Un braconnier écope de prison avec sursis en Suisse pour avoir tué un lynx

Un braconnier de la région d'Aigle (Canton de Vaud) a écopé de trois mois de prison avec sursis pendant trois ans pour avoir piégé puis abattu un lynx. Frustré de n'avoir pas obtenu son permis de chasse, le quinquagénaire braconnait chaque année.

C'est un peu par hasard qu'il s'en est pris à un lynx. "Le braconnier avait installé des trappes à renards à proximité de son domicile", a expliqué le juge d'instruction Jean-Luc Reymond. En 2002, un lynx a pénétré dans cette cage et le braconnier l'a abattu.

Recalé aux examens, le braconnier pratiquait depuis plusieurs années la chasse de manière illégale tout en respectant certaines règles. Le cas du lynx excepté, il ne s'attaquait en principe pas à des espèces protégées et respectait notamment les quotas imposés aux chasseurs, a expliqué le juge.

Le braconnier, qui avait un casier judiciaire vierge, a été condamné à trois mois de prison avec sursis et à une créance compensatrice de 10 000 francs pour les dommages commis à la faune. Un jugement "proportionné", selon le conservateur de la faune Sébastien Sachot qui rappelle que la peine peut aller jusqu'à un an de prison.

Il est relativement rare qu'un juge sanctionne par une peine de prison le braconnage d'un animal protégé. Souvent, les enquêtes n'aboutissent pas, comme dans l'affaire des lynx empoisonnés à Montricher (Vaud aussi) en 2003.

Commentaires