Louis Dollo missionnaire chez les chasseurs

Louis Dollo missionnaire chez les chasseursNe ratez pas une jolie passe d'armes en ce moment sur le forum "actualités des ours" de sangliers.net.

Quelques habitués supportent de plus en plus mal le côté "Madame Soleil annonçant ses prédictions" du guide de pays Louis Dollo. Quelques extraits du débat...

Louis Dollo : "C'est ce qu'on appelle le harcellement de la dictature écologiste. Dans moins de 2 mois, ils auront une réponse inattendue. (...) Passez voir ces infos alléchantes ..." sans oublier de semer ses ses liens habituels.

B. de M. (pas moi, il semble légèrement irrité) : "On peut vraiment pas les laisser un peu tranquille ces quelques pauvres ours l Moi je suis ravi qu'il y a encore en France une "Nature" capable d'acceuillir de tels animaux .Je me demande la véritable motivation dans l'acharnement anti ours, de gens comme Louis" avant il y avait des ours et des gens dans la montagne" ce serait donc les ours qui sont les résponsables de l'exode rural?"

Louis Dollo : "Aujourd'hui, oui en grande partie. (...) Par contre, l'importation d'ours de Slovénie a permis d'importer en même temps l'encéphalite à tiques qui est mortelle pour l'homme. Ca tu ne le savais peut-être pas parceque les autorités françaises se sont bien gardées de le dire. (...) A priori, selon l'intitut Pasteur, il n'existe pas de vaccin efficace. le résultat, c'est la mort. C'est ce qui se passe en Slovénie." avant de faire une nouvelle annonce, il adore les effets de manche : "Vous aurez un dossier complet de cette affaire en fin de WE"

Comme ce n'est pas Louis Dollo qui monte les dossiers, j'imagine que c'est Bruno Besche Commenge, linguiste et enseignant à la retraite qui s'y colle. Il avait déjà travaillé sur le dossier des "Mensonges de l'Etat", celui que Philippe Lacube avait jeté sur le bureau du préfet avant de le voir revenir aussi vite, refusé par le fonctionnaire outré de son manque de politesse.

Le grand théoricien des ultrapastoraux travaille donc sur une suite ou une refonte plus complète sans doute, pour mettre l'Etat en difficulté, ça va saigner ! Il est impossible que ce travail de fourmi laborieuse reste sur un échec. La future "bombe" en préparation s'appelle donc "l'encéphalité à tiques apportée par les ours slovènes en France."

Louis Dollo, comme toujours ne parvient pas à garder les infos pour lui, ses doigts ont la bougeotte, impossible de ne pas lancer une de ses prédictions habituelles sur un forum. Le forum "actualité des ours" de sangliers.net est pour lui le média idéal. C'est l'occasion d'essayer de ralier les chasseurs à sa noble cause (l'extermination de l'ours des Pyrénées). Mais le fil est tellement cousu de fil blanc que le message passe mal; Louis Dollo irrite certains chasseurs.

Ainsi, "Alpinus"  : "Bonjour Louis, que pense tu de la Kératoconjonctivite chez le chamois et l'isard", (une maladie transmise aux chamois par les brebis). Le Guide de pays, touché au coeur répond du tac au tac : "La Kératoconjonctivite est quasi permanente chez les isards a plus ou moins grande échelle. A ma connaissance (mais je ne suis pas spécialiste), elle n'est pas transmissible à l'homme contrairement à l'encéphalite à tiques (...)  Le dossier sera complété en début de semaine prochaine!" Cette imperturbable tendance à la procrastination.

Le nouvelle bombe se précise. On aurait importé avec les ours slovènes une maladie mortelle pour l'homme. BBC n'a donc pas encore fini son "dossier", il va falloir attendre un peu. Louis Dollo adore faire attendre et semer des bribes d'informations, toujours annoncées comme sulfureuses et tonitruantes. Sur son site pyréniais, des sujets à la syntaxe particulière apparaissent "OURS-Mensonges-ce-n-est-pas-fini-dans-les-pyrenees", "OURS-Sanitaire-risque-importation-de-slovenie".

Le chasseur ne se contente pas de cette réponse à nouveau reportée, il donne ses propres liens :

  • "La kérato-conjonctivite infectieuse due à Mycoplasma conjunctivae est une infection oculaire très contagieuse, fréquente chez les ovins et caprins domestiques.
  • La kératoconjonctivite, sans doute transmise par les moutons, rend les animaux aveugles.
  • Historiquement connue depuis le XIXème siècle, la kérato-conjonctivite est une infection oculaire très contagieuse, fréquente chez les ovins et caprins domestiques.


15 jours de silence à la buvette étonnent "Viazac" (Viagra + Prozac, un mélange tonifiant?) : "On ne parlait plus de l'ours et quasi plus du loup, il n'avait rien à nous repiquer". Un peu de patience, avec cette note, c'est réparé. Louis Dollo lui répond et prend possession de la rue : "Il (NDLB : le webmaster de la buvette) va avoir de la matière cette semaine au sujet de l'ours mais aussi du loup avec ma manif de samedi prochain prévue à Thones en Haute-Savoie." (NDLB : C'était hier. Sur qu'on va avoir droit à de nouveaux liens, des "reportages photographiques" dans Kairn ou sur la liste natur-naute)

Cette nouvelle prédiction est celle de trop pour un autre chasseur "Ludows7" : "Je ne te vois pas apporter du nouveau non plus à part des pétard mouillés, c'est de plus en plus flagrant! "vous allez voir" "dans quelques jours on aura des nouvelles" "il va y avoir de la matière"... sauf qu'au bout on ne voit jamais rien! (...) Sur ce, je te laisse épiloguer une nouvelle fois sur mon intervention, et partir à la recherche des vrais informations dont seul tu es détenteur, afin de rétablir la vérité dans cette terrible affaire!

Louis Dollo désireux visiblement de ne pas laisser se perdre la nouvelle piste qu'il sème maladroitement relance "Par contre, qu'as-tu à dire sur l'ancéphalite à tiques ? C'était le dernier sujet..."  histoire de dire "revenons à nos moutons".  

L'analyse du chasseur en colère devient pertinente : "Le sujet des news des ours est devenu un repère pour louis, dès qu'il y a une nouvelle info tu réapparais ! Si je veux lire tes news, je vais sur ton site (...) Pour ma part, tu n'as rien "démonté", tu fais de l'illusion, de la poudre de perlinpinpin comme on dis ! En grand journaliste tu sélectionnes tes informations, publie le "choc" et camoufle le reste ! Tu vas me répondre que tu vas au coeur du problème interviewer les personnes, le choix de tes intervenants est certainement choisi avec la statistique la plus aléatoire possible !

Et effectivement je ne suis pas intervenu sur l'encéphalite car c'est un nouveau pétard mouillé ou plutôt du choc "les ours ont amené l'encéphalite" en camouflant le reste qui est beaucoup moins intéressant à publier... mais je comprends que si tu faisais des articles détaillés avec l'immense compétence en cynégétique et ornithologie que tu possède à n'en pas douter, en publiant que les migrateurs peuvent être vecteur de ce virus, connu depuis bien avant l'importation des ours, ceci te ferais moins de pub et d'audience ! Allez allez louis! au boulot ! (...)

Et j'oubliais au passage, pour t'éviter de chercher inutilement à démonter mon propos, tu devras aussi si tu t'y acharnes tout de même, t'efforcer de le démonter auprès de la santé publique suisse (...) 

Louis Dollo n'aime pas qu'on contredise sa propagande : "(…)je crois surtout que tu n'est qu'un mauvais clown (pour rester poli) ou un troll déguisé dont la spécialité est de diffuser de fausses informations comme ce fut le cas à l'occasion des Pastoralies (…)" avant de semer 14 liens vers ses différentes péroraisons (Pyréniais, Kairn …)

La tournure du débat pousse un autre chasseur à rentrer dans la danse. JP09 se lance ...

"Vos propos Monsieur DOLLO attestent de votre ignorance et de la fragilité des thèses que vous soutenez sur ce forum depuis des mois sans arriver toute fois à persuader quiconque du bien fondé de votre action. Votre agressivité est permanente, il suffit de reprendre un de vos derniers posts ou vous vous permettez sur notre forum d'insulter un Préfet de région.

Vous n'êtes que la mauvaise plume de vos mentors représentants le petit monde politico syndical ayant trouvé dans cette opposition à l'ours le moyen de fédérer une partie des éleveurs de montagne dont on pourrait simplement attendre un peu plus de civisme au regard des innombrables aides qui leurs sont accordées et qui en font la catégorie socio-professionnelle la plus assistée de l'hexagone .

Nous comprenons que vous êtes un adepte des méthodes radicales employées par vos amis dans la mise à sac de la Mairie d'Arbas et des menaces qu'ils font peser sur les éleveurs ne souscrivant pas à vos idées. Monsieur DOLLO vous dissimulez très mal que vous avez fait de cette cause un tremplin personnel visant à acquérir la reconnaissance et les faveurs des lobbies qui vous emploient. Sachez que votre connaissance partisane et très superficielle du sujet contribue fort heureusement à vous décrédibiliser. Aujourd'hui vous essayez d'attirer dans vos rets le monde de la chasse mais demain sous l'impulsion de vos commanditaires nous serons peut être votre future cible.

L' ignorance de la sémantique vous entraîne à confondre les protecteurs de la nature, les écologistes et les défenseurs de la cause animale.Le hasard et la passion m'ont permis de beaucoup chasser mais avec loyauté dans le respect de la nature et d'en être depuis toujours un ardent défenseur donc un écologiste. (...)

Quant à l'ours je pense pouvoir en parler avec plus de discernement que vous. Depuis près de 30 ans j'ai eu la chance d' entretenir quelques relations de proximité avec ces animaux et surtout avec les populations qui vivent en partageant son environnement et ce dans une dizaine de pays différents d' Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord . Ma culture, monsieur DOLLO sur ce sujet à la différence de la votre n'est pas livresque, vous prenez béatement pour argent comptant des absurdités relevées et colportées sur des sites internet sans valeur scientifique. Il existe des ouvrages et des auteurs référents en la matière mais malheureusement ils ne sont pas en concordance avec vos exégèses.

Ayant encore beaucoup à apprendre sur les ursidés, j'entreprends dans les prochaines semaines une expédition de chasse en Sibérie extrême orientale. Ci-dessous en Azerbaidjan, deux de mes guides étaient des éleveurs pour qui l'ours fait partie intégrante de leur environnement et de leur culture et pour qui le Caucase sans "leurs" ours perdrait de sa grandeur.

Je n'ai rien à rajouter à cette analyse que je partage. Nous reparlerons donc de l'encéphalite à tiques dans une prochaine note.

A suivre sur le forum ours de sangliers.net

Commentaires