Pastoralisme - Extrémisme - menaces-violences - Traques-battues

Destruction ou tentative de destruction d’espèces protégées en bande organisée

Dans son communiqué de presse "" daté du 5 août 2013, FERUS se réjouissait d'une nouvelle loi "bienvenue face au comportement outrancier des opposants aux grands prédateurs" précisant que la loi française a évolué et qu'il existe désormais un nouveau délit pour notamment « destruction ou tentative de destruction d’espèces protégées en bande organisée« , puni de 7 ans d’emprisonnement et 150 000 € d’amende.

Battue à l’ours ou bizutage du nouveau Ministre de l’Écologie ?

Les observateurs attentifs du dossier ont pu se demander quelles étaient les raisons de cette subite montée de fièvre en Ariège sur le dossier de l’ours. Certainement pas du côté des dégâts sur les troupeaux qui sont plutôt en régression cette année.

Faut-il d’ailleurs rappeler que lorsque les ours tuent chaque année en moyenne 200 brebis dans les Pyrénées sur un cheptel de 600.000 tê

Des patrouilles dans la montagne ariégeoise pour effrayer l'ours

Feux de broussailles ou explosions de pétards au milieu des pâturages : tout est bon pour les éleveurs de l'Ariège pour effaroucher l'ours qu'ils menacent d'un sort funeste si rien n'est fait pour protéger leurs brebis.

Une soixantaine d'éleveurs excédés par les attaques régulières de plantigrades dont ils se disent victimes depuis la sortie de l'hibernation au printemps, ont mené

L'ADDIP ecology

« Passé ce délai (de 48 heures) s’il n’est pas retiré, tout sera mis en œuvre pour l’abattre (l'ours Cannellito) »

Un scoop : L’ours Cannellito doit regarder TF1. Selon Dollo la menace : « L’ours profite (NDLB : malin l'ours !) que tous les éleveurs sont occupés en vallée à sauver des eaux des personnes, des maisons, des praires, des exploitations » pour c

La FDSEA traque Cannellito en pays Toy

Une battue d'effarouchement, ("une action syndicale consistant à éloigner le prédateur"), a été organisée par une vingtaine d'éleveurs haut-pyrénéens et la FDSEA 65 contre l'ours Cannellito, le jeudi 6 juin dans la nuit.

Réaction immédiate. Les associations de protection de la nature du massif pyréné

Merci Hvala

Coup de gueule

Avec comme modèle, l'article "", un article toujours aussi tendancieux de la Dépêche du Midi.

Premier novembre 2008. Cannelle est morte il y a quatre ans aujourd'hui.

Les chasseurs, les chasseurs, les chasseurs. Hier dans les bois de Les, il n'y avait plus de ramassage de châtaignes ou de dîner sous les pommiers

ASPAS : Pas de nouveau lâcher d'ours sans plus de protection

La mort de l'ourse Franska a relancé une vive polémique sur d'éventuelles réintroductions d'ours dans les Pyrénées. Alors qu'elle demandait un complément d'enquête sur les conditions de la mort de l'ourse slovène, Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé que de prochains lâchers pourraient être envisagés. Le renforcement de la population d'ours bruns dans les Pyrénées répond en effet aux obligations communautaires de la France

Franska : le passage sous la route a 4 bandes était obstrué

Roland Castells, maire Modem de Bagnères-de-Bigorre : « Jamais je n’aurais imaginé tant de haine. » Le passage réservé aux animaux sauvages était obstrué par des planches. Ce n’est sûrement pas un hasard. L’ourse a ainsi été contrainte d’emprunter la route à quatre voies.

Que dire de l’attitude des éleveurs face à la réintroduction de l’ours ?Rolland Castells : Jamais

L’ourse Franska n’a cessé d’être traquée

Le Dr Claude Guiraud est vétérinaire et président du groupe d’étude européen d’Éco-pathologie de la faune sauvage de montagne. (GEEFSM). Les questions sont de .

La mort de Franska vous a t-elle surpris ?Dr Claude Guiraud : « Non, pas vraiment. C’était une mort programmée, à partir du moment où l’ourse n’avait ni territoire, ni tranquillité, ni sécurité. Pour qu’un renfo

Franska criblée de plombs : AVES FRANCE porte plainte aussi

L’autopsie de Franska nous apprend que l’ourse avait reçu plusieurs dizaines de plombs de petit calibre dans l’arrière train avant de mourir "accidentellement". Devant ces faits, AVES FRANCE, première association à avoir porté plainte contre les organisateurs des battues illégales porte plainte pour tentative de destruction d’espèce protégée...

Quelques jours avant la mort "accidentelle" de

Autopsie : On a tiré sur Franska

L'autopsie, effectuée vendredi dernier à l'école vétérinaire de Toulouse sur réquisition du parquet de Tarbes, a cependant également révélé que Franska avait été atteinte il y a un mois environ de plusieurs dizaines de plombs "sans lien avec la mort de l'animal". Mais est-ce moins grave?

"Les résultats de l'autopsie corroborent les constatations effectuées sur les lieux de l'accident le

Claude-Marie Vadrot : La fin annoncée de l'ourse Franska

L'ourse, d'origine slovène, Franska, n'est pas morte à cause d'un ou deux automobilistes, mais parce que des bergers-chasseurs et des chasseurs de la région l'ont poussée à coups de fusils vers une plaine et une zone où elle n'avait rien à faire. Rien.

Je crois qu'il faut arrêter ce cirque: nous (Français) ne méritons pas de conserver une population d'ours bruns dans les Pyrénées. Il faut en tirer

L'ourse Franska est morte, renversée par une voiture

L'ourse Franska est morte! D'après FERUS, l’ourse Franska a été retrouvée morte sur la route entre Lourdes et Argelès. Elle aurait été percutée par une voiture. FERUS a contacté l'Equipe Technique ours qui a confirmé l'information.

Palouma, Franska,... des 4 ourses femelles réintroduites, il n'en reste que 2. La population résiduelle d'ours des Pyrénées est plus que jamais en danger. Voilà qui me

Le mythe de l'ours est bien vivant

Ariège - Un éleveur aurait relevé une prédation d'ours sur une vache de sept ans à Larcat. L’animal présentait des traces de coups sur l’arrière train mais ces traces, si l’on en croit l’équipe de suivi de l’ours rendue sur place, «relèveraient plus d’une chute que d’une attaque d’ours».

de l’ONCFS n’aurait pas constaté la présence d’empreintes de plantigrade à proximité de l’animal, pas de coups de grif

Loup, pastoralisme, braconnage et impunité

Les décisions de justice génèrent une impression d’impunité. Avec un soutien politique fort, les éleveurs et autres opposants aux prédateurs n’ont plus peur du gendarme. Le loup, lui, conquiert de nouveaux territoires. Résultat ? On découvre des restes découpés de loups devant les gendarmeries. Les opposants disposent maintenant de personnes prêtes à passer à l'action, tel un réseau d’activistes clandestins.…

Louis Dollo: Franska, morte ou vive

Après "", Lourdes Infos, par la plume de son "" trace dans un article intitulé "Franska, morte ou vive", le programme de l'ASPP 65 (Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Pyrénéen) pour les mois à venir.

Ce programme a été dévoilé lors d'une réunion de l'ASPP organisée à Omex. (Lire : .)

On y apprend que «durant près de trois heures de débat, de

Les anti-ours, un problème pour la Démocratie

Témoignage d' (P. B., correspondant pyrénéen de la buvette)

Depuis quelques mois, nous pouvons observer comment les anti-ours interviennent sur le tarrain et dans la presse.

Nier la concertation

De manière permanente, ils nient qu'il y ait eu concertation. Les ours seraient imposés «d'en haut, de Paris, de Bruxelles» méprisant ces