Les ourses suitées des Monts Cantabriques n'hibernent pas

Un exemple de cette absence d'hibernation en vidéo...


D’après une étude conduite par des chercheurs espagnols appartenant notamment à la Fundación Oso Pardo (Fondation Ours Brun), les ourses suitées n’hibernent pas dans la cordillère cantabrique (Espagne). L’étude a été conduite entre 1998 et 2007 et a concerné les noyaux ursins autant à l’est qu’à l’ouest du massif. Les observations ont en effet montré que les ourses accompagnées d’oursons âgés de 11 à 14 mois montraient des signes d’activité continue pendant l’hiver ; il en va de même pour les jeunes ours âgés de 2 ans commençant à devenir indépendants bien qu’ils hibernent plus que lorsqu’ils étaient avec leur mère.

Ainsi, sept familles d’ours n’ont pas cessé de manger ou de déféquer pendant les périodes d’observation, soit de décembre à mars, confirmant que ces animaux ne rentraient pas dans un état physiologique d’hibernation. Selon les chercheurs, cette absence d’hibernation n’est pas corrélée aux conditions climatiques.

Déjà au XIVème siècle, le Libro de la Montería du roi Alfonso XI mentionnait ce phénomène.

A contrario, les autres ours âgés de plus de 2 ans, incluant les femelles seules ou donnant naissance, montrent une forte réduction de leurs activités en janvier et février. Mais s’ils peuvent occasionnellement quitter leur abri pendant l’hiver, ils ne mangent pas, ni ne boivent ou défèquent bien qu’ils peuvent le faire sporadiquement.

Référence de l'étude : Nores, Carlos; Ballesteros, Fernando; Blanco, Juan C.; García-Serrano, Alicia; Herrero, Juan; Palomero, Guillermo. « Evidence of non-hibernation in Cantabrian brown bears » Acta Theriologica 55(3): 203-209, julio de 2010.

Sources texte et vidéo


 

Commentaires