Pastoralisme - Santé animale - Risques sanitaires

Pestivirose : le virus du mouton passe à l'isard, pas l'inverse !

Faut-il vacciner les brebis pour sauver les isards ?

L’école vétérinaire de Toulouse et le laboratoire vétérinaire de l’Ariège viennent de démontrer l’échange de pestivirus entre brebis et isards. Les scientifiques préconisent une vaccination des troupeaux afin de couper le cycle de contamination.

Pestivirose. Un mot dont la racine effraie gén

Brucellose en Haute-Savoie : Stéphane Le Foll annonce l'abattage de bouquetins

"Un prédateur est un organisme vivant qui met à mort des proies pour s'en nourrir ou pour alimenter sa progéniture. La prédation est très courante dans la nature où les prédateurs jouent un rôle essentiel dans le maintien des équilibres écologiques. En général les prédateurs s'en prennent aux animaux faibles ou malades." et "Un berger est une personne chargée de guider et de prendre soin des troupeaux de mouton

Ariège : le grand charnier

D'après le syndicat ovin de l’Ariège, « l». Visiblement, cet éleveur ariégeois n’était pas là pour nourrir les brebis non plus.

Querigut. L'éleveur cachait un incroyable charnier

Des dizaines de bêtes mortes, entassées, en décomposition pour la plupart, dans une odeur à vous lever le cœur, c'est le spectacle qui attendait les inspecteurs des services vé

Parc national des Pyrénées : rapport de veille sanitaire

La veille sanitaire du Parc national des Pyrénées relève, en 2012, que la pestivirose de l'isard gagne du terrain. Elle note aussi la présence de pesticides prohibés.

La faune du Parc national des Pyrénées fait l'objet d'une veille sanitaire.

Depuis 2002 pour les rapaces et 2008 pour l'ensemble des espèces animales, le Parc national des Pyrénées a mis en place un programme de

La divagation des animaux domestiques en alpages : une pratique à risques sanitaires

On entend souvent dire que "le pastoralisme est bénéfique à la biodiversité". Dans les pyrénées, le libre parcours des brebis et l'absence de gardiennage (en zone à ours) sont considérés, comme dans l'appellation Barèges-Gavarnie par exemple, comme des pratiques "immémoriales" et bénéfiques. Il semble que celà ne soit pas sans conséquences. Voilà qui devrait inciter à changer certaines prati

Entre faune et troupeaux : prévenir la transmission des maladies

Une thèse vétérinaire réalisée dans le Parc national des Écrins recense les principaux facteurs de risque liés à la transmission de maladies entre grands ongulés et cheptels domestiques en alpage.

Un travail remarqué, assorti de fiches d'information et de prévention.

C'est un travail d'enquête et de synthèse des connaissances qu'a réalisé , désormais docteur

Tuberculose bovine et faune sauvage

Cerf, sanglier et blaireau sont des espèces sensibles sur tous les continents et constituent donc des témoins privilégiés de la tuberculose d'origine domestique encore présente dans les régions d’élévage et créent en permanence un réservoir sauvage susceptible d’accueillir les germes de la maladie.

, directeur du laboratoire départemental travaille actuellement en relation avec la fé

La Tuberculose bovine en Ariège

Tuberculose bovine: le préfet de l'Ariège veut rassurer les éleveursCe matin, Jacques Billant, préfet de l’Ariège, entouré des responsables de la DDCSPP, d’Emmanuel Lecomte, directeur de la Chambre d’agriculture, et de Raymond Berdou, maire du Mas d’Azil, a rendu visite aux éleveurs concernés par l’abattage du troupeau atteint par la tuberculose bovine.

Rappelons qu'un cas de tuberculos