Pastoralisme - Protection - Animaux de protection

Protection des troupeaux - Face au loup, le lama monte la garde

par Elise FrioudPlusieurs éleveurs ont intégré des lamas dans leur troupeau durant l’été 2012. Ces camélidés ont un effet dissuasif sur les attaques de prédateurs et présentent moins de contraintes que les chiens de protection.Est-ce le goût de l’exotisme qui a piqué, l’été passé, les quelques éleveurs qui ont intégré un lama dans leur troupeau de moutons en estivage? Loin de là. L’initiative prise par

Protection des troupeaux : Erik Abranson témoigne

Un berger gallois fait garder son troupeau par des alpagasLa qu'un berger gallois utilise des alpagas contre les renards.Traduction par Erik AbransonDeux alpagas des Andes sont employés pour la protection d'un troupeau de moutons gallois de montagne dans le Parc National de de Snowdonia au Pays de Galles. Arwyn Owen, qui dirige la ferme de Hafod Y Llan à

Le lama comme animal de protection du troupeau

Comme le chien ou l’âne, le lama peut aussi être utilisé comme animal de protection des troupeaux ovins.

Le lama réagit agressivement envers les animaux qui s’approchent d’un troupeau (chiens, coyotes, renards, loups). Les lamas qui pèsent entre 115 et 225 kg peuvent facilement effrayer les loups. Le lama émet des cris d’alarme aigus et pourchasse les prédateurs en s’interposant entre le troupeau e

L'âne comme animal de protection du troupeau

L’âne comme animal de bât Depuis la domestication de l'animal par l'homme, l'âne a toujours été le compagnon de travail du berger. L’âne sert d’abord comme animal de bât. Sa fonction est de porter des charges lors des migrations du troupeau. Quinze jours étaient parfois nécessaires pour aller du département des Bouches du Rhône à celui de la Savoie. Les ânes, à l'arrière du troupeau, avaient pour fonction de tr