Etude sur la mortalité des agneaux

Evolution et analyse

Ces dernières années la mortalité des agneaux est devenue une préoccupation importante pour la filière ovine. Quelle que soit la région, techniciens et responsables professionnels font état d’une augmentation des taux de mortalité au cours de ces dernières années.

Si l’agrandissement des troupeaux est souvent mis en avant, aucune étude n’a jusqu’à ce jour permis de préciser l’objectivité de cette observation d’une part et d’identifier les causes de cette mortalité d’autre part. Une récente enquête réalisée en exploitation en Limousin révèle dans tous les cas que les taux de mortalités en élevage sont certainement supérieurs à ceux souvent évoqués et pris en référence.

Dans cette étude concernant plus de 24 exploitations volontaires, le taux de mortalité moyen atteint presque 20 %.

Dans un contexte économique qui exige des performances soutenues et régulières, face à des difficultés d’approvisionnement des filières, notamment celles engagées sous signe officiel de qualité, ces mortalités sont autant d’agneaux qui manquent et participent à leur fragilité. C’est pourquoi il importe aujourd’hui de développer des travaux qui permettront de mieux connaître l’ampleur de la question et d’identifier les principales causes, préalable nécessaire à la mise en œuvre de mesures correctives.

Eric Pottier
Source : Institut de l'élevage


Commentaires