Pastoralisme - Aides - Subventions

Décryptage d'un argument fallacieux

« Avoir 460 brebis et ne sortir que 33 200 € en produit, mieux vaut aller à la pêche ! »

Note de la Buvette: Une note un peu "technique", par Marc Laffont

Voilà une affirmation qui fleure bon la bobo-écologie citadine ayant perdu tout libre-arbitre…D’ailleurs, seuls « ces gens là » pourraient tenir des propos aussi méprisants à l’égard de «

Midi-Pyrénées: augmentation des fonds européens dès 2014

La région Midi-Pyrénées va recevoir 1,9 milliard d’euros de fonds européens pour la période 2014-2020

Les aides européennes à la région Midi-Pyrénées vont sensiblement croître pour la période 2014-2020. Elles vont en effet atteindre 1,9 milliard d’euros, contre 1,4 milliard entre 2007 et 2013. Dans le détail, la région Midi-Pyrénées est dotée de :

  • 383,3 millions d’e

Le sauvage que l'homme retire à la Nature se retrouve dans la bestialité de la civilisation

Nous ne défendons pas la Nature, nous sommes la Nature qui se défend.

Ce texte est une suite à la note :

A Saint-Martin-Vésubie, on me demande de signaler que le texte de la note précédente est de la Buvette et de personne d'autre. Visiblement, l'échec de cette manifestation laisse un goût amer. C'était pourtant marqué: photos de FB. Photos on vous dit, pas le texte! Ce

ACAP: FEDER et la Montagne

Des comportements "", c’est en ces termes que , préfète d'Ariège dénoncait le 24 septembre la sortie de personnes qui n’avaient pas à se trouver sur l’estive de Pouilh lors du constat effectué par les agents de l’ONCFS. Il me semble qu'elle vise particulièrement un des stratèges et haut responsable de l'ADDIP, "chargé de mission recherche". En tout cas, Bruno bessche-Commenge vient de réagir en annonçant une conf

Fête du monton a Luz: mouton ça va être ta fête!

« Il y a certaines choses qui ne se disent pas »

Le 6 août, l’office du tourisme de Luz organisait la fête du mouton. Les touristes pouvaient profiter de nombreuses animations dans les rues de Luz et en montagne : un marché traditionnel autour des produits régionaux (de la bidoche grillée), un concert, une démonstration de chiens de troupeaux et une autre de tonte d'ovins.<

Le montant des aides de la PAC et leurs bénéficiaires désormais en ligne

Adressé aux éradicateurs de loups et d’ours (à propos de subventions)

par C’est explosif. Si. Il ne faut surtout pas dire un mot des primes et subventions agricoles. Si on le fait, on est un salaud d’urbain. Pardonnez, mais pour ma part, j’ai toujours défendu, et continuerai de le faire, le soutien financier aux paysans étranglés par les règles du marché mondial. Seulement, q

L’opposition à l’ours, une histoire d’argent ?

23 août 2012 Ferus publie « ». Un commentaire attire mon attention. C’est celui de « Paul » qui écrit le 24 août :

« Le germe de l’opposition à l’ours ne se trouve pas dans l’échec scolaire ni l’asociabilité, c’est tout simplement et très bêtement une histoire d’argent, de prime à l’élevage que certains veulent conserver, en plus d’autres activités professionnelles. Le but de ces éleveurs est davantage dan

Pastoralisme : l’argent n’a pas d’odeur

La politique de préservation de l’ours brun illustre-t-elle emblématiquement une gouvernance à la Louis de Funès, c’est à dire tyrannique envers les faibles, et veule envers ceux détenant un pouvoir de nuisance ? Où comment les opposants les plus virulents se trouvent confortés dans leur stratégie jusqu’au boutiste, devenue économiquement la plus porteuse, tout du moins à court terme.

Dispositif intégré en faveur du pastoralisme 2011- 2013

Tout savoir sur les aides et mesures de protection des troupeaux contre la prédation de 2011 à 2013 en France.

Dans les Alpes

: Mesures de « protection des troupeaux contre la prédation » mises en oeuvre dans le cadre du dispositif intégré en faveur du pastoralisme (323 C) du PDRH pour les campagnes 2011 à 2013.

C

Turbulences sur l'Ariège

Je vous invite à visiter le site de : Des en perspectives car ce Monsieur curieux démonte le système Bonrepaux en Ariège !

On y apprend (entre autres) dans la rubrique "" que l'ASPAP a reçu des subsides du Conseil Général de l'Ariège :

  • 10000€ en 2007
  • 15000 en 2008, 2009 et 2010.

Merci Tintin !

La multifonctionnalité dans l'espace montagnard

Pastoralisme - Conférence de Le compte-rendu qui suit retrace les grandes lignes de la conférence-débat qui s’est déroulée le 1er avril dernier à Aspet. Cette conférence était animée par M. Gérard Bozzolo, ingénieur agronome, maître de conférences à l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse.Cohabitation entre les activités paysannes et les options de développement économiqu

Une politique saine, équilibrée et acceptée de tous les éleveurs ovins viande est possible

La FNSEA et la FNO parlent du "". Un lecteur de la buvette, Bébéto94, vient de laisser un commentaire que je me permets de transformer en note, tellement il est bien torché....

Le "constat d'échec des politiques menées depuis des années sur les grands prédateurs"Pour mieux comprendre cette assertion, il faut se placer du côté des éleveurs ovins viande et de leur plus grande hantise : que eux dispara

La cours des comptes et les abattoirs

Le Canard Enchaîné 14/11/10 Le ministère de l’Agriculture vient encore de se faire taper sur les doigts à cause des abattoirs. Pour une fois le coup de règle ne vient pas de Bruxelles mais de la Cour des Comptes. L’an dernier, déjà, trois inspecteurs européens avaient piqué un coup de sang à cause de l’état de nos abattoirs.Surtout en constatant que rien n’avait changé depuis que la France s’était fait remonter les bretelle

Michel Estrémé touché par l'ours

Un article de la Dépêche du Midi «Estrémé-ment» intéressantLe quotidien régional «La Dépêche du Midi» a encore consacré, ce 5 novembre, un relatif à une, évidemment intolérable prédation d'un ovin par l'ours. Cette fois en Couserans, chez . L'article est signé Laurent Gauthey. l'éleveur Michel Estrémé est touché par l'ours parait-il.

Sur la base de la mortalit

Michel Barnier : Rééquilibrer les aides ou rééquilibrer les revenus ?

par pour La Buvette des AlpagesTechnicien en agriculture et environnement, maîtrise en Ecologie

L'article "A la FNSEA, le ton monte entre éleveurs et céréaliers" récemment paru dans «» évoquait la volonté de l’actuel ministre français de l’agriculture, , de réorienter les aides à la production au détriment des céréaliers, au sens large, présentés comme les principaux

Mesures de soutien au pastoralisme et prévention des attaques de prédateurs

Le 2007-2013 constitue un programme ambitieux en faveur du développement du pastoralisme sur la chaîne des Pyrénées. Les axes principaux qui structurent ce plan sont :

  • l’accroissement de la présence humaine dans les estives par l’augmentation significative de bergers, avec comme double objectif :
    • d’améliorer les conditions de gestion des estives et donc
    • d’accroître la compétitivité des e