Ecologie - Biodiversité - Réintroductions

Ségolène Royal, la Ministre de l’Environnement et du Développement Durable anti-conciliation

Par Frantz Breitenbach

Après son passage remarqué dans le Parc National des Ecrins le 10 juillet 2014 où elle annonce que les prélèvements de loups pour l’année 2014 vont être augmentés de 24 à 36 individus, la Ministre de l’Environnement et du Développement Durable Ségolène Royale, annonce lors de son passage dans les Pyrénées samedi dernier sa volonté de ne surtout pas introduire d’ours dans

Belgique : des aurochs et des bisons pour la Cantabrie

Un convoi a quitté Han-sur-Lesse pour "ensauvager" Palencia

Han-sur-Lesse (Belgique) - Dans le cadre d’un programme de réintroduction en milieu naturel, 12 animaux du ont été relâchés dans les monts cantabriques, en Espagne. La semaine dernière, 10 aurochs et 2 bisons d’Europe de la réserve d'animaux sauvages de Han-sur-Lesse, près de Rochefort, ont quitté les Ardennes po

Colloque : Les réintroductions, un atout pour restaurer les écosystemes, les 10 et 11 février 2012 à Lyon

Un colloque national sur les réintroductions d'espèces animales se tiendra à Lyon les 10 et 11 février 2012

Des gestionnaires d’espaces naturels, des chercheurs, des responsables de programmes de réintroduction et des membres actifs des associations de protection de la nature de plusieurs pays d’Europe (Italie, France, Pologne, Pays-Bas) exposeront pendant ce consacré aux réintroducti

Le retour des animaux disparus

Ils avaient été exterminés, parce que jugés trop dangereux, ou parce que l'homme s'était approprié leur espace vital...

Le loup, l'ours, le lynx, mais aussi le gypaète barbu, le castor et la loutre font un timide retour en Suisse. Mais pour certains, il pourrait ne pas être définitif. L'ours brun qui est venu dans les Grisons cet été, en provenance de la région italienne du Trentin, est revenu sur

USA : Les loups aux secours des arbres du Yellowstone

Etats-Unis.

Si les loups continuent de se multiplier, les trembles du parc national de Yellowstone et d'autres zones des Rocheuses cesseront vraisemblablement de régresser, indique un travail publié dans Biological Conservation.

Pourquoi ces arbres disparaissent-ils ?

La meilleure hypothèse étayée par des documents d'archive, des photographies aérie