Cyberaction Balou, la buvette participe

ADET-Paysdelours organise une Cyberaction "Balou" en octobre. Les appareils photos automatiques disposé sur les sentiers utilisés par l'ours Balou ont permis de prendre une photo de l'ours Balou.

L'ADET publie la photo de Balou : "On distingue nettement la patte avant droite (blessée) en l'air. Balou ne pose plus la patte avant droite au sol. Des traces l'avaient révélé; une photo, prise par un appareil automatique le confirme. On y voit distinctement la patte levée. La photo ne permet toutefois pas d'évaluer l'état et la gravité de la blessure. Balou semble toutefois être en bon état, ce qui laisse espérer qu'il se remette de sa blessure par balle lors d'une battue au sanglier le 7 septembre dernier à Prades (Ariège)."

Contexte de la cyberaction Balou

Le 7 septembre 2008, l'ours Balou est blessé par un chasseur lors d'une battue au sanglier. Le chasseur a tiré avant d'avoir identifié l'animal et a blessé l'ours Balou à la patte avant droite. Depuis, Balou est suivi à distance grâce à l'émetteur qui lui avait été placé lors de son lâcher, le 2 juin 2006 à Arbas. Il se déplace peu, et évite le contact avec l'homme.

Des appâts ont été disposés à son intention et une capture sera tentée s'il s'y nourrit, afin de le soigner. Pour l'instant, il poursuit ses déplacements, qui restent toutefois limités par rapport à un ours valide. Des ours sont parfois observé avec une patte amputée, par exemple en Espagne où une ourse se déplaçant sur 3 pattes a été vue avec 3 oursons.

Les raisons d'agir

Cet accident nous renvoie à la fragilité de la population d'ours dans les Pyrénées : une vingtaine d'individus. La population progresse (il n'y avait plus que 5 ours dans les Pyrénées en 1995), mais c'est encore insuffisant pour assurer la survie de l'espèce
Il faut :

  1. assurer une meilleure protection des ours et de leur habitat
  2. lâcher de nouveaux ours, notamment des femelles dans les Pyrénées

Agissez avec nous !

Nous vous proposons d'envoyer un mail à Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat à l'Ecologie, pour demander une meilleure protection de l'ours dans les Pyrénées et la poursuite du programme de restauration de la population. Pour cela...

Participez à la sauvegarde de l'ours des Pyrénées, remplissez ce formulaire

Adaptez le texte proposé en fonction de votre sensibilité et cliquez sur "Envoyer". Votre message sera automatiquement transmis en votre nom au Ministère de l'Ecologie.

Pensez aussi à diffuser l'adresse de cette page le plus largement autour de vous !
Plus nous serons nombreux, plus nous serons efficaces !
Merci de votre soutien

L'équipe de Pays de l'ours - Adet

Inutile de dire que la buvette soutien et participe à cette cyberaction.

Commentaires