Bilan des dommages et dégats "Ours" 2008

La DIREN Midi-Pyrénées vient de publier le bilan des dommages "Ours" pour l'année 2008

  • Nombre de dossiers enregistrés : 185

  • Nombre de dossiers concernant les dommages imputés à l'ours (l'ours est ou semble responsable) : 116
  • Nombre de dossiers concernant les dommages non imputables à l'ours et classés sans suite: 10
  • Nombre de dossiers dont la conclusion est indéterminée : 58
  • Nombre de dossiers faisant l'objet d'un recours de la part du propriétaire : 1
  • Nombre de dossiers à examiner/examinés par la commission (conclusion indéterminée + recours) : 59
  • Dommages imputés à l'ours : 152 animaux, 40 ruches
  • Dommages devant passer en commission : 96 animaux, 2 ruches
  • Dommages attribués par la commission : 11
  • Total dommages indemnisés : 163 animaux, 40 ruches

I : imputés à l'ours
A: Attribué par la commission

  • Brebis : 128 (I) + 9 (A) = 137

  • Béliers : 5 (I) + 0 = 5
  • Agneaux : 18 (I) + 2 (A) = 20
  • Bovins : 1 (I) + 0 = 1
  • Ruches : 40 (I) + 0 = 40

Document : Bilan des dommages Ours 2008 (PDF, 2 pages, 55ko)

Analyse

En 2008, 152 animaux ont été imputés à l'ours. Le sous-préfet d'Oloron vient de refus d'indemnisation de 10 brebis qui avaient été indemnisées "au bénéfice du doute", car doute il n'y avait point, ce n'était pas l'ours... On arrive donc à 142 animaux et 40 ruches indemnisées en 2008. Moins de la moitié du total de 2007.

Rappellons qu'entre 20000 et 30000 animaux meurent chaque année durant l'estive et qu'en 2008, avec la fièvre catarrhale, les scientifiques prévoient 20% de mortalité pour les ovins et 3% de mortalité pour les bovins.

Une indemnisation est prévue pour chaque animal décédé de la fièvre catarrhale : 46 € par ovin et 228 € par bovin, ce qui est très inférieur à l’indemnisation d’une brebis prédatée par l’ours.

En 2007, l’agriculture française a été soutenue à hauteur de 12,8 milliards d’euros. Suite au vote de la Région Midi-Pyrénées, en septembre, d’une enveloppe exceptionnelle d’1,5 million d’euros, en faveur des élevages touchés par la fièvre catarrhale, la Commission permanente d’octobre, sous la présidence de Martin Malvy, avait adopté les modalités de versement de l’aide. 2008 va voir le soutien à l'agriculture française dépasser les 14,3 milliards.

Barème indemnisation dégâts d'ours 2008

Barème 2008 pour l’indemnisation des dommages occasionnés par l'ours sur le massif pyrénéen

Le barème concerne l’indemnisation de bêtes mortes. Pour les bêtes blessées, les factures de soins vétérinaires seront prises en compte sur justificatifs. Concernant les biens faisant l’objet d’un signe officiel de qualité (AOC, label, bio…), leur indemnisation est valorisée de 10 % sous réserve de fourniture de justificatifs prouvant cette qualité. Une majoration supplémentaire pourra être appliquée sur justificatifs.

Document : Bareme d'indemnisation des dégâts Ours 2008 (PDF, 55 Ko)

Commentaires