Association - Société Alpine de Protection de la Nature SAPN

Loup : les préfets sèment la violence, les écologistes sont menacés

Ne supportant plus les loups et leurs protecteurs, des éleveurs multiplient les exactions. Mais sous la pression des syndicats agricoles, des préfets encouragent ces violences par des arrêtés illégaux de chasse au loup. Bien qu’ils ne défendent que la loi, les écologistes craignent un accident proche. Ils ne manqueront pas de se retourner contre les responsables s’il arrive… Le 8 novembre à Gap, des éleveur

Le loup enflamme les relations entre associations et syndicats agricoles

Quand s’arrête l’action syndicale légitime et commence l’acte de vandalisme?

C’est la question que (se) pose l’Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas), à la lecture d’un courrier émanant du président de la fédération nationale ovine (FNO). «Nous aimerions que des actions syndicales fortes soient organisées sur le terrain visant [les associations de protecti

Agroterrorisme: Qu'attends le gouvernement pour rétablir l'état de droit?

La dernière saillie de Frédéric Nihous : "Mais que font Valls, Taubira et Martin, empêtrés dans leur laxisme? STOP à l'agroterrorisme!"

Sur base du CPNT déplore une nouvelle attaque des agroterroristes et s'insurge contre le laisser-faire des représentants de l’État, et des ministres de l’Intérieur et de la Justice en p

La FNO prône des actions syndicales fortes

Serge PREVERAUD, président de la Fédération Nationale Ovine (FNO) appele à "des actions syndicales fortes".

Quelques jours auparavant, le 8 Novembre 2013, des agriculteurs de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs s'attaquaient à la SAPN à GAP.

Voici envoyée par la FNO à ses membres...

C'est sûr, leurs brebis font les paysages qu'on aime...…

Gap: FDSEA et Jeunes Agriculteurs s'attaquent à la SAPN

Communiqué de Presse SAPN (Société Alpine de Protection de la Nature) Les éleveurs et les syndicats qui les soutiennent (*), lors de la manifestation qu’ils ont organisée à Gap ce vendredi 8 novembre 2013 pour protester contre les récentes attaques sur des troupeaux, ont pris comme cible le siège de la Société Alpine de Protection de la Nature.

Les responsables d