Témoignages

Le vrai danger, ce sont les loups à deux pattes

Portrait d’Alex Soulé par Stéphane Jarno

« En montagne, il n'y a pas d'animaux dangereux, il n'y a que des animaux sauvages, assure Alex Soulé. Au lieu de vouloir à tout prix éradiquer les loups et les ours, il vaudrait mieux mettre des patous dans les troupeaux. Mais, évidemment, il faut les nourrir, s'en occuper. Il est plus simple et moins coûteux d'exterminer la vie sauvage

Le chamois et les brebis : le regard français sur la nature sauvage

Hostile, menaçante : le regard français sur la nature est fait d'incompréhensions, de craintes et d'ignorance.

Un chamois s’approchait d’un troupeau de brebis...

L’histoire commence comme une fable de La Fontaine, elle se termine par une polémique. Le 15 avril, la Direction Départementale des Territoires (DDT) de Haute-Loire a autorisé l’abattage (pardon, le «

Loups, loutres et autres loulous voleurs de poules

La loutre d’Europe est une chanceuse. Un prédateur bien-aimé. Ce ne fut pas toujours le cas. Piégée, pourchassée pendant des siècles, elle a bien failli disparaître en France. C’est la protection légale qui l’a sauvée in extremis dans les années 1980. Ses populations étaient alors réduites à peau de chagrin. Mais c’est du passé. Elle est de retour dans nos rivières. C’est un des plus grands carnivores du pays, plus costaude

Sommes-nous capables d’élever des moutons ?

Un formulaire, deux patous fugueurs, une visite aux brebis et une clôture mal bricolée n’ont jamais été une protection réelle

par Pierre Rigaux

Il y en a qui n’ont pas peur du ridicule. Pas peur d’affirmer qu’on ne peut pas élever des moutons s’il y a des loups, que loup et pastoralisme sont incompatibles. Pas peur d’affirmer que le premier va faire disp

Nelly Olin: les différents Ministres de l'écologie ont manqué de courage

"La France a signé des engagements internationaux et doit les respecter!"

La Buvette des Alpages a eu le plaisir, hier, de s'entretenir avec Nelly Olin, Ministre de l'Ecologie du 2 juin 2005 au 17 mai 2007 dans le gouvernement Villepin, sous la présidence de Jacques Chirac.

Interview de Mme Nelly Olin

Un écrin royal

par Pierre Badie

Madame Ségolène Royal,

Je vous fais une lettre que vous lirez peut-être si vous avez le temps.

Bien que ne partageant pas toutes vos idées, j’avais résolu de voter pour vous en 2007 contre l’incarnation concentrée de la société de consommation et révolté par les attaques dont vous étiez victime en tant que femme, forcément incompétentes aux yeux de la droite c

Comportement naturel

Témoignage de Christien Mouw (Pays-Bas) Pays-Bas - Nous sommes maintenant en juin et passons progressivement du printemps vers l'été. La nourriture abondante que le terrain offre au troupeau de moutons rend le travail très agréable pour nous, bergers. Depuis le sommet d'une colline couverte de callune je regarde la verte vallée où les brebis et leurs agneaux paissent tranquill

Biodiversité: et si le loup revenait ?

En pleine polémique autour du retour du Loup dans les départements du sud et de l'est de la France. Voici le point de vue de Florence ROBERT, éleveuse de moutons dans les Corbières audoises.

Infolettre des Belles Garrigues N° 18, avril 2014

Vous êtes quelques-uns à m'avoir posé la question depuis deux ou trois ans. Elle m'embarrassait : je ne savais quoi répo

Safari truite et Carpe diem

J'ai lu dernièrement dans un forum, un chasseur qui ne comprenait pas pourquoi les "anti-chasse" laissaient une paix royale aux pêcheurs. Il n'y a pas de raison qu'il n'y en ait que pour les chasseurs

par Jacques Frier (frire?)

Avant de nous immerger dans le milieu halieutique et je pêcherais par omission de l'oublier par un saut de carpe, préc

Le loup, ennemi ou nature? Paroles de bergers

par Daniel BORDUR, journaliste, directeur de Factuel.info et accompagnateur en montagne

Les rencontres nationales des associations de bergers viennent de se tenir. Les bergers ont rappelé que le grand prédateur ne doit pas faire oublier les conditions sociales des gardiens de troupeaux et les pratiques d’élevage intensives.Quelle place pour le loup, dans l’environnemen

Pour les bergers, y'a un loup!

par Daniel BORDUR, journaliste, directeur de Factuel.info et accompagnateur en montagne

Des bergers de plusieurs passifs français se sont réunis début novembre à la Petite Echelle, un alpage du Mont d'Or. Ils ont parlé du grand prédateur dont le succès médiatique éclipse leurs difficiles conditions de travail et des pratiques d'élevage nées avan

Le berger qui n'a pas peur des loups

Berger-paysan dans le Jura, Gérard Vionnet vient d’expérimenter sur un alpage des hauts plateaux du Vercors un système de garde protecteur du troupeau. Chance des débutants ou efficacité ? Il n’y a eu qu’une brebis tuée au lieu de cinquante les années précédentes.

Vétérinaire de 1979 à 1990, Gérard Vionnet élève depuis dix ans une dizaine de chevaux de monte et de trait, quelques vaches allaitante

Le monde débarrassé des prédateurs est en fait le monde utopique par excellence

Pierre et le loup

par Raphaël Arlettaz (*)

Un monde débarrassé des prédateurs que sont le loup, le lynx et l’ours, est utopique. La prédation est en effet un des principaux moteurs de l’évolution

Dans sa tribune (), l’ancien constituant genevois M. Pierre Kunz s’en prend au lynx, au loup et à l’ours, accusant les médias de tr

Le berger et le loup: histoire d’une utopie pastorale

Texte et photo: Sidonie Hadoux Benjamin Menoni, 25 ans, originaire de Combloux en Haute-Savoie, est fasciné par le loup depuis l’enfance. « Pro loup et anti chasse » voilà comment il se qualifiait il y a quelques mois encore. Benjamin a décidé en mars dernier d’entreprendre une formation d’aide berger afin de « comprendre la problématique au cœur ». Rencontre avec un berger amoureux

La vraie place de l'ours dans les Pyrénées est au Museum

"La sortie de Philippe Martin sur l’ours est beaucoup plus qu'un faux-pas, c'est la confirmation d'une succession de faux-pas qui font au bout du compte que l'ours est entrain de se casser la gueule de façon dramatique! Nous sommes dans la continuité de l'expo de Toulouse: La vraie place de l'ours dans les Pyrénées est au Muséum. Voilà la vérité."

par

Ours et vautours : quarante ans de protection

Dans cet article, Ugatza nous parle de l’ours et des vautours. Le lynx, il dit ne pas connaitre assez bien le sujet. Un texte sur le loup devrait suivre.

Par

Protection et déclin

Lorsque la loi sur la protection de la nature a été votée, en 1976, il restait une petite trentaine d’ours dans les Pyrénées. L’Ours

De la régulation de ce qu’on ne devrait pas réguler

Présentation de la Buvette

"Peut-on tolérer quelque part des animaux sauvages qui font ce qu'ils veulent, qui vont où ils veulent? Au lieu d'être soumis à notre volonté? La réponse est : NON. Sans équivoque. Partout ! "On ne va quand même pas laisser ça comme ça!" (...)

"Les diplodocus ont disparu, et dans la région, on les regrette pas spécialement". Voilà en substance ce que d