Non à la capture de l'ourse Hvala

OSO : ¡ NO A LA CAPTURA DE LA OSA HVALA !

Alors que les tentatives de capture de l’ourse Hvala sont toujours en cours (à quelques semaines de l’entrée en hibernation…) dont la finalité reste très floue, manifestez votre opposition auprès des autorités de la Généralidad de Catalogne et du Conseil Général d’Aran.

Pour exprimer votre opposition à la capture de Hvala, envoyez ce texte en espagnol ou un texte de votre plume (en restant toujours courtois et si possible en espagnol) à chacune de ces 3 adresses. Essayez d'abord aux adresses mail. Si les boites sont pleines (bonne nouvelle !), envoyez 3 lettres "papier":

NO A LA CAPTURA DE LA OSA HVALA Signez le manifeste en ligne

Pour ceux qui ne parlent pas espagnol, il suffit de :

  1. De préférence choisir une heure creuse : entre 23h et 07h car en dehors, les serveurs explosent vu l'affluence.
  2. cliquer sur "Signa per l’ossa" (signez pour l’ourse) puis de
  3. cliquer en bas du texte sur "M’adheireixo a la campanuya" (participer à la campagne) puis de
  4. mettre votre nom dans le champ "nom persona" et
  5. votre adresse mail dans "Correu electrònic " et
  6. enfin de valider le tout en cliquant sur "signa". Voilà, c’est fait !

Signez le manifeste en ligne

Lettre type en français

Suite aux blessures infligées par l’ourse Hvala à un chasseur au cours d’une battue aux sangliers dans le Val d’Aran, une réunion a été organisée le 27 octobre, entre les représentants du Conseil général d’Aran et de la Généralité de Catalogne.

A l’issue de cette rencontre, on apprend que la capture de l’ourse Hvala est toujours maintenue. Ni le but de cette capture, ni le devenir de l’ourse une fois capturée ne sont précisés. Dans la presse, on parle de la mettre en captivité dans le centre de la Faune Sauvage de Vallcalent, sans qu’il soit précisé clairement qu’elle sera relâchée immédiatement après l’examen de son état de santé.

Comme tous les passionnés de l’ours et de la faune sauvage, je m’oppose sans condition au retrait définitif de l’ourse Hvala de son milieu naturel qui n’aurait pas absolument pas lieu d’être.

En effet, pour revenir aux faits qui se sont déroulés le 22 octobre dernier, il s’agit d’un comportement de défense et non d’une attaque spontanée. D’ailleurs, malgré la puissance de l’animal, le chasseur n’a pas été grièvement blessé. Dérangée par une meute de chiens alors qu’elle était gîtée pour la journée, l’ourse Hvala a visiblement paniqué et mordu le chasseur. Ceci est d’ailleurs confirmé par le témoignage d’un des participants de la battue : « Il [=l’ours] devait être à l’abri sous un rocher où l’on a trouvé des gâteaux de miel. L’herbe y était encore chaude. Ensuite, je crois que ce sont les chiens qui l’ont dérangé et fait lever. » (La Dépêche du Midi du 24/10/2008).

Le retrait de l’ourse Hvala serait une catastrophe pour la population d’ours brun des Pyrénées. Une vingtaine d’individus seulement sont présents dans les Pyrénées dont moins d’une dizaine sur le versant catalan. Cette population est menacée de disparition compte tenu de la faiblesse de ses effectifs.

De plus, au vu des superbes images réalisées ce printemps par l’équipe de suivi catalane (où l’on voit Hvala et un mâle adulte), la capture de cette ourse induirait en fait le retrait de deux à quatre ours puisqu’il y a de grandes chances que Hvala mette bas cet hiver.

L’ours n’est pas plus dangereux que n’importe quel autre animal sauvage. Aucun homme n’a été tué dans les Pyrénées depuis 1850. Chaque année, des hommes sont blessés voire tués par des cerfs, des chevreuils ou des sangliers en France et en Espagne. Demande-t-on pour autant le retrait de ces animaux de nos bois ? Remet-on pour autant en cause leur existence dans nos montagnes ?

Il est vrai que comme toutes les bêtes de grande taille, l’ours brun peut devenir menaçant dans des circonstances bien particulières, notamment lorsqu’il est acculé, agressé ou lorsqu’une mère cherche à défendre ses petits. En ce sens, la chasse en battue avec chiens est particulièrement dérangeante pour la faune sauvage et pour l’ours brun en particulier. D’ailleurs, les seuls cas de charges d’intimidation ou d’attaques recensés à ce jour dans les Pyrénées ont toujours eu lieu envers les chasseurs lors de battues aux sangliers ou aux cervidés, jamais envers des randonneurs.

Il n’est pas inutile de rappeler qu’en dehors de cet accident regrettable, l’ourse Hvala n’a jamais manifesté de familiarité et encore moins d’agressivité envers l’homme, que ce soit dans la partie aranaise ou française de son territoire. Il s’agit certainement du plantigrade relâché en 2006 qui s’est le mieux adapté à son environnement.

Enfin, la capture d’un ours, à quelques semaines de l’entrée en hibernation, est une opération complètement inconscience car dangereuse pour la survie de l’ours (surtout pour une ourse potentiellement pleine). En effet, il s’agit d’une période de repérage de la tanière et de constitution des réserves de graisse, où l’ours a besoin d’une grande tranquilité.

Aussi, pour toutes ces raisons, je vous demande de suspendre immédiatement la capture de cette ourse qui serait un désastre pour la population d’ours brun des Pyrénées.

Comme tous les amis de l’ours, je n’ose imaginer que la communauté de Catalogne, qui consent tant d’effort pour la protection de l’environnement et de la biodiversité, puisse participer à la disparition de l’ours en retirant des Pyrénées une des rares ourses présentes sur son territoire. "

Mais surtout lettre type en espagnol (à adapter selon vos sensibilités si vous le souhaitez)

Lettre type en espagnol

Seguido a las heridas infligidas por la osa Hvala a un cazador durante una batida en Vall de Aran, una reunion a sido organizada el 27 de octubre, entre los representantes del Consejo General de Aran y la Generalitad de Cataluna. Al fin de este encuentro, se dijo que se debe capturar la osa Hvala. Ni el objectivo de esta captura ni lo que van a ser de ella, nadie lo ha dicho. En los périodicos se dice que van a ponerla en el Centro de la Fauna Salvaje de Vallcalent , en captividad. Nadie dice con claridad lo que pasara : la libertad siguiente el reconocimiento médico o la captividad ?

Como todos los aficionados del oso y de la fauna salvaje , me opongo sin condicion a la captura definitiva de la osa Hvala , que no debe ser.

Lo que ocurrio el 22 de octubre, su puede definir como una conducta de defensa y no una ataca espontànea : aunque el animal sea muy fuerte, las heridas del cazador no son heridas de gravedad. Molestada por los perros mientras su descanso, la osa Hvala a tenido miedo y ataco el cazador, lo que fue confirmado por un otro cazador de la batida : « el oso estaba seguramente bajo una pena a donde se encontro pasteles de miel. La hierba estaba aùn caliente. Despues, los perros la molestaron y ella, se levanto. » Dépêche du Midi 24 octobre 2008.

La retirada de la osa Hvala, seria catastrofica para la populacion del oso pardo de los Pirineos : unos veinte osos viven en los Pirineos y menos de diez en los Pirineos catalanes. Por eso, esta populacion podria desaparecer .

Esta primavera, el equipo de seguia catalana, ha sacado unas photos soberbias de Hvala con un macho. La captura de esta osa podria inducir la retirada de dos a quatro osos : Hvala debria parir este invierno.

El oso no es mas peligroso que otro animal salvaje. Ningun hombre no ha sido matado en los Pirineos desde 1850. Cada anos, hombres son heridos y a veces matados por otros animales como ciervos, corzos, jabalies, en Francia y en Espana : pedimos la retirada des estos animales de nuestros bosques ? Pensamos que no pueden vivir en nuestros montes ? Es verdad que como todos los animales grandes , el oso pardo puede ser a veces amenezador : cuando es aculado, agredido o cuando una hembra quiere proteger a sus oseznos. La caza en batida con perros es particularmente una gran molesta para la fauna salvaje y por el oso pardo sobre todo.

Los casos de intimidacion o de ataca enumerados hasta hoy en los Pirineos, han ocurido siempre contra los cazadores durante las batidas y nunca contra los caminantes. Hay que decir que a pesar de este triste accidente , la osa Hvala, nunca ha sido familiar ni agresiva, en Vall de Aran o a Francia. Es el oso llegado en 2006 que se adapto lo mejor a su medio ambiente.

La captura de la osa algunas semanas antes la entrada en hibernacion, es una operacion inconciente porque peligrosa para su vida , sobre todo para una osa quizas prenada. Para el oso, es el periodo de localizacion de la guarida y de constitucion de las reservas de grasa. Pues, es necesarion que sea muy tranquilo.

Entonces, pido que se suspende la captura de esta osa que seria un desastre para la populacion de los osos pardos de los Pirineos.

Como todos los amigos de oso, no puedo pensar que la comunidad de Cataluna , que hace tantos esfuerzos para la proteccion del medio ambiente y de la biodiversidad, podria participar a la desaparicion del oso, retirando de los Pirineos una de las raras osas, viviendo en su territorio. "

Commentaires