Braconnage et cohabitation pastoralisme-prédateurs en Italie ?

Braconnage et cohabitation pastoralisme-prédateurs en Italie ?

Guerre Paix

Un loup mort a été retrouvé mercredi 6 avril 2005 pendu par les pattes arrières à la branche d’un marronnier dans la province de Frosinone (région Lazio) à environ 70 kilomètres de Rome.

Un couteau de cuisine était enfoncé dans sa gorge auquel était accrochée une pancarte où l’on pouvait lire le dicton populaire suivant « Celui qui blesse par l’épée, meurt par l’épée».
C’est le sort qu’a subit ce loup italien mâle d’environ 7 ans retrouvé par les agents forestiers de Fiuggi dans le village de Acuto, commune de Frosinone (Sud Est de Rome, direction Naples).

Nouvelle mise en scène maccabre d’un loup abattu par arme à feu en Italie lundi 30 mai 2005.

Un loup sauvage est abattu et son cadavre exposé sur la voie publique en Italie. C’est cette fois-ci en Ligurie, dans la province de La Spezia, commune de Sesta Godano que le cadavre d’un loup a été découvert pendu au panneau signalétique routier d’Antessio par un habitant du village. Ce dernier a aussitôt prévenu de sa macabre découverte les agents forestiers qui n’ont pu que constater le méfait et confirmer la mort par arme à feu d’un magnifique spécimen adulte d’environ 50 kg.

Les agents de la patrouille de Borghetto Vara ont procédé à des relevés sur le cadavre du loup et notamment à un prélèvement de poil afin de déterminer l’origine génétique de l’animal. L’analyse ADN sera réalisée par le département de Sciences Naturelles de l’Université de Gênes en collaboration avec les Services vétérinaires de l’ASL de La Spezia qui eux s’occuperont d’établir, après autopsie, la cause et la date exacte du décès de l’animal . Les autorités judiciaires quant à elles, ont d’ores et déjà commencé à investiguer le cas afin de tenter de retrouver le ou les responsables du crime.

Les nombreux rapports émis par le Corpo Forestale dello Stato d’Italie ainsi que ce nouveau cas de tuerie suivie d’une mise en scène maccabre tend à montrer que le braconnage est une pratique particulièrement répandue en Italie. D’autre part elle confirme l’hypothèse selon laquelle, malgré une image sans doute moins négative du loup dans l’imaginaire collectif italien, sa présence n’en est pas pour autant accepté par tous nos voisins transalpins.

En Italie, administrations locales et organisations environnementales multiplient les programmes de prévention et d’indemnisation pour favoriser la cohabitation de l’élevage pastoral et des loups.

Bien que les loups y soient beaucoup plus nombreux qu’en France, où une guerre du loup oppose éleveurs et écologistes, la cohabitation provoque moins de conflits dans la péninsule même si elle n’est pas dépourvue de problèmes, note l’association écologiste Legambiente.

Au cours des 30 dernières années, le nombre de loups en Italie est passé de 100 à plus de 500, selon le WWF. En France, ils sont une cinquantaine.

WWF : Certes, l’augmentation du nombre des loups suscite aussi le mécontentement des éleveurs italiens qui protestent contre les attaques de troupeaux par les prédateurs, mais le conflit est plus limité qu’en France.

"Comme le loup n’a jamais totalement disparu de certaines régions, les éleveurs étaient mieux préparés à la cohabitation. Ils ont conservé des techniques pastorales plus adaptées et notamment des chiens de garde. C’est plus difficile dans les Alpes, où les éleveurs ont perdu l’habitude de vivre avec les loups", explique le responsable de Legambiente.

Néanmoins certains éleveurs italiens exigent régulièrement l’abattage ciblé ou la capture de loups, prévus par la législation italienne. Et ils recourent de plus en plus souvent au braconnage. Chaque année, 15 à 20% de la population totale de loups seraient illégalement abattus ou empoisonnés, selon le WWF.

LoupmaleMalgré le braconnage, le loup est une espèce protégée en Italie et c'est grâce à ce statut que l'expansion géographique de l'espèce a commencé.

En Italie, les braconniers semblent vouloir exhiber le résultat de leurs exploits.

En France on retrouve un loup tué par balle le long d'une voie ferrée. Tentative de disimulation ou de tromperie bien naïve?

Commentaires