Acteur - TERASSON François

De la forêt au champ d’arbres : François Terrasson avait raison

Triste anniversaire que ce début d’année 2016. Cela fait dix ans que François Terrasson a quitté ce monde chaotique plus que jamais anti-nature.

Par Jean-Claude Génot

En 1996, François Terrasson publiait dans la revue La Recherche un article intitulé « De la forêt au champ d’arbres. L’Office national des forêts se fourvoie dans l’imitation des pratiques agricole

L'accrus s'accroit, qui l'eut cru?

La haine de la friche I

« l’envahissement des territoires d’altitude par la friche menace les activités humaines, les équilibres naturels et, à terme, le développement durable. Lutter contre l’avancée de la friche s’impose donc comme un impératif et nécessite à l’évidence de garantir la pérennité de l’élevage, menacé par les attaques de prédateurs, qui ne cessent d’augmenter, du fait, notammen

François Terrasson : l’ours, le loup et le lynx

par Jean-Claude Génot

Trois grands carnivores, l’ours, le loup et le lynx, symboles d’une-nature indomptée, incarnent le sauvage en France de nos jours. Lors d’un entretien radiophonique, il (NDLB: François Terrasson) les évoque comme représentants majeurs de « la sauvagerie sauvage », et se distingue des protecteurs de la nature : tout en admirant le loup, il est « e

Marais immondes

Une manifestation d'agriculteurs à Dunkerque

Environ 250 personnes (selon l'AFP), dont une majorité d'aigriculteurs (comme disait François Terrasson) avec au moins 150 tracteurs et une trentaine d'élus locaux, (l'année 2014 sera une année électorale) ont foulé le pavé devant la mairie de Dunkerque (Nord) pour manifester contre quelque chose...

Non, ils ne manifestaient pas co

La mort des arbres

Par Jean-Marie Rouart

" Evidemment ils ne manifestent pas, ne séquestrent pas les patrons ni ne saccagent les préfectures, pas plus qu’ils n’élèvent la voix dans les journaux. Alors pourquoi se préoccuperait-on de leur sort ?

Pacifiques, bienfaisants, les arbres sont des victimes désignées dans un monde où tout réside dans le rapport de force.

François Terrasson, penseur radical de la Nature (par Jean-Claude Génot)

Originaire du Berry, pays des sorciers, (1939-2006) est né en lisière de la célèbre forêt de Tronçais. Maître de conférence au Muséum national d’histoire naturelle de Paris, grand défenseur du bocage, pionnier de l’agroécologie, il a dénoncé les travers des espaces protégés et milité pour une gestion intégrée de la nature.L’essai biographique de fait découvrir un scientifique hors norme, un esprit libre et un voyageur inf

De la régulation de ce qu’on ne devrait pas réguler

Présentation de la Buvette

"Peut-on tolérer quelque part des animaux sauvages qui font ce qu'ils veulent, qui vont où ils veulent? Au lieu d'être soumis à notre volonté? La réponse est : NON. Sans équivoque. Partout ! "On ne va quand même pas laisser ça comme ça!" (...)

"Les diplodocus ont disparu, et dans la région, on les regrette pas spécialement". Voilà en substance ce que d

Sur la prétendue supériorité biodiversifiante des milieux ouverts

Le texte ci-dessous est un extrait de la biographie de François Terrasson, maître de conférences au Muséum National d’Histoire Naturelle et auteur de "La peur de la nature", rédigée par Jean-Claude Génot et qui sera publiée en septembre 2013 aux éditions Hesse sous le titre : "François Terrasson, penseur radical de la nature"Ce texte inédit et non daté est une mise au point synthétique de François Terrasson qui tor

Trois livres indispensables de François Terrasson

Difficile à suivre pour certains, l’iconoclaste et précieux Terrasson était néanmoins maître de conférences au Muséum national d’histoire naturelle. Ils ne sont qu’une poignée comme lui, au carrefour des sciences de la nature, de la sociologie et de la philosophie, à défendre ça :« l’homme dans la nature, et la nature dans l’homme.»

Vincent Albouy : Plaidoyer pour les herbes folles

Plaidoyer pour les herbes folles - Laissez faire la nature – Le plaisir de la friche

Essai philosophique et écologiste d'un adepte de François TerassonDepuis des milliers d’années nous vivons la nature comme un empire hostile contre lequel il faut sans cesse lutter. Vincent Albouy nous explique dans cet ouvrage pourquoi, aujourd’hui, il es

Bioadversité : de la peur à la haine de la nature, et ses conséquences

La Buvette : Les ours, les loups, les vautours, les grands corbeaux, les animaux "nuisibles", les "mauvaises herbes"... La bioadversité ne cesse de croître pour certains. En septembre, François Hollande disait aux extrémistes de l'ASPAP en Ariège "Vous êtes les premiers écologistes ici, vous êtes les premiers à faire vivre nature et biodiversité (...) Il y a toujours eu des prédateurs.

En finir avec les sciences de la nature

Extrait de « En finir avec la nature, le lien ou l’absence de lien avec la nature, voilà le point crucial » (2008)

par

Tout le monde les a entendus. Les professeurs de sciences naturelles, relookés en biologie géologie, n'arrêtent pas de se plaindre du peu de considération accordé par les programmes à leur enseignement. Ils ont raison

Faune sauvage : deux visions divergentes

"Faune sauvage: deux visions divergentes" est le titre d’un , bien sur non signé qui paraît dans la Dépêche du Midi. L’article suscite de nombreuses réactions outragées. En voici un extrait...

«Depuis des décennies, la gestion de la faune sauvage interpelle l'ensemble des citoyens et fait l'objet de débats passionnés. Ceci étant, tous ne disposent pas toujours d'éléments permettant de se forger sereinement

En finir avec la nature

En finir avec la nature : Le lien ou l'absence de lien avec la nature, voilà le point crucial !

de François Terrasson

Préface de Monique Cazeaux

La destruction de la Nature se poursuit. En finir avec la mature, voilà le maître mot des adorateurs de la déesse modernité. Pour parvenir à ce but, la fin justifie les moyens, qui sont

François Terrasson : La civilisation anti nature

La civilisation anti-nature : On ne peut vivre en parenté avec la nature sans comprendre ce que nous sommes

de François Terrasson

Présentation de l'éditeur

Vivre en parenté avec la nature, notre civilisation ne sait plus ce que cela signifie. L'homme occidental détruit le monde rural, il aseptise le milieu naturel. So

Interview de Francois Terrasson

François Terrasson : La peur de la Nature, au plus profond de notre inconscient, les vraies causes de la destruction de la nature

Premier livre de François Terrasson

La peur de la nature de François Terrasson nous révèle avec humour nos fonctionnements internes et explique pourquoi notre société s'acharne à détruire la nature. Ce livre fondateur qui a franchement agacé les aménageurs et déstabilisé plus d'un protecteur de la nature a profondément influencé ceux qui l'ont lu. Il nous ra