Sciences - Agronomie - Zoologie

Pestivirose : le virus du mouton passe à l'isard, pas l'inverse !

Faut-il vacciner les brebis pour sauver les isards ?

L’école vétérinaire de Toulouse et le laboratoire vétérinaire de l’Ariège viennent de démontrer l’échange de pestivirus entre brebis et isards. Les scientifiques préconisent une vaccination des troupeaux afin de couper le cycle de contamination.

Pestivirose. Un mot dont la racine effraie gén

Les alpages à l'épreuve des loups

Présentation de l'éditeur

Qui n’a pas entendu parler du retour des loups dans les Alpes françaises et de leur difficile cohabitation avec les moutons qui pâturent l’été en montagne sous la garde de leur berger ?

Ce livre se fait l’écho du conflit très médiatisé qui oppose, depuis 1992, le monde du pastoralisme aux protecteurs de ces prédateurs. Après pl

Parc national des Pyrénées : rapport de veille sanitaire

La veille sanitaire du Parc national des Pyrénées relève, en 2012, que la pestivirose de l'isard gagne du terrain. Elle note aussi la présence de pesticides prohibés.

La faune du Parc national des Pyrénées fait l'objet d'une veille sanitaire.

Depuis 2002 pour les rapaces et 2008 pour l'ensemble des espèces animales, le Parc national des Pyrénées a mis en place un programme de

L'agriculture et le changement

La Buvette vous présente un extrait de la lettre "Nature Humaine, un autre regard sur l'écologie" qui éclaire judicieusement la controverse de la cohabitation du pastoralisme avec l'ours des Pyrénées.

Edito de la lettre « Nature Humaine, un autre regard sur l’écologie » intitulé...

« L’agriculture et le changement. »

Un collier répulsif pour éloigner les prédateurs

Projet de création d’un collier « répulsif » agissant à distance pour protéger le bétail de la prédation du loup Ou comment apprendre au loup à se méfier du bétail...

ObjectifL’objectif de ce projet est de développer un nouveau concept de protection qui allie à la fois protection du troupeau (empêcher une prédation) et les lois de l’apprentissage animal. Comme il sera dif

Etude sur la mortalité des agneaux

Evolution et analyseCes dernières années la mortalité des agneaux est devenue une préoccupation importante pour la filière ovine. Quelle que soit la région, techniciens et responsables professionnels font état d’une augmentation des taux de mortalité au cours de ces dernières années. Si l’agrandissement des troupeaux est souvent mis en avant, aucune étude n’a jusqu’à ce jour permis de préciser l’objectivité

Lupotechnie

Lupotechnie, késaco? Dans les milieux pastoraux, l’autorisation de tirer les loups devient le sujet à la mode. Laurent Garde prône la "régulation". Selon lui, « L’audace du prédateur s’accroit » et il demande "d’adapter les loups face à l’élevage". (Voir .C’est un peu comme si, pour apprendre aux conducteurs dangereux qui perdent les points de leur permis, on organisait de les projeter à 150 km/h

L'hibernation de l'ours

Le métabolisme de l'ours pendant son hibernation

Publiée dans la revue Physiological and Biochemical Zoology, une étude américaine sur les ours en hibernation montre chez ces animaux des adaptations physiologiques uniques pour prévenir tout accident cardiaque lors de ces périodes de vie au ralenti.Accoutumés aux échocardiogrammes, des ours grizzly élevés depuis leur naissance à l’

La multifonctionnalité dans l'espace montagnard

Pastoralisme - Conférence de Le compte-rendu qui suit retrace les grandes lignes de la conférence-débat qui s’est déroulée le 1er avril dernier à Aspet. Cette conférence était animée par M. Gérard Bozzolo, ingénieur agronome, maître de conférences à l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse.Cohabitation entre les activités paysannes et les options de développement économiqu

Vaches fistulées à visage humain

Aïe Tech

Pour étudier le rumen des vaches (pré-estomac d'un ruminant), les scientifiques font un trou dans le ventre de la bête pour y accéder plus facilement. Un anneau est ensuite posé à l'endroit du trou ce qui donne l'impression d'une vache à hublot. Le trou est assez grand pour y mettre la main. Ces vaches à hublot portent le nom de vache fistulée.

L'Ours des Pyrénées : allié objectif d'un pastoralisme d'altitude durable

par Retraité, ex Maître de conférence à l'Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse (ENSAT)

Troupeaux en liberté,un supermarché alimentaire pour l'ours

Cette proposition pourrait paraître provocante à l’égard des petits élevages, notamment de moutons, qui pratiquent cette activité. Au moins ceux qui ont adopté le principe de

Coralie Mounet : Le monde agricole confronté au loup, au sanglier et à leurs partisans : un conflit d’usage et de représentation

Article de Chercheur Associé, Institut de Géographie Alpine, GrenoblePublié dans "Revue de Géographie Alpine" n°4 (2006), pp. 89-109

Résumé

Par leurs dégâts, le loup et le sanglier exaspèrent le monde agricole. La perception paysanne de l’évolution de ces animaux diverge de celle de leurs partisans, naturalistes ou chasseurs. La grille

Le monde des éleveurs, qui se sent dépossédé de son destin, pourrait-il transformer en atout ce qu’il perçoit comme une contrainte ?

Qui a dit...

«Les éleveurs, intimement liés à la montagne pourraient s’affirmer comme les meilleurs connaisseurs de la vie de l’ours, et pas seulement lorsqu’ils perturbent leurs troupeaux. Ainsi ils pourraient transformer en atout, ce qu’ils perçoivent comme une contrainte, donner un plus à leur métier en phase avec les attentes de la société". En retour celle-ci devrait comprendre ce qu’ils sont..

Les actes du séminaire «Loup–Elevage, s’ouvrir à la complexité» viennent de paraître

CERPAM : Les actes du séminaire technique «Loup–Elevage, s’ouvrir à la complexité» des 15 et 16 juin 2006 sont désormais sous presse.

Cet ouvrage de 270 pages, richement illustré, restitue les communications présentées lors de ces deux journées qui ont réuni près de 200 personnes. Ce séminaire, réalisé par le CERPAM, le SIME et l’Institut de l’Elevage dans le cadre de l’Unité Commune de Programme «P

L’agriculture de montagne au devant de mutations drastiques

Programme national de Recherche PNR 48 - Paysages et habitats de l'arc alpinFond National Suisse de la recherche scientifique

Un modèle structurel agricole permet des prévisions exactes

Suisse - Si la libéralisation de l’agriculture se poursuit, près d’un cinquième de la surface agricole actuelle cessera d’êt

Jean Louis Thillier : Après la vache, la chèvre devient folle

Un Entretien avec Jean-Louis Thillier

Il a été prouvé par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire Alimentaire (AFSSA) que l’agent pathogène de la maladie de la «vache folle» a été décelé, pour la première fois dans le monde, chez une chèvre en France: c’est ce qu’a annoncé le ministère de l’Agriculture dans un communiqué paru le 28 janvier 2005. Cette déclaration offic

Pastoralisme, Michel Meuret ou le scientifique parmi les bergers

Ingénieur, agronome, écologue à l’Inra d’Avignon, Michel Meuret, 42 ans, remet en cause certains travaux scientifiques conduits en laboratoire sur l’alimentation des troupeaux. Pour appuyer ses recherches sur le terrain, il se penche sur le savoir-faire empirique des bergers, leurs connaissances techniques, leur sens d’organisation des circuits en montagne. Observateur, Michel Meuret descend la recherche scientifiqu