Biodiversité à visage humain : les champignons aussi

L'Ariège est vraiment un beau département habité par un taux inhabituel d'humains un peu spéciaux. Il ne faut pas oublier qu'on est dans le département inventeur de la "biodiversité à visage humain", qui outre le mouton peut aussi prendre la forme des champignons. Dans biodiversité il y a diversité...

La guerre des morilles relancée dans l'Ariège

(Article de la DDM) - La guéguerre des «doryphores» s'éteindra-t-elle un jour ? Ce n'est un secret pour personne, et cela depuis des lustres, que les véhicules immatriculés en Haute-Garonne n'ont pas forcément droit de cité dans l'Ariège, particulièrement à l'époque des champignons.

D'un côté on argue que Toulouse est la mamelle nourricière d'un département pauvre ce qui donnerait le droit de faire n'importe quoi comme au temps des colonies, de l'autre on utilise beaucoup le couteau qui finit par avoir raison des pneus les plus costauds. On mesure bien toute la validité de tous ces arguments qui faisaient dire à Michel Audiard dans les «Tontons flingueurs» : « les c… ça ose tout, c'est même à cela qu'on les reconnaît ».

Deux personnes de Miremont (31), Maria et Jean-Claude Fabulet, respectivement âgés de 74 et 77 ans, en ont fait les frais voici une quinzaine de jours. Jean-Claude, qui se remet d'une opération du cœur, et Maria qui a été opérée des membres supérieurs, décident d'une promenade à Caussou pour s'aérer. Ils se garent à la sortie du village, là où il y a des panneaux de randonnée. Ils font leur petit tour, essayent de jeter un coup d'œil près du ruisseau local pour voir s'il y a des morilles. Au retour ils constatent que l'un des pneus de leur véhicule est à plat. Jean-Claude aura un mal fou, vu son état, à réparer. Leur garagiste diagnostiquera par la suite la cause du problème ; un coup de couteau dans le pneu.

Nos deux braves retraités sont particulièrement choqués par cette histoire. Par cette hostilité idiote et manifeste, dont ils ont du mal à se remettre. Leur intention est de porter plainte. Maria a écrit une longue lettre au maire du village. On y lit ceci : «Faudra-t-il payer un passe-droit pour profiter du soleil dans ce beau coin d'Ariège, surtout pour des personnes de notre âge ?» La lettre est arrivée avec du retard par rapport aux faits. Jean-Claude et Maria ont trop de mal à récupérer. La tristesse, c'est douloureux.

Source : DDM

Je croyais naïvement qu'on était tombé sur pauvre type (à visage humain), un ariégeois un peu rustre et que cela allait provoquer une levée de bouclier dans les commentaires. Que neni, il y en a toute une bande. Il existe un vrai filon de connerie dans ce département au vu des commentaires sous l'article. Et la  connerie, c’est douloureux aussi. Exemples...

Luke 09 :  “Les gens des villes croient dur comme fer que la nature est à tous le monde, du reste il n'y a cas voir la façon dont ils traitent les gens du pays qui osent faire valoir leur droit de propriété.
 Pour la chasse il en est de même, souvent opposant à celle ci, ils trouvent à redire prétextant qu'ils ne peuvent pas se promener comme bon leur semble, alors que les chasseurs sont sur des terres qui leur appartiennent ou alors qu'ils louent à leurs propriétaires. Les châtaignes sont aussi la propriété des gens, au même titre que leur cave à vin chez eux.  Quand ils auront compris ça, et qu'ils seront un peu plus aimable et tolérant avec les habitants locaux, les pneux resteront gonflés.”

Ou encore cet autre témoignage, toujours dans le subtil ...

Aprision : “Tout à fait de l'avis de luke09 ! D'autant que dans certaines régions pauvres, où on n'est pas abonné à Pôle-Emploi ou au RSA (Voir l'INSEE) la cueillette des champignons est une activité de complément pour survivre dignement. Cueillette organisée de façon informelle par accord tacite avec les propriétaires. Le sol appartient forcement à quelqu'un ! Dans certains coin cela est formalisé par une carte ...
Le ramassage non autorisé de champignons, châtaignes et autres produits de la terre est assimilés au plan du Droit à un vol de récoltes ! D'où la réaction légitime des ayants droits ..."

En Belgique, on connait le droit du sol, c'est même à cause de cela que le gouvernement est tombé. L'Ariège ressemble par certains côtés aux extrémistes flamands.

Commentaires