Alpes de Haute-Provence : la louve retrouvée morte a Prads-Haute Bléone a priori, c'est une chute

Une louve dont le cadavre avait été découvert par des randonneurs dans les Alpes-de-Haute-Provence, avant de "disparaître" puis d'être retrouvé samedi "dissimulé", aurait a priori été victime d'une chute, a-t-on appris mardi de source proche du dossier.
 Selon les résultats de l'autopsie pratiquée sur l'animal par le laboratoire vétérinaire de Gap, fournis à un correspondant de l'AFP par la sous-préfète de Barcelonnette, la louve avait "toutes ses côtes cassées et l'épaule gauche fracturée".

Le cadavre ne présentait "pas de traces de tirs par balle", a ajouté la sous-préfète, expliquant que les analyses toxicologiques, dont les résultats seront connus d'ici 15 jours, permettraient "d'éliminer" définitivement la thèse du braconnage, et notamment de l'empoisonnement.

L'animal est un louveteau femelle de trois à quatre mois. La mort aurait été causée par "l'écrasement de la cage thoracique" de la louve, vraisemblablement victime d'une "chute d'une certaine hauteur".

Reste à comprendre pourquoi le corps a été dissimulé sous des branchages et des pierres! Ferus avait porté plainte lundi contre X pour "destruction d'espèce protégée" auprès du parquet de Digne.

Commentaires