Un ours retrouvé mort dans les Hautes-Pyrénées

Un ours qui pourrait être un des cinq plantigrades slovènes relâché dans les Pyrénées dans le cadre d'un programme de réintroduction a été retrouvé mort samedi, apprend-on au ministère de l'Ecologie.

Des randonneurs ont aperçu l'animal agonisant au pied d'une barre rocheuse et ont prévenu la gendarmerie, qui s'est rendue sur place, où l'ours était mort. "A priori, il s'agirait d'un accident", a-t-on déclaré à Reuters au ministère.

Le ministère attendait le résultat d'examens plus approfondis pour déterminer s'il s'agit d'un des cinq animaux slovènes. Environ une quinzaine d'ours "autochtones" vivraient dans les Pyrénées, selon le ministère.

Le programme de réintroduction s'est achevé le 22 août avec le lâcher d'un cinquième et dernier ours, Sarousse, une femelle de sept ans, sur la commune d'Arbas (Haute-Garonne). Les quatre autres ours slovènes ont été lâchés au printemps: Palouma le 25 avril, Franska le 28 avril, Hvala le 17 mai et Balou le 2 juin.

Le programme, qui vise à assurer "la pérennité d'une espèce protégée au niveau international et dont la survie était, à court terme, menacée sur notre territoire", a suscité une vive opposition des éleveurs et des chasseurs.

Source : Reuter

L'ourse Palouma n'avait pas été localisée la semaine passée. Les données GPS de son collier n'avaient pas été transmise par téléphone portable. Des recherches ont été effectuée vendredi et Palouma a été localisée dans un vallon reculé du Val Louron (Hautes Pyrénées). L'endroit de la découverte du corps de l'ours laisse penser qu'il s'agit de Palouma.

Commentaires