Pastoralisme - Economie - Pluriactivité

La divagation des animaux domestiques en alpages : une pratique à risques sanitaires

On entend souvent dire que "le pastoralisme est bénéfique à la biodiversité". Dans les pyrénées, le libre parcours des brebis et l'absence de gardiennage (en zone à ours) sont considérés, comme dans l'appellation Barèges-Gavarnie par exemple, comme des pratiques "immémoriales" et bénéfiques. Il semble que celà ne soit pas sans conséquences. Voilà qui devrait inciter à changer certaines prati

Etude : la pluriactivité agricole en 2010

L'activité agricole ne suffit pas toujours à assurer l'équilibre économique des chefs d'exploitation qui l'exercent.

Cette insuffisance motive certains d'entre eux à rechercher des ressources complémentaires extérieures par le biais de l'exercice de plusieurs activités dont l'une, principale ou secondaire, peut être non agricole. Ce sont des pluriactifs.

Au 1er janvier 2010,

L’opposition politico-agricole à l’ours et le syndicat AOC Barèges-Gavarnie

Extraits de la pour obtenir le grade de Docteur de l'Ecole Nationale du Génie Rural, des Eaux et Forêt de Paris. "Crier au loup pour avoir la peau de l'ours. Une géopolitique locale de l'environnement à travers la gestion et la conservation des grands prédateurs en France". (Le texte reproduit est celui des pages 280 à 289. La thèse fait 639 pages, plus les annexes.

3.3.

L’opposition à l’ours, une histoire d’argent ?

23 août 2012 Ferus publie « ». Un commentaire attire mon attention. C’est celui de « Paul » qui écrit le 24 août :

« Le germe de l’opposition à l’ours ne se trouve pas dans l’échec scolaire ni l’asociabilité, c’est tout simplement et très bêtement une histoire d’argent, de prime à l’élevage que certains veulent conserver, en plus d’autres activités professionnelles. Le but de ces éleveurs est davantage dan

Michel Estrémé : "Voir comment on peut régler un peu ce problème..."

Eleveur à Sentein, président de l'association "Transhumance en Biros" et membre de l’ASPAP, (JT 19/20 Midi-Pyrénées du mardi 19 avril 2011 à 19h00 : 0 min 55 sec.)

Extraits

- Michel ESTREME : “On est attaqués sur les exploitations, et même à proximité des villages; celà devient très inquiétant et sûrement qu’avec l’ASPAP, il faudra prendre une décision un

La multifonctionnalité dans l'espace montagnard

Pastoralisme - Conférence de Le compte-rendu qui suit retrace les grandes lignes de la conférence-débat qui s’est déroulée le 1er avril dernier à Aspet. Cette conférence était animée par M. Gérard Bozzolo, ingénieur agronome, maître de conférences à l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse.Cohabitation entre les activités paysannes et les options de développement économiqu

Gérard Bozzolo : Un enterrement de première classe pour la cause de l'Ours

De l’écobuage dans l’espace "pacifié" de la problématique ours après l’intervention phare de Madame la secrétaire d’État à l’Écologie par Gérard Bozzolo,

A l’occasion de cet entretien, plusieurs personnes se sont exprimées sur les ondes, notamment madame . J’ai écouté ses propos sur l’histoire de l’Ours dans les Pyrénées et son rapport avec la population

Philippe Lacube : rosbeef et peaux d'ours trouées

Voilà deux perles de Philippe Lacube qui sont passées inapercues ...

Par Baptiste Blic dans Trajectoires n°1 - décembre 2007

Ne pas perdre son âme

Au fond de l’Ariège, l’identité pastorale peine à subsister. Une reconversion touristique s’impose, comme une opportunité salvatrice pour certains. Mais, dans ce paysage, l’ours, érigé en symbole,

Paysan à 50%

par Michel Chansiaux

La pluriactivité permet aux agriculteurs de limiter la dégradation de leurs revenus agricoles. La paupérisation des campagnes risque de s’accentuer en 2013 lors de la prochaine révision de la PAC (Politique agricole commune).

Madame Fisher Boel, commissaire européenne à l’Agriculture, a déclaré au Financial Times du 30 décembre 2006