Réveil de l'ours et début des carnavals

Patrimoine des Pyrénées

Mercredi, la journée de la Chandeleur a marqué l'ouverture de la période de carnaval. Aujourd'hui, à Saint-Jean-de-Luz, c'est la journée de l'ours (Hartzaren eguna). Ce réveil de l'ours évoquant le réveil printanier, inaugure en fait un mois de février chargé en festivités : ce week-end, comme la fin de semaine prochaine, c'est carnaval un peu partout en Pays Basque Nord.

Sorti de sa tanière, l'ours défilera aujourd'hui dans les rues luziennes, accompagné par les kaskarot et les danseurs de Begiraleak.

Le réveil de l'ours senpertar ayant eu lieu mercredi, c'est ce week-end que les villageois de Saint-Pée-sur-Nivelle entendent célébrer le carnaval. Le début des festivités est prévu pour le samedi 5 février avec la traditionnelle quête «Etxez etxe» dans les quartiers d'Hergaray, Olha et Urguri. Le lendemain, un repas carnavalesque sera proposé à Larraldea. Le repas animé par Senperen Kantuz et des trikitilari fera sans doute patienter jusqu'au vendredi 11 février, où Ciboure prendra le relais avec la nuit des sorcières.

Ce sera alors l'arrivée de San Pantzar, avec le défilé des sorgin, joaldun, txaranga et des groupes de danse dans les rues de Ciboure. Entre-temps, mercredi 9 février, Xabier Itzaina, chercheur au CNRS, sera venu à l'auditorium Maurice Ravel partager ses connaissances sur La signification du carnaval en Pays Basque.

Source : Le journal du Pays Basque

Commentaires