Pastoralisme - Conjoncture - Production

Un point sur la filière ovine automne 2015

Le contrat sans la contrainte. De toutes façons, ce sont majoritairement les « bobos parisiens » qui payent

Préambule

Chaque année, le Service de la Statistique et de la Prospective (SSP) effectue une enquête cheptel destinée à déterminer les évolutions d’effectif concernant les différentes filières d’élevage. Cette étude représente l’o

Productivité dans les élevages allaitants

Préambule

Cette note constitue une « synthèse de la synthèse » (sauf l’addendum, et sans reformulation, sauf mention NB) d’un document de FranceAgriMer, incluant plusieurs tableaux et graphiques disponible en .

IntroductionDepuis 2000, le cheptel de brebis français a diminué de 24 %. Sur la même période, la production française d’agneaux issus des filières laitière

Et les agneaux morts, cela compte?

Pastoralisme : Produire c’est fastidieux et jamais rentable !

En septembre 2014, Josiane Pesle Couserend, la vice-présidente de la CACA (Confrérie Agricole des Cultivateurs à l’Ancienne, Directrice de la DTPV, Désensauvagement et Traditions Pastorales en Vieuxconistan) évoquait une idée "géniale" de son syndicat : Produire c’est fastidieux et jamais rentable. Surtout en

Le point sur la filière ovine Octobre 2014

C’est parmi les régions où vivent les grands prédateurs que les effectifs ovins résistent le mieux. Signe que déclin avéré ou reprise hypothétique de l’élevage ovin dépendent de bien d’autres paramètres que l’absence ou la présence de quelques loups, lynx ou vautours fauves. Ces autres paramètres sont juste un peu moins médiatisés, c’est tout…

Préambule…

Décryptage d'un argument fallacieux

« Avoir 460 brebis et ne sortir que 33 200 € en produit, mieux vaut aller à la pêche ! »

Note de la Buvette: Une note un peu "technique", par Marc Laffont

Voilà une affirmation qui fleure bon la bobo-écologie citadine ayant perdu tout libre-arbitre…D’ailleurs, seuls « ces gens là » pourraient tenir des propos aussi méprisants à l’égard de «

30 ans d'Histoire de la consommation de viande ovine en France

Le graphique ci-dessus récapitule l’historique de la consommation de viande ovine en France depuis trois grosses décennies.

Commentaires de Marc Laffont

Début des années « 80 » : une consommation d’environ 4 kg équivalent carcasse (kgec)/habitant/an, assurée approximativement par de la production indigène à 80 %.Du milie

Le marché des ovins en France : Bilan 2013 et perspectives 2014

par Marc Laffont Après la publication en décembre 2013 d’une « Réflexion stratégique sur les perspectives de la filière viande ovine à l’horizon 2025 », FranceAgriMer poursuit en ce début 2014 son analyse des filières animales françaises dans un publication intitulée « », laquelle dispose d’un volet « filière ovine ».

Cette publication fournit l’essentiel des informations ra

Production ovine 2013: Tout va très bien, Madame la marquise

Baisse de la production ovine en 2013

En 2013, dans un contexte de baisse des effectifs ovins dans les exploitations, la production ovine est inférieure de 3% à celle de 2012. La progression des importations d’ovins vivants n’a pas permis de compenser la baisse des abattages et des exportations d’ovins vivants. Face à une baisse de la demande, la consommation a reculé de 3% sur l’année, les imp

Mortalité des agneaux - 16 % en moyenne avec peu de marges de progrès

D’après les résultats de l’enquête nationale des réseaux d’élevage ovins viande, le taux de mortalité des agneaux atteint 16 % en moyenne, mais avec d’importants écart d’un élevage à l’autre.

En élevage ovin, le nombre d’agneaux produits par brebis et le taux de mortalité des agneaux, impactent directement le revenu des éleveurs.

Pour en comprendre les caus

L'anthropocentrique FNSEA

4000 ème note du blog La Buvette des Alpages...

Deux informations s'entrechoquent dans la France agricole

FNSEA : « Il faut prélever des meutes entières »

Après le prélèvement de deux loups lors de battues aux sangliers le week-end dernier, la FNSEA interpelle les ministres de l'Ecologie et de l'Agriculture sur le problème de la prédat

Le point sur la filière ovine en 2013

Par , septembre 2013

PréambuleChaque année, le Service de la Statistique et de la Prospective (SSP) effectue une enquête cheptel destinée à déterminer les évolutions d’effectif concernant les différentes filières d’élevage. Cette étude représente l’ossature de la publication annuelle de l’Institut de l’Elevage intitulée : "Chiffres clés 2013, productions ovines lait et vian

Quelques éléments de conjoncture récente concernant la filière ovine viande en fin 2012

Agneau de lait : des difficultés à l’export

Environ 75% des agneaux de lait issus des bassins laitiers français sont destinés à l’export vers l’Espagne et l’Italie, deux pays sévèrement touchés par la crise économique. L’agneau de lait étant en outre un produit souvent considéré comme haut de gamme, il est particulièrement exposé à la contraction des dépenses des ménages en Europe du Sud.

Le reste du vase

Voici les dernières données de la Commission des comptes de l’agriculture de la Nation (CCAN) du 12 décembre 2012.

Élevage ovin

Le vase

Nouvelle baisse de production, hausse modérée des prix et les charges restent élevées. En cumul sur trois années, la progression du résultat courant avant impôts (RCAI) des exploitations spécialisé

La filière ovine en octobre 2012

Chaque année, Marc Laffont fait le point sur la filière ovine en France. Voici son analyse d'octobre 2012

Les régions qui connaissent le plus fort déclin ne sont pas concernées à ce jour, par la problématique « grands prédateurs ». C’est au contraire parmi les régions où vivent ceux-ci que les effectifs ovins résistent le mieux ; signe que déclin ou reprise de l’élevage ovin dépen

L'agneau français est acheté par de riches consommateurs âgés à de pauvres producteurs âgés aussi

L’agneau français est une viande de quasi-luxe, à destination de consommateurs âgés et plutôt aisés, et produite par des éleveurs âgés auxquels elle ne procure qu’un faible revenu.

Et ceux qui financent cet élevage ne mangent que très peu d'agneau...

Quelques données technico-économiques ovines 2010-2011

On observe une légère, mais p

La reconquête ovine

L’oviniculture, une filière à la dérive ou le paradoxe entretenu de la vache du pauvre engagée sur la voie étroite d’une production de luxe.

Opinion :

L’impasse de la production ovine viande est-elle inéluctable ? Son parcours, inscrit dans la morosité, est le fruit d’une longue détérioration (cheptel de brebis : -32% entre 1990 et 2010 dont -42% pour le ovins allait

Bilan 2010 de la filière ovine en France

Filière ovine - Les régions qui connaissent le plus fort déclin ne sont pas concernées, par la problématique « grands prédateurs ». C’est au contraire parmi les régions où vivent ceux-ci que les effectifs ovins résistent le mieux. Signe que déclin ou reprise de l’élevage ovin dépendent de bien d’autres paramètres que l’absence ou la présence de quelques loups, lynx ou vautours fauves.<