Pastoralisme - Extrémisme - Affaires - Saccage d'Arbas

Lacube et sa souscription

La Dépêche du Midi a annoncé la souscription pastorale lancée par Philippe Lacube, destinée à payer les amendes des casseurs d'Arbas. Les lecteurs réagissent.

Dessin de Marc Large pour la buvette - Philippe Lacube, le pastoralisme et l'extinction de l'ours des Pyrénées.

Quelle honte !(Marie)Assumez vos actes Messieurs ! Vous dégradez, vous détruisez... vous

Ultra solidarité, la honte des Pyrénées

Les ultra pastoraux lancent une souscription pour payer leurs condamnations en justice. A vos poches pigeons chéris!

Nous cassons, vous payez ! Nous ne gardons pas nos brebis, vous nous indemnisez ! Nous travaillons à perte, vous nous subsidiez ! L'Etat consulte, nous boycottons !L'Etat tient ses engagements et réintroduit des ours, nous les éliminons ! Nous ne respectons pas les lois

Les éleveurs casseurs d'Arbas condamnés

Les dix éleveurs et membres des associations opposées à la survie de l'ours dans les Pyrénées qui avaient violement manifestés à Arbas le 1er avril 2006 ont été condamnés à 6.796 € pour dégradation de biens publics.

Dix éleveurs ont été condamnés lundi 26 novembre par la cour d'appel de Toulouse à payer 6.796 euros en réparations des dégradations commises dans la commune d'Arbas (Haute-Garonne), le

Procès d'Arbas, les casseurs en appel au tribunal à Toulouse

Condamnés à 4 300 euros d’amende en première instance en septembre 2006, les anti-ours sont poursuivis par le maire d’Arbas, qui leur réclame 17 000 euros pour le nettoyage de la façade de la mairie, et 20 000 euros de dédommagement pour atteinte à l’image de la commune.

C’est à 14 heures aujourd’hui que les dix militants anti-ours qui ont saccagé des bâtiments publics, le 1er avril 2006 à Arbas, on

Procès des casseurs de l'ASPAP, on reporte

Le procès au civil de dix opposants à l'ours reporté au 22 octobre à Toulouse. Chronique d'octobre (4)

La cour d'appel de Toulouse a reporté au 22 octobre le procès au civil de dix opposants à l'ours, condamnés en 2006 à verser 5.000 euros de dommages et intérêts à la commune d'Arbas (Haute-Garonne) pour des dégradations lors d'une manifestation contre le lâcher d'ours slovènes dans les Pyrénées. Fran

Appel des élus socialistes et républicains de l’Ariège contre la violence

" Mercredi 19 Avril dernier, dix personnes parmi les 400 participants à la manifestation du 1er Avril à Arbas contre l’introduction d’ours slovènes dans les Pyrénées ont été convoquées par le Procureur de la République à la Gendarmerie de Saint-Gaudens.

Communiqué de , présidente des élus socialistes et républicains de l'Ariège

Les élus socialistes et républicains, condamnent avec force les violence

Saccage d’Arbas : les dix éleveurs condamnés, les vrais responsables épargnés

Les dix éleveurs poursuivis pour avoir participé au ont tous été déclarés coupables aujourd’hui par le Tribunal de Saint Gaudens. Tous sont condamnés notamment à de la prison avec sursis, allant jusqu’à quatre mois, et à une interdiction de manifester pendant 6 mois sur le territoire des communes de lâcher des ours ce printemps (Arbas, Burgalays, Luchon et Bagnères de Bigorre).

Arbas : dix casseurs anti-ours poursuivis

Arbas : Dix personnes ont comparus le 20 juillet devant le tribunal correctionnel de Saint-Gaudens pour dégradations de biens publics et privés et violences aggravées après la manifestation des anti-ours le 1er avril dernier à Arbas (Haute-Garonne).

Arbas : L'ASPAP soutient ses casseurs

à Arbas, ils étaient 400, à Saint-Gaudens une cinquantaine de membres des

A l'occasion du procès des membres de l'ASPAP suite au saccage d'ARBAS, Stéphane Lessieux vous invite à un walking dinner

Le tribunal correctionnel de Saint-Gaudens en Haute-Garonne attend ce jeudi 20 juillet, dix militants anti-ours (9 hommes et une femme). L’ASPAP (bien disctrète depuis un mois) organise un «barbecue géant» et une marche sur le palais de justice pour défendre ses «citoyens responsables». La justice va juger leurs responsabilités dans le saccage d’Arbas.

Suite à la manifestation d'op

L’ASPAP se présente comme victime

Suite au saccage de la mairie et du village d’Arbas le 1er avril, 10 membres de l’ASPAP (Association de Sauvegarde du Patrimoine Ariège Pyrénées) passeront devant le tribunal correctionnel le 20 juillet. L’ASPAP organise le soutien aux casseurs.

Les anti-ours organisent un samedi de terreur à ARBAS

Retour sur les faits: Le Samedi 1 avril, 2006, des manifestants

François Arcangeli réagit après la visite de l'ASPAP

François Arcangeli, maire d'Arbas réagit à la visite de l'ASPAP et de Philippe Lacube à Arbas le 13 mai

Stop à la violence

François ArcangeliCe samedi 13 mai, au retour de la manifestation anti-ours à Bagnères de Bigorre, l’ASPAP, association soutenue par le Conseil Général de l’Ariège et par son Président Augustin Bonrepaux, a pro

L'ASPAP réinvente la guerre des demoiselles en Ariège

Les éleveurs de l'ASPAP dénoncent la "violence de l'ADET"

Communiqué de l'ASPAP

" A l'occasion de la manifestation pacifique qui s'est tenue samedi 13/05/06 à Bagnères de Bigorre, les manifestants ariégeois ont souhaité, sur le chemin du retour, venir exprimer leur refus du programme de réintroduction sur la place du village d'Arbas, lieu d'un prochain lâcher se

Arbas à nouveau attaqué par les anti-ours. Aude Arcangeli témoigne

La place d'Arbas transformée en champ de bataille.

Arbas a une nouvelle fois été pris pour cible par les anti-ours. De retour de la manifestation de Bagnères-de-Bigorre, la tentation était trop forte ou bien est-ce l'effet de l'alcool.

Stéphane Lessieux, porte parole de l'ASPAP avait déclaré lors de la manifestation de bagnères-de-Bigorre : « La ma

CG09 Ariège : La honte des Pyrénées

Les élus socialistes du Conseil Général de l'Ariège persitent et signent après Arbas : "Nous sommes solidaires des éleveurs" : communiqué ...

" Mercredi 19 Avril dernier, dix personnes parmi les 400 participants à la manifestation du 1er Avril à Arbas contre l’introduction d’ours slovènes dans les Pyrénées ont été convoquées par le Procureur de la République à la Gendarmerie de Saint-Gaude

L'ASPAP essaie de justifier sa violence

Nelly Olin fait la sourde oreille

Communiqué de l'ASPAP

Nelly OLLIN ou une étrange idée du dialogue et de la concertation. Notre association a envoyé un courrier à Madame la ministre de l'écologie le mercredi 12 avril, depuis les locaux de la Diren, par l'intermédiaire de son Directeur, Mr Sénégas. Cette lettre a été publiquement lue devant les caméras et l

Slovénie : la capture de cinq ours a débuté

Pyrénées. L'opération de capture des cinq ours a débuté en Slovénie en vue d'un premier lâcher à Arbas en haute Garonne. D'ici le 15 juin, ils doivent être introduits dans le massif afin d'assurer la survie de l'espèce.

Cinq ours à saisir

En Slovénie, les pièges à ours sont dressés. Dans les Pyrénées, plus précisément à Arbas, dans le sud haut-garonnais en lis

Olivier Frigout : La France et sa faune sauvage

17/04/2006

Présentation de Olivier Frigoutla Science est trop souvent opposée à la Nature. Et pourtant, l'Ecologie est une science ! C'est de ce constat qu'est né Sciences&Nature, et de la volonté de diffuser ce que les médias classiques ignorent ou mettent de coté. Mon engagement n'aura de cesse que lorsque l'humanité aura intégré dans son comportement la phrase suivante,