Les brêves sur l'ours - Empreinte d'ours 5

En bref

Les brèves ont été rédigées par Dominique Gentier et Évelyne Sanchis,
Direction Régionale de l’Environnement de Midi-Pyrénées.

La concertation et le dialogue se poursuivent

Madame Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, a installé à Toulouse le 26 juin 2008 le Groupe National Ours dans les Pyrénées. La première réunion du groupe a été consacrée à une prise de contact et à une présentation des rapports des quatre expertises que la Secrétaire d’État avait commandées avec le Ministre de l’Agriculture et de la Pêche à l’été 2007. La composition du groupe permet la représentation de tous les acteurs – élus, professionnels de l’agriculture, de la forêt et du tourisme, chasseurs, associations de protection de la nature et de l’environnement, services de l’Etat – et de tous les départements concernés. A la demande d’un certain nombre d’instances concernées, la composition a été élargie pour permettre une meilleure représentativité.

Dans sa nouvelle composition, le groupe sera réuni le 18 décembre 2008 par le préfet de la région Midi-Pyrénées, préfet coordonnateur de massif. La commission d’indemnisation des dommages d’ours du parc national des Pyrénées a été réunie à plusieurs reprises durant l’année 2008 (le 5 mars, le 16 juin et le 18 novembre). Les commissions des différents départements pyrénéens se réuniront en fin d’année pour examiner les dommages de l’été dont l’expertise n’a pas permis une conclusion certaine ou pour lesquels la décision de l’administration concernant l’indemnisation fait l’objet d’une contestation de la part des propriétaires concernés.

Le plan de soutien à l’économie agro-sylvo-pastorale pyrénéenne

Il marque une forte volonté des pouvoirs publics de soutenir l’activité pastorale pyrénéenne. 50 millions d’euros sont budgétés pour la période 2007-2013. L’arrêté national concernant ce dispositif a été signé conjointement par les ministres de l'agriculture, du développement durable, et du budget le 10 avril 2008. Il a été complété par une circulaire le 14 mai détaillant les différents cahiers des charges afférents aux mesures soutenues. En juin, le taux d’intervention pour le financement des améliorations pastorales a été clarifié pour chacune des trois régions.

Ourse Cannelle : le chasseur relaxé

Le procès du chasseur qui avait tué en novembre 2004 Cannelle (la dernière femelle de souche pyrénéenne), s’est ouvert le 12 mars dernier devant le tribunal correctionnel de Pau. Il s’agit du premier procès jamais organisé sur ce chef d’accusation en France. Le 21 avril, la relaxe du chasseur a été prononcée.

Trois arrêtés concernant la chasse cassés

Lors de son audience du 27 mars, le tribunal administratif de Pau a prononcé l’annulation de trois arrêtés préfectoraux relatifs à l’ouverture et à la fermeture de la chasse dans le département des Pyrénées-Atlantiques pour les campagnes 2005-2006, 2006-2007 et 2007-2008, jugeant que les mesures de protection de l’ours étaient insuffisantes.

Accident de chasse concernant l’ours Balou

Balou, ours lâché en 2006 dans les Pyrénées dans le cadre de la mise en oeuvre du plan de restauration et de conservation de l’Ours brun, a été blessé le 7 septembre par le tir d’un chasseur lors d’une battue au sanglier sur la commune de Prades en Ariège. Les traces relevées et la photo prise le 28 septembre grâce à un appareil photo automatique, indiquent que la patte avant droite a été touchée car elle n'est pas posée au sol. L’ours semble malgré tout dans un état de santé stable, il effectue régulièrement des déplacements nocturnes parfois conséquents. Selon les opportunités, une capture de l’animal sera tentée pour examiner sa blessure et lui retirer son collier émetteur.

Accident dans le Val d’Aran

Lors d’une battue dans le Val d’Aran, un chasseur a été blessé par un ours, l'ourse Hvala. Une réunion du groupe technique de coopération Franco-Espagnole-andorrane s’est tenue à Barcelone le 13 novembre 2008 à ce sujet. D’après les éléments recueillis par les autorités locales et notamment le témoignage du chasseur concerné, l’attaque de l’ours semble liée à une erreur de comportement du chasseur (cri alors que l'ourse s'éloignait après être passée à quelques mètres sans le voir). L’animal ne peut donc pas être considéré comme un ours familier, agressif ou dangereux. C’est pourquoi, le groupe technique a recommandé de ne pas capturer l’ours, que ce soit pour un retrait définitif ou un déplacement.

L’ours Boutxy percuté par un minibus

Le 15 août 2008 au matin, un ours qui traversait une portion à quatre voies de la RN 20 à Mérens-les-Vals, dans le sud de l'Ariège, a été percuté par un minibus. Aucun des passagers n'a été blessé. Le 30 août, un ours se déplaçant en boitant a été observé sur une estive à la limite des communes d'Orlu et de Mérens-les-Vals. Le 26 septembre, les résultats des analyses génétiques des poils prélevés sur le lieu de l’accident indiquent que l’ours concerné est l’ours Boutxy, ours natif des Pyrénées.

Paroles d’ours

Durant l’été 2008 l’association FERUS a proposé un programme de bénévolat dans les Pyrénées, « parole d’ours » dont les objectifs ont été notamment de délivrer à la population locale et aux gens de passage une information éclairée sur l'ours mais aussi de recueillir le ressenti des personnes présentes même temporairement dans ces montagnes. De juin à septembre, des bénévoles ont donc parcourus les Pyrénées. Il ressort de cette expérience un besoin fondamental d’écoute des habitants et de renseignements objectifs sur l’ours dans les Pyrénées.

Symposium Life Coex 2008 à Luchon

Dans le cadre du programme européen « Life-Coex » dont l’objectif est d’améliorer la coexistence entre les grands carnivores et l’agriculture dans l’Europe du Sud, l’association Pays de l’Ours-Adet a organisé du 15 au 17 mai 2008 à Luchon en Haute-Garonne un colloque international intitulé « Des ours, des loups et des hommes : initiatives européennes pour la cohabitation et la valorisation ». 140 participants spécialistes, techniciens, scientifiques et représentants d’associations venus de 18 pays européens ont partagé expériences et réflexions autour de la cohabitation, de l’écotourisme et de la valorisation des productions locales liée à la présence de l’ours et/ou du loup.

Colloque Pastoralismes, Biodiversités, Paysages

Le Parc National du Mercantour a organisé, avec ses partenaires du monde agricole et des espaces protégés, un colloque au sujet des pastoralismes, des biodiversités et des paysages, qui s’est tenu les 28, 29 et 30 octobre 2008 à Valdeblore dans les Alpes Maritimes. La question de la cohabitation avec les grands prédateurs a été largement débattue.

Baisse des dommages d’ours

En 2008, les dommages d’ours ont fortement diminué par rapport à l’an passé notamment du fait de la mort de l’ourse Francka mais également grâce à la mise en place de mesures de prévention contre les attaques d’ours (comme sur l’estive de Melles en Haute-Garonne par exemple).

Source : Empreinte ours n°5 - Lettre d'information semestrielle de l'Etat sur le programme de restauration et de conservation de l'ours brun dans les Pyrénées - Décembre 2008.

Commentaires