Déterrage d'un autre âge

Manifestation contre la vénerie sous terre à l’occasion du Championnat de déterrage de blaireaux à Cluny (Saône et Loire), le samedi 17 mai 2008 à 14h30

Déterrage des blaireaux ClunyLes 16, 17 et 18 mai 2008 prochains est programmé à Cluny (Saône-et-Loire) un Championnat de France de déterrage de blaireaux.

La pratique du déterrage, ou vénerie sous terre, consiste à acculer le renard ou le blaireau par des chiens au fond de son terrier, puis à creuser une tranchée avec des pelles ou autres outils de terrassement, pour le saisir après plusieurs heures de stress à l’aide de pinces métalliques. Il est alors soit tué au poignard, comme le veut la tradition, soit relâché, mais bien peu survivent. De toute façon, le terrier est détruit. Cette chasse se déroule tout à fait légalement en France 10 mois sur 12, y compris en période de reproduction !

Ces pratiques barbares et inutiles doivent cesser et la pratique du déterrage doit être interdite. En belgique, mais également en Grande- Bretagne, Italie, Irlande, Espagne, Grèce, Pays-Bas et au Luxembourg, le blaireau est protégé.

Aujourd'hui, en France, rien ne justifie une telle persécution de cet animal et le maintien d’une période de chasse complémentaire (15 mai-15 septembre) qui se rajoute aux 6 mois d’ouverture générale de la chasse. Le développement de ce mode de chasse au cours des dernières années fait craindre le pire pour cet animal dont l’état de conservation se dégrade.
Le combat contre ce mode de chasse particulièrement cruel et qui ne tient pas compte de l’état des populations est un combat très important. C’est pourquoi nous contactons tous nos adhérents  le 17 mai à Cluny. Il nous faut absolument une forte mobilisation. C’est la seule chance que nous avons de pouvoir faire avancer ce dossier.

Votre présence à nos côtés et aux cotés d’une vingtaine d’autres associations,  à Cluny, le 17 mai 2008, pour dénoncer ce championnat de la honte et de la cruauté et demander l’interdiction de la pratique de la vénerie sous terre nous, est indispensable.

Le rassemblement se fera à 14h30, à Cluny, place du Champ de foire (à l'ouest de la ville).

Le succès de cette manifestation, donc les chances de faire aboutir notre revendication dépend de la mobilisation de chacun d’entre nous. Nous ne serons entendus que si nous sommes nombreux ! Faites circuler l’information autour de vous. Venez en famille et avec des amis, la manifestation sera sécurisée. L’ASPAS sera présente sur place avant le début du cortége et pourra vous remettre banderoles et panonceaux pour porter haut et fort nos revendications pour le respect du vivant.

Nous comptons sur votre détermination et votre militantisme.
Venez nombreux!
 
Pierre ATHANAZE
Président de l’ASPAS
Crest, le 7 mai 2008

Dominique Voynet contre le déterrage des blaireaux

Dominique Voynet, la sénatrice verte se mobilise contre le championnat de France de la discipline prévu mi-mai à Cluny. Plusieurs associations s'émeuvent de l'organisation à Cluny (Saône-et-Loire), d'un championnat de "déterrage" de blaireaux, dans le cadre d'une fête de la chasse. Dominique Voynet proteste à son tour dans un communiqué intitulé "Déterrage de blaireaux : protéger la biodiversité, en finir avec une cruauté inacceptable".

"Alors que la plupart de nos voisins européens ont classé le blaireau parmi les espèces protégées, la France persiste à l'autoriser, par arrêté ministériel", s'alarme l'ancienne ministre de l'environnement. "Le déterrage est une pratique gratuite, violente et destructrice de la biodiversité, continue-t-elle, qui consiste à arracher violemment l’animal de son terrier, à l’aide de chiens et de tenailles métalliques, avant de l’abattre avec une arme blanche. Même en période de reproduction et d’élevage des petits, les blaireaux sont menacés par des agissements qu’il serait honteux de qualifier de « sportifs » ou de « régulateurs » des espèces animales, d’autant qu’il ne se justifie pas par les dégâts, minimes, imputables aux blaireaux."

En conclusion, Dominique Voynet demande au ministre de l'Ecologie et au préfet de Saône-et-Loire (entre autres élus) d'annuler ce championnat et d'interdire "une fois pour toutes ces pratiques". Elle appelle en outre les écologistes à signer une pétition lancée par plusieurs associations disponible sur le site abolition-deterrage.

Le préfet de Saône-et-Loire, Michel Lalande, a assuré il y a quelques jours que les animaux ne seraient "pas tués" lors de ce championnat et que leurs terriers seraient "reconstitués". Il a annoncé également qu'il y aurait une présence renforcée des agents de l'ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) pour veiller auprès des organisateurs de ce concours, au respect de ces dispositions.

de la Buvette des alpages Pour les blaireaux, celà leur fait une belle jambe. La buvette s'associe aux associations qui manifestent contre le déterrage des blaireaux. Le dessinateur de l'affiche semble s'être inspiré du dessin de F'Murrr que j'ai utilisé comme logo de la buvette des alpages. Merci encore à F'Murrr

Commentaires