Invasion d'ours à Andenne

Invasion d’ours à Andenne

A l’initiative du Musée de la céramique, le plasticien ostendais Rik Delrue a accepté l’invitation d’exposer tout l’été une importante collection de ses créations dans les vitrines et les jardins du Musée d’Andenne.

Invasion d'ours à Andenne
Lors des préparatifs de cette exposition, cet artiste, adepte de l’art populaire, a pris connaissance avec curiosité du folklore andennais et sa coutume du lâcher des oursons lors de son carnaval du Laetare. Est née alors l’idée – un peu folle et surtout amusante – d’envahir non seulement le musée, mais de faire descendre ses créations dans la rue à l’instar de ses nombreuses performances antérieures.

Le projet né de cette rencontre est de répandre le temps de cette exposition des centaines d’ours dans la ville. Ces figurines en céramique blanche, dessinées par l’artiste, ont été produites par la manufacture belge Royal Boch qui s’est prêtée au jeu de cette expérience artistique. Avec le soutien de l’Agence de Développement local d’Andenne, des services techniques communaux et de plusieurs services de la Ville, des centaines d’ours ‘terriblement affectueux’ (selon l’expression de Delrue), prendront place dès le 11 juin, et pendant plusieurs semaines, dans les vitrines des commerces du centre-ville, sur les façades de monuments publics et dans les lieux fréquentés par le public.

Mieux ! Le 11 juin, dès l’aube, 2.000 petits oursons descendront du balcon de l’Hôtel de Ville pour rejoindre le Musée. Ces oursons pourront, dès le coup d’envoi, être adoptés et emportés par les passants. Tout qui veut pourra donc se placer derrière un ourson avant 8h00 et l’emporter dès le signal des organisateurs.

Pour diffuser la nouvelle à travers la région, nous pouvons aussi compter sur ‘Poupette’, la première oursonne de cette collection, qui à travers Facebook et les festivités de la Ville s’est déjà fait connaître des internautes et des Andennais. Elle compte déjà plusieurs centaines d’ « amis » et s’est déjà promenée à la Piperie, au Fort de Maizeret, aux 3 Petits ours puis des sons, à la Fête des Voisins de Peu d’Eau et bien entendu à la Biennale de la Céramique.
Commentaires