö Wildlife Research Station" de la "Swedish University of Agricultural Sciences" à Riddarhyttan, en Suède.

Le système d'appariement de l'ours brun

Dernièrement l'ASPAP, désireux de montrer l'ours comme un "fauve sanguinaire" a publié un lien vers une présentant un ours mâle des monts cantabriques entrain d'attaquer les oursons d'une femelle. (Lire "").

Non seulement cette volonté anthropomorphique de répendre la est regrettable car elle instrumentalise l'ours, mais de plus elle contredit les annonces précédentes de l'ASPAP et de certains politiciens

Eva Bellemain

Eva Bellemain est chercheuse post-doctorante en écologie moléculaire.

Les intérêts d'Eva Bellemain se concentrent sur l'application des outils moléculaires pour mieux comprendre la biologie et l'écologie des espèces. Elle a principalement travaillé dans le domaine de la génétique des populations et de la phylogénie à l'aide de marqueurs moléculaires (microsatellites, séquences d'adn nucléaire et mit

Christopher SERVHEEN et le rapport AScA 1996 sur l'ours en Béarn

Christopher Servheen est l'un des plus éminents spécialistes de l'espèce Ursus arctos. On lui doit notamment la superbe remontée des effectifs ursins du Yellowstone. Pour la France, il a rédigé un rapport nommé "Etat des lieux de la population ursine et de son habitat dans le Haut-Béarn. Stratégies de conservation et de renforcement éventuel". Cette étude a été réalisée par le cabinet AScA en 1955 à la demande de l

La capture d'animaux pour la recherche peut nuire aux ours, selon une étude

EDMONTON — Les biologistes de la faune causent parfois du tort aux animaux qu'ils étudient, à cause de méthodes communément utilisées par les chercheurs, selon une étude qui suscite déjà la polémique au sein des milieux scientifiques.

Photo : capture d'un ours en Grèce. Photo .

Des ours capturés, examinés puis relâchés montrent des dommages persistants aux muscles et

Jodie Martin - Sélection de l'habitat par les mammifères : application à la conservation de l'ours brun

Résumé de la de Jodie MARTINCotutelle l'Université Claude Bernard Lyon1 / Université de Ås (Norvège) Ecologie évolutive des populations Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive

Bien que non menacé d'extinction, l'ours brun est classé comme espèce en danger par l'UICN. En effet son aire de répartition et ses effectifs ont considérablement diminué au cours du XX siècle, notamment en Amérique du

Farid Benhammou

Crier au loup pour avoir la peau de l’ours : une géopolitique locale de l’environnement à travers la gestion et la conservation des grands prédateurs en France.

Farid Benhammou soutiendra sa thèse le Jeudi 22 novembre à 8h30 dans le grand amphi du CIRED (Centre international de recherche sur l’environnement et le développement) – Campus du jardin tropical à Nogent sur Marne.

L’o

Alain Reynes: L'ours des Pyrénées, les 4 vérités

Extraits de Alain reynes : « L’Ours des Pyrénées: Les 4 vérités.»

Les dégâts provoqués par l'ours sont un faux problème. Ils ne représentent que 1 % des pertes de bétail dans les Pyrénées, et l'on n'entend jamais parler des 99 % restants. Faibles au regard des autres causes de mortalité et bien indemnisées, les attaques des plantigrad

Laurent Mermet : Homme ou vie sauvage? Société locale ou bureaucratie centrale ? Faux dilemmes et vrais rapports de force

[NDLB: A l'heure ou Nelly Olin effectue ses devoirs de vacances sur l'IPHB (la lecture des comptes et bilans de l'IPHB) et où Jean Lassalle crie "aux grandes manoeuvres" tout en manifestant son soutien aux éleveurs anti-ours et aux casseurs de l'ASPAP lors du procès au palais de Justice de Saint-Gaudens, la lecture de ce travail de Laurent Mermet permet de comprendre pourquoi le sort de "l'institution" est pl

Vendre la peau de l’ours avant de l’avoir sauvé ?

Une géopolitique locale de la conservation d’une espèce animale emblématique

Quand on parle de géopolitique, on pense tout de suite aux enjeux internationaux, à l’Irak, au Moyen-Orient, au pétrole… Pourtant, cette géographie spécifique qui consiste à étudier les antagonismes mettant en jeu des rivalités de groupes différents au sujet de territoires s’applique très bien à des échelles lo

Laurent Mermet : L’Institution Patrimoniale du Haut Béarn

Comment, sous couvert de réforme et d’innovation affichée, contrôler les partisans d’une gestion plus écologique de l’ours et préserver le statu quo. Et les intérêts économiques en jeu.

Par (Engref)

Après une double formation, en écologie (Ecole Normale Supérieure) et en gestion (doctorat de l’Université de Paris-Dauphine), Laurent MERMET est