Commission d’Indemnisation des Dégâts d’Ours 2010 - 3ème partie

Dix dossiers de dégâts imputables à l’ours ont été reconnus par le Parc National des Pyrénées pour les éleveurs des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques.

La Commission d’Indemnisation des Dégâts d’Ours (CIDO) du Parc national des Pyrénées s’est réunie pur la troisième fois de l’année le mardi 9 novembre 2010 à 14h30 à Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques) sous la présidence de René Rose afin d’examiner les seize constats de dégâts d’ours indéterminés réalisés depuis la dernière réunion.

Lors de cette réunion et après avoir reçu toutes les explications sollicitées et en avoir délibéré, les cinq membres de la Commission ont pris les décisions suivantes pour les dossiers indéterminés.

Sur les Hautes-Pyrénées, sur les 8 dossiers indéterminés à examiner :

  • 6 dossiers ont reçu un avis favorable d’indemnisation et
  • 2 dossiers ont reçu un avis défavorable.

Sur les Pyrénées-Atlantiques, sur les 8 dossiers indéterminés à examiner :

  • 4 dossiers ont reçu un avis favorable d’indemnisation et
  • 4 dossiers ont reçu un avis défavorable.

Au cours de l’année 2010, 49 constats ont été réalisés par les agents du Parc national des Pyrénées :

38 constats sur le département des Hautes-Pyrénées dont :

  • 6 dossiers non imputables,
  • 11 dossiers imputables et
  • 21 dossiers indéterminés (17 ont reçu un avis favorable pour indemnisation et 4 un avis défavorable) ;

11 constats sur le département des Pyrénées-Atlantiques dont :

  • 1 dossier non imputable,
  • 2 dossiers imputables et
  • 8 dossiers indéterminés (4 ont reçu un avis favorable pour indemnisation et 4 un avis défavorable).


Sur l’ensemble des dossiers reçus en 2010, le montant total des indemnisations pour les Hautes-Pyrénées s’élève à 11.676,04 euros et pour les Pyrénées-Atlantiques à 1.734 euros.

Les membres de la commission tiennent à féliciter les agents du Parc national des Pyrénées pour la rigueur dans leur travail ainsi que les éleveurs pour leur contribution au bon déroulement de la procédure.



Source : Pyrénées-info

Commentaires