Joyeux écobuages 2007 en Ariège

Ecobuages : l’Ariège en feu

écobuage, feux pastoraux Après les écobuages mal contrôlés au-dessus de Raissac puis de Verdun, c’est entre Biert et Soula, à 1300m d’altitude, qu’a débuté vendredi en début d’après-midi un feu de fougères et de broussailles qui a évolué en véritable incendie de forêt, détruisant des dizaines d’hectares sur son passage. Encore des écobuages.

Samedi matin, une cellule de crise s’est réunie autour de Mikaël Doré, sous-préfet de Saint-Girons et du colonel Marc Beaudroit, directeur du SDIS de l’Ariège pour résoudre les problèmes causés par ces feux pastoraux. Les moyens aériens n’ont pu être engagés car tous les avions sont désarmés pendant cette période hivernale.

Et c’est ainsi que trois groupes d’intervention, un PC, 15 véhicules et 60 pompiers ont été déployés pour essayer de circonscrire les foyers, qui malgré le froid ont dévasté plus de cent hectares.

Les Centres du Val d’Ariège et du Pays d’Olmes sont venus soutenir les pompiers du Couserans. Samedi soir, à 20h, le feu n’était toujours pas circonscrit et une enquête menée par la gendarmerie est en cours suite à une plainte déposée auprès du Procureur de la République.

Selon des sources officieuses, ce feu aurait débuté suite à un écobuage mal contrôlé. Samedi à 16h, Yves Guillot, Préfet de l’Ariège a pris un arrêté interdisant l’incinération de végétaux sur pieds.

Source : AriègeNews

A part celà, les pratiques pastorales sont favorables à la biodiversité... Des pratiques traditionnelles, ancestrales! Il n'y a qu'à voir le côté montagne pelée de certaines zones des Pyrénées atlantiques. Si ça gène, celà débarasse té. Qui va payer les dégats : les bénéfices des ventes de l'Aïd El Kébir ?

Commentaires