L'ours a bon dos pour René Rose

Trois dégâts d'ours, huit dégâts indemnisés. L'ours a bon dos pour René Rose

La nouvelle Commission d'indemnisation des dégâts d'ours (CIDO) du Parc National des (brebis des) Pyrénées s'est réunie le 13 novembre, sous la présidence de René Rose, maire de Borce (Pyrénées Atlantiques), a peu près depuis qu'il est petit et soutien moral de René Marquèze lors de son procès.

La Commission a reconduit le barème d'indemnisation 2008 pour l'année 2009. Ce qui ne plait pas aux éleveurs, pas assez cher payé!  Les agents du Parc ont effectué huit constats en 2009, sur le territoire du PNP : deux en vallée d'Aspe et six dans les Hautes-Pyrénées, dont trois imputables au plantigrade et cinq dont l'implication de l'ours demeure incertaine. Qu'importe, vu que l'année est plutôt maigre en dégâts d'ours, autant être généreux. Donc, après examen méticuleux, la CIDO a décidé, dans sa grande générosité et dans son âme et conscience, d'indemniser quand même les cinq dossiers où le rôle du « Sieur Martin » est incertain, voir nul. cela fera quand même monter un peu les statistiques déprimantes pour la presse locale; les tirages sont en baisse. Le montant des indemnisations s'élève à 17.500€. C'est l'Etat qui paie. Merçi qu'on dit, les éleveurs.

D'après La Dépêche, librement modifié et en colère. Il n'y a pas de petits profits ou clientèlisme en république bannière des Pyrénées ?

Commentaires