Pastoralisme - Conjoncture - Exportations

Un point sur la filière ovine automne 2015

Le contrat sans la contrainte. De toutes façons, ce sont majoritairement les « bobos parisiens » qui payent

Préambule

Chaque année, le Service de la Statistique et de la Prospective (SSP) effectue une enquête cheptel destinée à déterminer les évolutions d’effectif concernant les différentes filières d’élevage. Cette étude représente l’o

Le point sur la filière ovine Octobre 2014

C’est parmi les régions où vivent les grands prédateurs que les effectifs ovins résistent le mieux. Signe que déclin avéré ou reprise hypothétique de l’élevage ovin dépendent de bien d’autres paramètres que l’absence ou la présence de quelques loups, lynx ou vautours fauves. Ces autres paramètres sont juste un peu moins médiatisés, c’est tout…

Préambule…

La France exporte des brebis de réformes vivantes au Liban

"Il est vrai que le berger / éleveur des Pyrénées ou d’ailleurs, aime ses bêtes. Il en prend soin. L’été il monte les voir le plus souvent possible à l’estive ou, dans certaines vallées, reste avec elles. L’hiver, il leur donne à manger deux fois par jour." (*)

(*) Louis Dollo : http://www.pyrenees-pireneus.com

Quelques éléments de conjoncture récente concernant la filière ovine viande en fin 2012

Agneau de lait : des difficultés à l’export

Environ 75% des agneaux de lait issus des bassins laitiers français sont destinés à l’export vers l’Espagne et l’Italie, deux pays sévèrement touchés par la crise économique. L’agneau de lait étant en outre un produit souvent considéré comme haut de gamme, il est particulièrement exposé à la contraction des dépenses des ménages en Europe du Sud.