Acteur - ZAIRE Cyprien

Pyrénées : Un réseau de bergers d'appui

La pastorale pyrénéenne met en place un réseau de bergers d’appui pour faire face à la prédation de l’ours «La pastorale pyrénéenne ne milite ni pour la réintroduction de l’ours ni contre, mais considère que la présence du plantigrade constitue une composante, comme le tourisme ou la chasse, avec laquelle il faut compter. Nous ne rentrons pas dans le débat passionnel soulevé à chaque fois

Programme National « Chiens de Protection des Troupeaux »

par Marie-Catherine Leclerc de l'Institut de l'Elevage

Le chien de protection des troupeaux : une technique en plein développement

Depuis une quinzaine d’années, le chien de protection des troupeaux connaît un fort développement et représente désormais le moyen de protection privilégié dans les zones où la pression de prédation est forte. Cela est vrai auss

La protection des troupeaux est-elle instinctive ?

Les races de protection possèdent les mêmes instincts que les autres races

Le chien de protection, comme les autres races de chiens (canis familiaris), le loup (canis lupus) ou encore le chacal (canis aureus) a ceci de particulier, il appartient à l’espèce des canis, c’est un canidé. Ainsi, comme tout canidé, c’est un animal sociable qui vit en meute. Il possède un certain nombre d’inst

Le chien de conduite : une aide incomparable pour le berger et l’éleveur

Le chien de conduite est un auxiliaire incomparable, c’est le bras droit du berger/éleveur. Que ce soit pour donner le biais, pour garder à bâton planté, pour rassembler, pour contenir ou encore pour parquer les bêtes.

En plus d’être une pièce maîtresse dans la garde des troupeaux et la gestion du pâturage, le chien de conduite présente un intérêt éminent par rapport à la protection des troupeaux. E

Compte-rendu de le première réunion 1 du GNOP - 26 juin 2008 à Toulouse

Préfecture de la Région Midi-Pyrénées Direction régionale de l'Environnement Midi-Pyrénées Service sites, paysages et nature Toulouse, le 4 juillet 2008

Introduction

En introduction, Mme Nathalie Kosciusko-Morizet remercie les personnes présentes, qui ont fait le choix courageux du dialogue et de la conc