Association - SEPANSO Béarn

Ours : les conclusions du rapporteur public en faveur de Cannellito

Effarouchement des ours : le tribunal administratif de Pau suivra-t-il le rapporteur public* ?

PAU - Les conclusions du rapporteur public sont favorables à l'annulation des arrêtés préfectoraux des 1er août 2012 et 26 juin 2013 autorisant des tirs d'effarouchement sur l'ours brun qui passe de temps à autres sur des estives de Luz-Saint-Sauveur dans les Hautes-Pyrénées o

Jean LAUZET : On a besoin du Béarn pour sauver l'ours

" Le noyau d’ours en Pyrénées centrales, ne pourra jamais atteindre un effectif suffisant pour que la population soit viable, car il est géographiquement trop limité. Accepter la disparition de l’ours en Béarn à court terme, c’est accepter celle sa disparition sur l’ensemble du massif à moyen terme. "

Les chasseurs d'Etsaut et Laruns gagnent en appel contre

ACCA de Laruns :des interlocuteurs responsables et représentatifs

Dans une , la fédération nationale des chasseurs présente l’Association communale de chasse agréée (ACCA) : « Après 40 ans d’existence, les ACCA sont toujours tournées vers l’avenir. Illustrant les nouvelles donnes environnementales, elles ont la volonté d’intégrer la pratique de la chasse dans la vie et la gestion durable des territoires. » Les ACCA y sont présentées comme « des interlocuteurs responsa

Ours : pas de « préjudice moral » pour la Sepanso

Le tribunal administratif de Pau a fait connaître son jugement mardi en début d'après-midi, dans l’affaire qui oppose la SEPANSO, à l'échelon local et national, à l'Etat et à l'Institution patrimoniale du Haut-Béarn à propos de l'ours.L'association environnementaliste demandait en effet au tribunal de condamner l'Etat et l'IPHB à lui verser respectivement 1 millions d’euros et 300.00 euros à titre de dommag

Biodiversité pyrénéenne : les stratégies fatales

La richesse sans pareille de la diversité biologique pyrénéenne, héritage de son histoire naturelle (histoire géologique, glaciations, avènement du climat tempéré), s'illustre par un fort taux d'endémisme et une grande diversité des biocénoses. Les Pyrénées sont le dernier refuge de l'ours et des grands rapaces nécrophages. Cette richesse et sa fragilité appellent une vigilance toute particulière.Po

La Biodiversité se défend aussi devant les tribunaux

La biodiversité pyrénéenne doit certainement beaucoup plus à la directive Habitats (Natura 2000) qu'aux discours d'intention de nos dirigeants. En 2005, juste après la mort de Cannelle, la SEPANSO Béarn déposait une première plainte européenne concernant la disparition de l'ours en Béarn, puis une seconde en 2008 avec le FIEP, avant de solliciter l'ensemble des associations concernées pour une troisième plainte en 2

Quel avenir pour l'ours dans les Pyrénées?

Le 26 juillet 2010, Chantal Jouanno a annoncé que la nouvelle stratégie de l'Etat en matière de protection de l'ours consisterait à remplacer les animaux tués par l'homme et à compter sur le développement naturel de la population pour atteindre le seuil de viabilité de l'espèce. Est-ce bien réaliste ?Aujourd'hui, une petite vingtaine d'ours issus des réintroductions effectuées en Pyrénées centrales en 1996

Augustin Bonrepaux et Jean Lassalle : une même politique anti nature !

Bonrepaux veut de l'autoroute

Augustin Bonrepaux, Président du Conseil général de l’Ariège plaide en faveur de l’aménagement de l'axe routier E-9 entre Toulouse et Barcelone, par la vallée de l’Ariège. “l’E9 est une chance vers le sud de l’Europe. Le rapprochement des capitales toulousaine et catalane doit nous permettre de structurer et participer à l’attractivité de nos territoir

Les chasseurs sont ciblés

Patrice Sanchez interroge l'Association Sépanso-Béarn.Article paru dans le journal

HAUT BÉARN - 5 ans après la mort de Cannelle, les écologistes attaquent de nouveau les chasseurs

Epaulés par leur fédération, les associations de chasseurs d'Urdos et de Borce reprendront le chemin du tribunal de grande instance de Pau le 16 novembre, dans le cadre d'une procédu

214 000 euros demandés au chasseur pour la mort de l'ourse Cannelle

Confirmation par une décision de justice de l'échec total de la politique de conservation de l'Ours par l'IPHB

Communiqué de Presse SEPANSO-Béarn 
 La SEPANSO-Béarn tient à réagir au rejet de la requête de l’IPHB.

Mardi 24 mars le Tribunal Administratif de Pau a rejeté la requête de l’Institution Patrimoniale du Haut-Béarn (IPHB) qui demandait l’annulation du retrait par l’Etat de son soutien financier.

Dans cette affaire notre association

Cannelle, l'IPHB et la SEPANSO Béarn

PYRÉNÉES. Pour les écologistes de la Sepanso, la mort de la dernière ourse de souche locale pouvait être évitée. Ils attaquent l'État et l'Institution patrimoniale du haut Béarn

Le fantôme de Cannelle hante les tribunaux

Le 2 novembre 2004, la dernière ourse de souche béarnaise trouvait la mort en Aspe, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ce jour-là, la partie de chasse au sanglier

Jean Lassalle déplacé, mal inspiré, amnésique et généticien

Jean Lassalle est déplacé au Club du cochon

Interrogé par l’équipe du “Petit Journal Actu” de Yann Barthès sur Canal+ le jeudi 26 janvier, le député des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle, membre du "Club du Cochon" s’est permis une petite phrase choc.

Le Journaliste : "C'est qui votre cochon préféré ?"Jean Lassalle : "Mon cochon préféré ? C'est un

OURS : Le CEA, FERUS et le FIEP demandent des interdictions de chasse en battue

Le Comité Ecologique Ariègeois et FERUS écrivent au Préfet de l’Ariège

Communiqué du CEA et de FERUS

25 Novembre 2008

Monsieur,

Le 7 Septembre 2008, un ours mâle (Balou) était blessé sérieusement sur la commune de Prades, lors d’une battue au sanglier, par un individu ayant effectué selon ses dires "un tir d’instinct".

Pourta

La politique pastorale des associations dans les Pyrénées occidentales

par Stéphan Carbonnaux, Extrait du "" commandé par FERUS.

De la révolution à la désillusion

Dominique Boyer nous raconte que le berger ou le paysan de Lescun des années 1970 qui avait rencontré l’ours de près redescendait de la montagne les «cheveux hérissés,

Jacques Mauhourat et la SEPANSO Béarn désirent que l'ETAT prennent des mesures d’interdiction totales de la chasse dans les zones à ours

Communiqué de Jacques Mauhourat, président de la SEPANSO-Béarn

En juin dernier le procureur général de Pau décidait de relaxer René Marquèze, responsable de la mort de l’Ourse Cannelle.

L’ensemble des parties civiles dont la SEPANSO-Béarn avaient fait appel de la décision initiale prise par le parquet au mois d’avril précédent. Néanmoins la justice a finalement décidé que ce cha

Ours : la Sepanso attaque l'IPHB et l'Etat

L'Association Sépanso-Béarn réclame 300 000 euros d'indemnités à l'Institution Patrimoniale du Haut-Béarn et un million d'euros à l'État

Le prix de la disparition de l'ours pyrénéen

Voilà quatre ans, la mort de l'ourse Cannelle marquait l'extinction de la souche locale d'ursus arctos. La Sepanso, une association de protection de l'environnement, ne compte pas t