ROB ETO Rapport 2007 Conclusions

Suivi de l'espèce ours brun dans les Pyrénées françaises - Rapport annuel 2007

Conclusions

Les effectifs estimés en Pyrénées, 15-19 individus, semblent en très légère diminution par rapport à 2006 (15-21) mais cela ne s’avère pas significatif compte tenu de la faiblesse des moyens d’investigation mis en oeuvre.

Les données recueillies sur la fraction non marquée de la population sont notoirement insuffisantes dans les Pyrénées centrales entraînant de grandes incertitudes. La faiblesse des personnels disponibles dû aux nombreuses tâches liées à la réintroduction et une mobilisation réduite des services compétents sur le versant sud (Catalogne) en sont les causes principales.

Les données recueillies sur des ours équipés de GPS-GSM démontrent l’intérêt de cette méthode dans le suivi de certains individus, mais bien sûr elle ne permet pas le suivi de population. Au bénéfice de cette technologie on peut citer le suivi des grands déplacements, la plus grande facilité de recherche du matériel biologique (génotypage), et surtout de pouvoir faire des analyses comportementales fines à partir d’un suivi exhaustif (utilisation de l’habitat, comportement de prédation, comportement d’hibernation…). La phase de réintroduction marquée par un suivi GPS et radio des individus réintroduits touche à son terme du fait de l’épuisement des batteries des émetteurs.

Le suivi de ces ours et de leurs descendants devra dorénavant se faire par des méthodes indirectes (témoignages, itinéraires, stations de suivis, prospections suite à des dégâts, …). A cet égard, l’ETO réactive depuis 2007 le Réseau Ours Brun dans les Pyrénées Centrales par la mise en place de protocoles qui s’inspirent directement de ceux utilisés de longue date en Pyrénées Occidentales (ORSO, Stations de suivi, IA). Pratiquement, cela consiste en des parcours d’itinéraires sélectionnés et à des visites de stations de suivi. Un effort supplémentaire sera réalisé en 2008 puisque le nombre des stations sera multiplié par 4. Le nombre de station de suivi sera porté à 1 station pour 16 km ², soit environ 4 fois plus qu’en 2006. Les protocoles et dispositifs de suivi, en place depuis 1983 en Pyrénées Occidentales, resteront pour l’essentiel identiques en 2008.

Source : suivi de l'espèce ours brun dans les Pyrénées françaises - Rapport annuel 2007

Commentaires