Une louve tuée en Savoie

La préfecture de Savoie a annoncé qu’une louve a été tuée par un véhicule dans la nuit du 7 mars 2005 sur une route nationale à Montailleur (Savoie). La louve qui pesait  30,4 kg, a été percutée du côté antérieur gauche. Ella a été récupérée mercredi par le service départemental de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) et déposée au chenil d’Albertville (Savoie). Un automobiliste avait remarqué le cadavre sur le bord de la route.

La dépouille présente toutes les caractéristiques morphologiques d’un loup de lignée italienne. Le cadavre congelé a été transporté pour autopsie au laboratoire départemental vétérinaire de Savoie. Un autre loup avait été tué de la même manière en mai 2004 dans les Hautes Alpes.

Autopsie de la louve

Louve_2005_03_07 Selon un communiqué de presse de la Direction départementale de l’agriculture et de la forêt (DDAF) de Savoie (11 mars), la louve percutée par un véhicule le 7 mars sur la RN 90 à Montailleur a été autopsiée le 10 mars au laboratoire départemental vétérinaire de Savoie.

L’autopsie a indiqué que l’animal "a subi un choc frontal violent qui a provoqué la mort". L’examen visuel indique la lignée italienne Canis lupus italicus ; l’examen des dents situe l’âge entre 2 et 3 ans. La louve pesait 30.40 kilos. Son état de santé était apparemment bon ; elle n’était pas gestante.

Une coupe dentaire indiquera son âge exact. Des prélèvements ont été pratiqués pour confirmer la lignée italienne et un examen toxicologique sera réalisé.

Commentaires