Peur - des vautours

L’été des vautours anthropophages

par , article paru dans Charlie Hebdo du 18 septembre 2013

C’est le bordel. Les paysans ont foutu le camp, des millions d’hectares retournent à la friche, le loup revient, les chasseurs sont de moins en moins nombreux. Et comme ils ont, par des pratiques comme l’agrainage, multiplié sangliers et cochangliers – croisements avec les porcs domestiques – les voilà dépassés. Ils n’arrivent même plus

La FDSEA contre la nature?

par

Le 30 juillet 2013 la FDSEA de l’Isère a publié un compte rendu d’une rencontre qu’elle avait eu avec le préfet de l’Isère sur les « attaques » de vautours. (NB: Lire ci-dessous)La lecture attentive de ce texte donne un sérieux malaise aux protecteurs de la nature qui sont clairement attaqués et qui comprennent que la FDSEA reste dans une attitude anti-nature et

Vautours : des effarouchements avant des tirs?

L’appel de Roger Mathieu

A toutes et tous,

“On” nous informe que le plan “Vautours et pastoralisme”, qui était totalement en sommeil, vient de se réveiller et, toujours “On”, nous annonce que ce plan serait bouclé en urgence pour fin Juillet 2013.

Ce plan introduirait l’effarouchement et demanderait de supprimer tout équarrissage hors placette.

En clair, on commence à pr

Attaques de vautours : les génisses étaient malades et affaiblies

Le 6 juillet, Guillaume Tarajat était alerté par des vététistes : des vautours étaient en train de tuer une génisse, a priori en bonne santé. Les conclusions de l’autopsie ont montré une infection du système digestif.

Moins de dix jours après la première attaque d’une génisse par une cinquantaine de vautours dans un alpage de Montdenis, les conclusions de l’autopsie ont été annoncées

La myiase journalistique

Le corps d'une randonneuse dévoré par des vautours

« Oui dans ce cas la personne était morte avant l'arrivée des corbeaux puis des vautours. Ce qui ne doit pas exclure de poser des questions dans le cas de blessures... Il existe des témoignages... Pourquoi les exclure ?
On peut "aimer" les animaux mais de là à en faire une religion et devenir zoolâtre, il y a des limites. »

La loi ! Quelle loi ?

Vautours: "Ou on nous donne l'argent et on les fait fuir gentiment ou on ne nous donne pas d'argent et on les tue."

Hervé Ferrand, éleveur à Bénagues (Ariège) à propos de 2 veaux âgés de quelques jours, attaqués par des vautours : "On n'a pas d'indemnisation, on n'a pas le droit de les tuer (…) On prend ce qui faut faire : à partir de ce soir on sera posté toute la nuit. Demain matin on sera posté e

Ainharp : Attaque de chiens errants, pas de vautours!

« L’attaque de vautours » d'Ainharp (64) a été relayée par les journaux « La Dépêche du Midi », « » et « ». Y a-t-il encore des "journalistes" dans le Sud-ouest ? Le 16 février, se tenait une réunion à la sous-préfecture d’Oloron. On devait y débattre, entre autres, de l’installation éventuelle d’une placette d’alimentation pour les vautours. Lors de cette réunion, le sous préfet d'Oloron a pris la parol

Association pour la sérénité à la campagne

L'Association "pour la sérénité à la campagne au pays basque" a été créée en 2007 contre "les attaques répétées d'animaux d'élevage sains par les vautours." Cette association m'avait échapé.

Objet de l'association

"Promouvoir tout projet permettant un meilleur équilibre entre la vie des espèces animales domestiques et des espèces animales sauvages; lutter contr

Vautour fauve et pastoralisme : une cohabitation difficile

Laurence Cabrol publie un et reportage sur la cohabitation difficile entre les vautours fauve et le pastoralisme sur le site d'AriègeNews. Il explique bien la situation actuelle et permet de mieux se rendre compte des exagérations de certains responsables de l’IPHB ou communicateurs pastoraux.

Le berger est mesuré dans ses propos. , chargé de mission au conservatoire naturel des esp

L'insécurité dans les alpages : la langue et les yeux dévorés

Gare aux envahisseurs

AFP : Agence France Pastoralisme

Ilharre (Pyrénées-Atlantiques) - «Au terme d'une incroyable course-poursuite dans les alpages, un vautour s'abat sur une vache vivante et lui dévore la langue et les yeux avant de convier ses congénères au festin. Lorsque l'éleveur et

Vautours dans les Pyrenees : scènes d'horreur ?

Editorial de Pyrénées Magazine - Septembre-octobre 2007

“Psychose”, c’est sous ce titre terrifiant que nous vous proposons dans ce numéro de Pyrénées magazine, un long article consacré aux vautours, qui font la une de l’actualité pyrénéenne. À quelques volées du Béarn, où se jouent ces épisodes terribles, c’est l’ourse slovène Franska “la sanguinaire” qui faisait des siennes en croquant les tro

L'IPHB sème la peur: les vautours attaquent!

La presse locale et l'IPHB se défoulent sur les vautours et les présentent comme les nouveaux nuisibles de la montagne. Comment nettoyer la montagne en se débarassant des géneurs pour l'agriculture.

"Des vautours affamés"

Les vautours de plus en plus nombreux selon l'IPHB, seraient en manque d'alimentation notamment du fait de changement des modes d'élimination

Vautour, barre toi de mon herbe !

Le 29 novembre, faisait état sur son site d'une folle rumeur dans les Pyrénées : Les vautours attaquent le bétail vivant !

Extraits : "La rumeur court actuellement dans les Pyrénées Françaises : des vautours, trop nombreux et affamés, attaqueraient le bétail vivant."

Le vautour est un charognard, ce qui signifie qu’il se nourrit habituellement de bêtes mortes, de cada

Vallée d'Ossau : l'ours ne leur suffit plus, certains bergers et l'IPHB en veulent au vautour fauve

Les différentes espèces de vautours sont des espèces protégées. D'après certains bergers pyrénéens de la vallée d'Ossau, la vautour fauve ( la couleur, pas la bête ! ) s'attaque parfois aux troupeaux, ce qui rend ces bergers féroces.

Le projet de réforme du statut des parcs nationaux présenté par le gouvernement suscite l'inquiétude des associations