Grand tétras : une stratégie et un comité de suivi de l'élaboration de la stratégie

Le MEEDDAT (quel nom), ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de l'Aménagement a annoncé hier "une stratégie de conservation du Grand Tétras". On espère qu'elle sera plus efficace que la stratégie de conservation de l'Ours brun dans les Pyrénées !

Comme l'ours brun, le Grand Tétras est une espèce vulnérable en déclin au niveau national. L'élaboration de cette stratégie sera conduite par un regroupement constitué par :

Les chasseurs sont parait-il pleinement associés, même si on continue à tirer les Grands Tétras. Pour mener à bien ce travail, les différents partenaires seront assistés d'un "comité de suivi de l'élaboration de la stratégie" auquel il présentera ses propositions. Un groupe National Grand-Tétras en quelques sortes. Sera-ce encore un grand machin ? Clémenceau disait qu'il suffisait de créer une commission pour enterrer un problème. 

Communiqué de presse

Le ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire lance une stratégie nationale de conservation du Grand Tétras, espèce vulnérable actuellement en déclin au niveau national.

Son élaboration sera conduite par un groupement constitué par la Ligue pour la Protection des Oiseaux, l’Office national des Forêts et Réserves Naturelles de France. Les chasseurs sont pleinement associés.

A la suite des conclusions de la stratégie nationale pour la biodiversité et conformément aux engagements du Grenelle Environnement, le ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire a amorcé un renforcement des plans nationaux d’actions en faveur d’espèces particulièrement menacées.

Dans ce contexte et en raison de la situation préoccupante de l’espèce au niveau national, le ministère en charge de l’écologie a décidé, dès 2008, de lancer l’élaboration d’une stratégie nationale en faveur du Grand Tétras.

Cet oiseau forestier, présent dans les Pyrénées, les Vosges, le Jura et de façon limitée dans le Massif Central, est considéré comme «En danger» pour la sous-espèce major (Vosges, Jura), et «Vulnérable» pour la sous-espèce aquitanicus (Pyrénées).

Afin d’élaborer cette stratégie nationale, le ministère en charge de l’écologie a lancé en 2008 un appel public à la concurrence. Le groupement constitué de la Ligue pour la protection des oiseaux, le Groupe tétras France, l’Office national des Forêts et le réseau des réserves nationales de France a été retenu prestataire.

Pour mener à bien ce travail, le prestataire sera assisté d’un comité de suivi de l’élaboration de la stratégie auquel il présentera ses propositions. En plus des services de l’Etat, l’Office national de la Chasse et de la Faune sauvage, des représentants des chasseurs, des représentants de la forêt privée, des associations naturalistes et des gestionnaires d’espaces y siègeront.

Ainsi, la concertation avec tous les acteurs concernés par la conservation du Grand Tétras sera assurée tout au long de l’élaboration de cette stratégie, qui sera finalisée à la fin de l’année 2009.
 
Source : MEEDDAT

 

Commentaires