Est-il préférable d'aider le tiers monde plutît que de sauver l'ours en France ?

Conclusion 7 : Est-il préférable d'aider le tiers monde plutît que de sauver l'ours en France ?

Sujet n° 8 du Sondage FERUS en Béarn
Renforcement de la population d’ours dans le Béarn
Ferus_logo_1L’association FERUS a adressé un questionnaire portant sur l’ours à tous les maires, adjoints au maire et conseillers municipaux des 41 communes des vallées d’Aspe, d’Ossau, du Barétous et limitrophes. Sondage effectué en Novembre 2005

FERUS BP 114 13718 – Allauch cedex - Tél. /Fax : +33 (0)4 91 05 05 46 / Sondage FERUS Béarn

Tous les sujets du sondage    -  Sujet précédent    -    Sujet suivant

Est-il préférable d’aider le Tiers Monde plutôt que de sauver l’ours en France ?

Les contre

« Utilisez votre énergie pour sauver des vies et donner à manger au Tiers Monde.»

« Des enfants ont faim dans le monde, est-il raisonnable de gaspiller autant d’argent pour les ours ? »

Les dirigeants du tiers monde consacrent souvent proportionnellement plus d'argent que nous à la sauvegarde de leur patrimoine, qui est l'incarnation de leur identité. L'Inde fait pour ses tigres, le Kenya pour ses rhinocéros, la Tanzanie pour ses éléphants, le Costa Rica pour ses pumas bien plus que la France pour ses ours.

Dans un fort beau discours à l'UNESCO voici une vingtaine d'année, le président du Mexique répondait à ceux qui s'étonnaient qu'avec la grande misère qui régnait à Mexico, la plus grande ville du monde, son pays consacre autant d'argent aux antiquités Aztèques : « Nous n'avons presque rien, nous n'espérons pas grand chose et en plus, vous voudriez que nous laissions détruire ce qui fait notre fierté et nous rappelle que nous aussi, comme vous les riches, nous sommes un peuple et pas seulement une addition de ventres affamés. »

Commentaires